16e CONFERENCE CENTRALE - ECHOS (2)

Evêques Rosemarie Wenner, Henri Bolleter, Patrick Streiff et John Hopkins (Photo Andy Schindler)

Deux autres délégués francophones partagent leurs impressions de la 16e session de la Conférence Centrale de l’Europe du Centre et du Sud de l’Europe, Heidy Schmid et Édith Buschenrieder. 


Quel genre de bateau sommes-nous ?



Beaucoup de pensées s’agitent en moi depuis mon retour de la Conférence Centrale. C’étaient des journées riches en rencontres, en partages, en enseignements et en informations. Difficile, en quelques lignes, de pointer une ou deux impressions. J’étais venue à Bülach en pensant qu’entendre et ensuite discuter tous les rapports que nous avions reçus préalablement serait une tâche lourde et difficile. Mais si cette partie-là a été effectivement traitée avec sérieux et beaucoup d’engagement, les messages et les témoignages ont constitué une part tout aussi importante du vécu de la Conférence centrale. Les deux cultes, le message de l’évêque, les études bibliques matinales étaient autant de signes de la présence du Seigneur. Sans oublier les chants et les prières qui entouraient matin et après-midi les séances. Un petit exemple de l’enseignement qui m’a personnellement touchée : » Notre rôle en tant que paroisse n’est pas d’être à l’image d’un bateau dans les eaux tranquilles d’un port, ni de voguer en tant que bateau de croisière sur l’océan. Nous sommes appelés à être un bateau au secours des personnes en difficulté. » À réfléchir !





Deux mots encore sur la manière de travailler de la CC. Les participants étaient répartis dans différentes commissions qui devaient discuter les rapports des groupes de travail et ensuite définir les tâches à entreprendre pour les quatre années à venir. Pour une raison indépendante de ma volonté, j’ai été assignée à la commission « Média et Communication. » Si je m’attendais à pouvoir participer à la discussion sur les médias, j’ai surtout dû m’accrocher pour comprendre ce qui se discutait à propos de « Webhosting, RSS-Feed, Skype » et autres réalités de ce genre. Mais ce que j’ai compris, c’était l’importance de la communication par ces différents moyens, surtout pour les pays de l’Est qui ont une grande soif d’ouverture, de formation et d’information. C’est pour ça que les membres de cette commission, Hongrois, Polonais, Français et Suisse, se sont donné comme but pour le prochain quadriennat, de développer les moyens de communication et de promouvoir la formation en connaissance d’Internet.

Heidy Schmid, Suisse





Temps forts

J’ai eu la joie, en tant que laïque de notre Église Évangélique Méthodiste de Mulhouse, de participer à la Conférence centrale du Centre et du Sud



de l’Europe. Se retrouver dans une si grande diversité de pays et de langues permet d’échanger, de partager et de vivre des moments de communion fraternelle intenses.

Nous avons vécu des moments très forts lors de cette Conférence, de par les méditations du matin apportées par le Pasteur Friedemann Burkhardt, un pasteur d’Allemagne près de Stuttgart, le message de notre évêque Patrick Streiff et le culte de clôture dont le prédicateur était l’évêque John Hopkins des USA. Des messages forts et percutants nous ramenant toujours à la réalité fondamentale de notre Père et de notre Seigneur et Sauveur et aux 3 règles que John Wesley nous a laissées : « ne faites pas le mal, faites le bien et demeurez dans l’amour de Dieu  ». Nous avons vécu d’autres moments très forts, tels que l’élection à vie de notre évêque Patrick Streiff, la fête pleine d'émotions organisée en hommage à Wilhelm Nausner qui a servi nos églises depuis 1958 et comme surintendant en Macédoine de 1996 à 2008. Quel encouragement de savoir que nous avons un seul et même Dieu, qui nous aime, nous bénit et nous invite à marcher dans ses pas là où il nous a placés !

Édith Buschenrieder, Mulhouse





En route