CNEF : DECLARATION CONCERNANT HAITI

Les délégués du Conseil National des Évangéliques de France, lors de leur session plénière du 19 Janvier 2010, ont évoqué la situation dramatique que vit la population d'Haïti, après le séisme du 12 janvier dernier. Ils s'associent à la douleur de ces hommes, femmes et enfants qui déjà, pour la majorité, dans une situation de grande précarité, viennent de perdre un ou plusieurs membres de leur famille.


Ils se sentent proches de la communauté haïtienne de France qui, à cause de l'éloignement et des difficultés de communication, vit ces moments de deuil dans l'angoisse et la tristesse. Ils se réjouissent de la mobilisation mondiale qui se met en place, des opérations de secours et du vaste élan de générosité qui traverse la planète. Ils saluent le courage et la détermination des équipes de sauveteurs et de la population.


Ils appellent chacun à prier pour ce pays, son gouvernement, ses habitants ses Églises ses organisations chrétiennes mais aussi pour tous ceux qui interviennent sur le terrain. Que personne ne soit oublié et que l’aide d’urgence comme la mise en place de programme à plus long terme puissent se faire avec intégrité, dans un réel esprit de justice. Il invite les Églises à se joindre aux manifestations de solidarité qui se mettent en place et à faire preuve de compassion et de générosité. Certaines dénominations peuvent avoir des contacts plus privilégiés avec telle ou telle organisation en Haïti.


Mais d'autres s'interrogent sur les moyens de concrétiser leur solidarité. Le CNEF leur 1 recommande d'adresser leurs dons au SEL, présent depuis 1980 en Haïti et qui redistribuera l’aide à des projets identifiés. Enfin, le CNEF exhorte chacun à se tenir à une sobre interprétation des événements et rappelle qu'en une circonstance similaire, Jésus lui-même s'est abstenu d'explication : il a demandé à chacun de considérer sa propre voie devant le Seigneur. (Luc 13.1-5)


19 janvier 2010


CNEF