DOXOLOGIE POUR HAITI

Quel exemple de consécration : ensevelis sous les gravats et dans l’attente de délivrance, des hommes louent et rendent gloire à Dieu... Une maison à Port au Prince, à moitié debout, une photo UMNS de Mike Dubose.

par Dean McIntyre

La nouvelle était trop horrible pour être vraie. Ensevelis sous les décombres de l'Hôtel Montana suite au séisme du 12 janvier se trouvaient trois permanents du Conseil de la Mission Mondiale de l’EEM (GBGM) : le révérend Clint Rabb, le révérend James Gulley, et le révérend Dr. Samuel W. Dixon, Jr. Rabb dirigeait le programme de l’agence «Volontaires en Mission», Gulley servait en tant que Consultant auprès de l’agence humanitaire de l’EEM (UMCOR), et Dixon était à la tête de l’UMCOR.
Cinquante-cinq heures après le séisme, il a été signalé que les trois hommes avaient été retrouvés vivants sous les décombres, et la joie fut grande. C'est plus tard que nous apprenons que Gulley a été soigné dans un hôpital de Floride et pu regagner son domicile à Denver; Rabb a aussi été soigné à l'hôpital de Floride, mais il est mort des suites de ses blessures, et Dixon était en fait décédé avant d'être secouru. 

Gulley a fait le récit de leur épreuve, la découverte de leurs amis en vie sous les décombres, leurs échanges : ils se souvenaient de leurs familles, supportaient la douleur et la souffrance, et au milieu de tout cela, ils avaient entonné ensemble des cantiques. Quand ils ont été découverts sous les décombres, Gulley dit qu’ils chantaient à la gloire de Dieu: «Louez Dieu, de qui procèdent toutes les bénédictions. Louez-le, toutes les créatures ici-bas. Louez-dessus, vous l'armée céleste. Gloire au Père, au Fils et au Saint-Esprit ». Il n'a pas dit, mais je suis confiant qu'ils ont ajouté le coutumier Amen après la doxologie. 

Au lendemain du tremblement de terre, les voilà ensevelis dans les ruines et endurant leur douleur et leur souffrance, ils ont gardé force, espoir et foi en se souvenant, se racontant des histoires, en chantant des cantiques, et en entonnant à l’occasion des chants à la gloire de Dieu. 

Le séisme s'est produit le 12 janvier. Rabb, Gulley et Dixon ont été retirés des décombres le 15 Janvier. Rabb est décédé le 17 janvier. Ses funérailles ont eu lieu le 23 janvier. Le service funèbre de Dixon a eu lieu au matin du 22 janvier. 

En rentrant de son travail le 22 Janvier, après avoir suivi de près les reportages sur Internet des funérailles Dixon, ce matin, j'ai ouvert mon courrier et repéré une lettre signée par Sam Dixon. Ma femme et moi, nous avions fait une donation à l’UMCOR, et ici, sur le courrier qui m’est parvenu le jour des funérailles de Sam Dixon il y avait sa lettre où il me remerciait de notre don. Cette lettre doit avoir été l'une des dernières lettres qu’il a signée avant de se rendre à Haïti. 

J'ai lu la lettre à plusieurs reprises, en particulier la phrase qui dit: «Les programmes de l’UMCOR fournissent de la nourriture aux affamés, aident les agriculteurs à cultiver de la nourriture nutritive en abondance, et aident les personnes démunies suite à des catastrophes naturelles et la guerre». Chaque fois que j’y reviens, je regarde la signature de Sam et pense au magnifique don de sa vie et de son service et je rends grâce à Dieu. Comme Sam, Clint et Jim l’ont fait sous les décombres, je chantais les paroles de la doxologie. ...

Nous continuons à voir des scènes où affleurent la dévastation, la souffrance, la frustration, la faim, la maladie. Haïti est dans un si grand besoin. Je tire de la consolation et une certaine fierté dans le fait que tant que la situation en Haïti le nécessite, l’UMCOR sera là. S'il vous plaît, soutenez le travail de l’UMCOR et honorez les efforts de ses équipiers, et la mémoire de Clint Rabb et Sam Dixon. Aidez l’UMCOR à venir en aide au peuple d'Haïti et au monde. Et comme vous le faites déjà, chantez à la gloire de Dieu.


27 janvier 2010

Gbod