L’ACTUALITE CONNEXIO DU MOIS

Eau potable et installations hygiéniques sont les exigences mes plus importantes dans la lutte contre le choléra.

UMCOR, l'organisme d'aide de l'EEM organise l'envoi d'une aide substantielle au  Zimbabwe 


Une restriction dramatique de produits alimentaires, une épidémie de choléra ainsi qu'une incroyable inflation de 2'000'000 % ont conduit le Zimbabwe durant ces derniers mois vers une crise humanitaire majeure en ce monde. UMCOR (United Methodist Committee on Relief), l'organisme d'aide à l'échelle mondiale de l'EEM a enfin obtenu du gouvernement du Zimbabwe l'accord pour intervenir humanitairement dans ce pays. 

En partenariat avec l'EEM du Zimbabwe, l'UMCOR a commencé à la mi-décembre  la distribution de 100 mètre-cubes de céréales destinés à 1'200 foyers et 11'000 écoliers, permettant ainsi de leur offrir durant 65 jours un complément de nourriture. Il s'agit là d'une aide importante lorsque l'on sait qu'au Zimbabwe il faut consacrer à ce jour jusqu'à un demi-salaire mensuel pour une miche de pain. UMCOR est également prêt à livrer 400 mètre-cubes de maïs, dès que l'autorisation d'importer lui sera accordée. 

Pendant que les plus grands hôpitaux du pays ferment leurs portes en plein milieu de l'épidémie de choléra, les hôpitaux des missions sont accessibles à tous les patients, sans tenir compte de leur solvabilité ou non. L'évêque Nhiwatiwa et le directeur de l'UMCOR, Sam Dixon, ont rencontré le ministre de la santé du Zimbabwe le 9 décembre pour évoquer les possibilités d'aide de l'EEM dans la lutte contre le choléra. Il est réjouissant que finalement le ministre de la santé a fini par donner son accord pour les actions d'aide proposées et n'oppose plus d'interdiction. 

UMCOR apporte son soutien aux hôpitaux méthodistes afin que ceux-ci puissent agir rapidement face à une situation sanitaire dégradante et combattre efficacement le choléra. Des médicaments spécifiques pour le choléra sont acheminés vers Nyadire et Mutambara et permettront à ces hôpitaux de traiter 2'600 personnes infectées par cette maladie mortelle, mais qu'il est néanmoins possible de traiter. Par ailleurs, UMCOR, tout comme Connexio, finance des denrées alimentaires, du carburant pour les générateurs ainsi que des compléments de salaire pour les médecins indigènes afin que le fonctionnement des hôpitaux puisse être assuré malgré la grande crise économique. UMCOR s'est également engagé dans la rénovation et la reconstruction du système d'alimentation en eau de l'hôpital de Nyadire et des villages environnants. Une mauvaise qualité de l'eau et le manque d'installations hygiéniques sont la cause principale de l'expansion du choléra. Ce projet-ci permettra d'améliorer la santé et la qualité de vie d'environ un demi-million d'habitants. Pour la mise en œuvre de toutes ces actions, UMCOR a également besoin de notre soutien, et c'est donc avec plaisir que nous lui transférerons tous les dons pour le Zimbabwe!

UMCOR, l'organisme d'aide de l'EEM organise l'envoi d'une aide substantielle au Zimbabwe UMCOR apporte aussi de l'aide à la République Démocratique du Congo 

Dans le Nord Kivu, une province du Nord-Est du Congo, plus de 250'000 personnes ont du fuir leurs habitations depuis le début des nouveaux affrontements en août dernier. Elles ont trouvé refuge dans d'autres provinces du Congo ou même, dans des pays avoisinants. Si l'on tient compte des personnes qui ont du fuir en 2007, on arrive à plus de un million de réfugiés dans cette région. 

Le gouvernement congolais se retrouve impuissant dans cette crise et observe le flot des réfugiés sans réagir, alors que des hommes et des femmes sont tués, mutilés, violés et exploités comme esclaves. 

Les organismes d'aide n'ont d'autres ressources que de soutenir les réfugiés en leur fournissant de l'alimentation, de l'eau potable ainsi qu'une aide médicale et psychologique appropriée. UMCOR apporte une telle aide pour la survie des réfugiés, en collaboration avec l'EEM au Centre du Congo et sous la direction de l'évêque David Yemba qui, par ailleurs, a  adressé un appel à l'aide à Connexio. Bien évidemment, nous apporterons aussi notre soutien à l'UMCOR dans cette situation-là, et ce grâce à votre aide.

Récompense au Centre Diaconal «Miss Stone» à Strumica, en Macédoine 

Le Centre Diaconal «Miss Stone» de l'église évangélique méthodiste a obtenu le prix annuel de la ville de Strumica. Ce prix est attribué pour «services exceptionnels rendus dans le domaine humanitaire et social». Mitko Konev, le dirigeant du Centre Diaconal et le pasteur Mihail Cekov ont reçu des mains de Zoran Zaev, le maire de Strumica, la plaquette et le document officiel dans le cadre d'une fête qui s'est déroulée le 11 décembre 2008. 

Le centre Diaconal «Miss Stone» qui porte le nom de la missionnaire américaine Ellen Stone, existe depuis l'année 2000 et s'est développé en quelques années comme une «tête de pont» du témoignage de l'amour du prochain. Plus de 100 personnes âgées vivant dans la plus grande pauvreté et n'ayant plus aucun proche pouvant les aider, sont ainsi soutenues par le programme «repas sur roues» qui leur assure un repas chaud, cinq fois par semaine, livré à domicile. En fait, il s'agit là davantage que d'assurer simplement un service de livraison de repas, car pour beaucoup de nécessiteux, c'est souvent la seule occasion de pouvoir mener une conversation avec quelqu'un et obtenir une assistance en vêtements ou en médicaments. Mais avant toute chose, ces personnes se rendent ainsi compte que quelqu'un les visite régulièrement avec un regard attentif et une écoute sensible, respectant ainsi leur dignité. Tout cela ne redonne pas seulement des forces physiques vives, mais remplit aussi les cœurs avec une espérance nouvelle. 

Le programme «repas sur roues» est une action sociale parmi beaucoup d'autres, réalisées par les paroisses de l'EEM et financées par Connexio

Concours de projets pour paroisses EEM en Suisse et en France 

Durant l'été dernier, Connexio a lancé l'idée d'une promotion de projets dans nos paroisses, projets devant venir en aide à la population environnante. Neuf projets on été enregistrés jusqu'à ce jour. Il ne s'agit pas uniquement de proposer une aide à des personnes socialement en souffrance, mais également de tisser des liens dans différentes circonstances. 

Dans le «Röstibeiz» par exemple, des personnes faisant partie de ceux que l'on qualifie de marginaux, prennent régulièrement la responsabilité pour l'organisation de soirées des communautés. Des drogués et des SDF jouent le rôle d'hôtes pour accueillir des personnes  cultivées ayant un emploi et qui ont le bonheur d'être bien intégrées dans la société. C'est ainsi qu'ils découvrent de nouvelles valeurs et gagnent même accessoirement un peu d'argent. Dans le «Männerdepot» par ailleurs, les hommes fatigués par l'ambiance d'achats de Noël peuvent goûter un peu de repos.  Sous une tente plantée entre les stands, ils engagent la conversation entre eux, mais également avec les pasteurs de la ville. D'autre exemples sont visibles comme par exemple les «pèlerinages», les «semaines pour enfants» ou encore le «service d'orientation pour les émigrés»

Les projets qui seront enregistrés chez Connexio d'ici le 31 janvier pourront automatiquement prendre part à un concours, et ce indépendamment d'un besoin de financement ou non. Connexio contrôlera ensuite la réalisation et l'efficacité des projets enregistrés. Les actions les plus créatives et les plus réalistes seront ensuite présentées lors de la Conférence annuelle 2009 et se verront décerner un prix. Nous espérons que le plus possible de paroisses participeront à ce concours et se retrouveront motivées pour annoncer l'évangile en paroles et en actes de sorte que les gens au dehors puissent en percevoir quelque chose et soient récompensés. 

Les conditions de vie pour les gens dans ce monde sont différentes d'un endroit à l'autre. Lors de mes voyages, j'ai appris à ne pas faire de comparaison, mais par contre, à chaque endroit, tenter de trouver et appliquer la solution la meilleure pour la situation du moment.

Je souhaite que vous trouviez la force et la sagesse pour discerner chez vous ce qui est nécessaire et utile et puissiez donner de cette manière des signes d'espérance tout en restant réceptif et attentif à ce qui se passe ailleurs.

Encore une fois je vous remercie chaleureusement pour l'intérêt que vous portez à Connexio, et le soutien que vous nous apportez. Avec mes amicales salutations et vœux de bénédictions et de paix pour les fêtes de fin d'année.


Andreas Stämpfli, Secrétaire Général Connexio


Envoi des dons en France: 

Par chèque libellé à l'ordre de l'EEM-Connexio adressé à : 

Madame Joceline WAECHTER,  24 rue du 9ème Zouaves, 

F 68000 MUNSTER (avec mention expresse «Connexio»)


Traduction : E. Fath


décembre 2008

eemni