Codognan : mélange des genres réussi pour un festival atypique

Dans son édition du 13 septembre, le quotidien Le Midi Libre évoque le Festival Le Pays Vidourle Camargue en fête organisé conjointement par l’association Agapè et l’église évangélique méthodiste de Codognan. Une équipe internationale de jeunes (Opération Mobilisation) a contribué à l’animation du festival. Voici les échos de la presse locale.


Forte de son succès lors du festival de Musique chrétienne en 2009, l'église évangélique de Codognan et l'association humanitaire Agapè Vaunage, soutenue par des chrétiens de différents horizons, a récidivé cet été en proposant chaque soir durant une douzaine de jours un concert de qualité.

Marcel Boungou, de Gospel en scène, rap, hip-hop, soul avec Manou, louange urbaine, Meschak ou Eden, reggae avec Rachel Montbrun, mime avec Martina et Farid et les ventriloques Pipo et Cookie étaient au programme.

Mais, l'église a réorganisé aussi son programme autour de la jeunesse, en offrant notamment un éventail d'activités allant d'une conférence débat les insectes, jusqu'à la démonstration de danse hip-hop.

Une librairie et un stand du service d'Entraide et de liaison, avec, dans son prolongement plusieurs associations caritatives, étaient également présents. Dans la mesure où l'Évangile se reçoit avec la foi simple d'un enfant, la paroisse n'a pas voulu être.

Tous les jours, dès 17 h 30, on pouvait apercevoir un château gonflable mis à la disposition des petits, des activités de maquillage, des jeux pour enfants, des histoires contées en chanson ou des mimes relatant des célèbres scènes bibliques : Le retour du fils prodigue, David et Goliath, etc . Les associations Opération mobilisation, fabricants de joie, ont ainsi été d'un grand secours pour mettre en place un tel programme.

« Ce fut un vrai élan de découverte qui s'est opéré entre ceux du dedans et ceux du dehors », se réjouissait Pascal Maurin, pasteur. « En cela, l'objectif de faire connaître l'amour du Christ pour tous, était atteint ». 


Édition du lundi 13 septembre 2010

Le Midi Libre