COE : LA CROIX DU CHRIST, EPREUVE DE REALITE POUR LE MOUVEMENT OECUMENIQUE

Le métropolite Bishoy de Damiette, de l'Eglise orthodoxe copte, et d'autres membres du Comité exécutif du COE apportent leurs voeux de bénédiction à l'issue de l'installation du secrétaire général du COE, le pasteur Olav Fykse Tveit.

"Pour être une, l'Eglise doit revenir à son fondement commun. Rien, sinon Jésus Christ, et Jésus Christ crucifié", a déclaré le pasteur Olav Fykse Tveit, secrétaire général du Conseil œcuménique des Eglises (COE). La croix n'est pas qu'un symbole de l'identité religieuse, a-t-il ajouté, mais "elle met à l'épreuve de la réalité" les Eglises et le mouvement œcuménique.

Le pasteur Tveit a tenu ces propos dans une prédication faite lors l'un culte célébré au Centre œcuménique à Genève le 23 février. A l'occasion de ce culte, le Comité exécutif du COE a officiellement installé le pasteur Tveit dans sa fonction de secrétaire général de l'organisation. Pasteur et théologien originaire de Norvège, Olav Fykse Tveit, 49 ans, a été élu en tant que 7e secrétaire général du COE en août 2009. Son mandat a débuté le 1er janvier 2010.

"Dans la perspective de la résurrection", a déclaré le nouveau secrétaire général, la croix "devient le signe de la victoire de Dieu sur le péché et sur le mal" et de "de l'amour inconditionnel de Dieu envers tous les êtres humains". C'est également le fondement de toute possibilité d'unité des chrétiens: "En tant que chrétiens, nous sommes un parce que nous recevons le même don" en ce que Dieu "est avec nous et pour nous" à travers la croix.

"Ce langage ne semble pas très diplomatique", a reconnu le pasteur Tveit dans sa prédication, à propos de son affirmation selon laquelle la croix est le "symbole de ce que les Eglises ont à apporter au monde … Rien, si ce n'est Jésus Christ, et Jésus Christ crucifié". Selon lui, néanmoins, une telle affirmation "donne au mouvement œcuménique sa substance et son orientation."

"Comment donner forme au mieux au mouvement œcuménique de la croix à notre époque?" s'est interrogé le pasteur Tveit. "Et comment le mouvement œcuménique peut-il être un mouvement de la croix - l'arbre de vie?"

S'inspirant des anciens docteurs de l'Eglise, le pasteur Tveit a suggéré que "lorsque le Christ étend les bras sur la croix, il les étend au monde entier, et inclut chaque personne." Le caractère unique de la croix "repose précisément dans le fait qu'elle est inclusive", a-t-il affirmé.

Pour le pasteur norvégien, l'appel du mouvement œcuménique transcende les succès et les échecs. "Que nous soyons entendus ou non, notre vocation est de porter la croix les uns avec les autres." Cela peut signifier se mettre à la place des pauvres et des opprimés, être dans la détresse quand on n'arrive pas à se mettre d'accord ou surmonter la déception de problèmes non résolus.

Cependant, a déclaré le pasteur Tveit, l'appel "à nous charger de notre croix dans notre quête de l'unité" demeure. "Nous le ferons ensemble, jamais seuls."

C'est le pasteur Walter Altmann, président du Comité central du COE, qui présidait le culte d'installation du nouveau secrétaire général du COE. Parmi les participants se trouvaient de nombreux représentants d'Eglises, d'organisations œcuméniques et internationales, ainsi que des membres du corps diplomatique en poste à Genève.

Après la cérémonie, plusieurs personnalités sont venues féliciter le nouveau secrétaire général, notamment Jens Petter Johnsen, directeur du Conseil national de l'Eglise de Norvège, le pasteur Thomas Wipf, président du Conseil de la Fédération des Eglises protestantes de Suisse, Alain Stehlé, président du Rassemblement des Eglises et communautés chrétiennes de Genève, le pasteur Setri Nyomi, secrétaire général de l'Alliance réformée mondiale, qui s'exprimait au nom des organisations œcuméniques installées au Centre œcuménique, l'archevêque Silvano Maria Tomasi, observateur permanent du Saint-Siège auprès des Nations Unies, Bente Angell-Hansen, ambassadrice de Norvège auprès de l'ONU et des autres organisations internationales.

Le Comité exécutif du COE est réuni à Bossey, près de Genève, du 23 au 26 février.

Texte complet de la prédication du secrétaire général du COE: français 

Un enregistrement en anglais de la prédication (en format mp3) est disponible (14 min 30, 10 Mo)

25 février 2010

COE