UN PASTEUR METHODISTE SACRE MEILLEUR PREDICATEUR

Michael Putzke a prêché sur une oeuvre d’art, “le champ de coquelicots”, projet de de l'artiste Sanja Ivekovic.

Photo

DISTINCTION


Un pasteur méthodiste sacré meilleur prédicateur

Le pasteur évangélique méthodiste Michael Putzke (Cassel) obtient cette année le Prix œcuménique de la meilleure prédication des mains d’un éditeur allemand (die Deutsche Wirtschaft AG - Bonn). L’homme de 43 ans a excellé dans la catégorie du "meilleur sermon".


Il reçoit cette distinction pour une prédication qu’il a tenue sur une oeuvre de l'artiste Sanja Ivekovic “le champ de coquelicots” présentée à la foire artistique Documenta 12 à Kassel au cours de l'année dernière.


La théologienne catholique Vera Krause (Aix-la-Chapelle) a reçu le prix spécial dans la catégorie "Meilleur sermon Caritas et diaconie". Agée de 37 ans, elle travaille en que référante en matière de formation et de pastorale dans l’oeuvre humanitaire épiscopale Misereor. Elle a présenté cette prédication à l'occasion des 50 ans d'existence de l'œuvre cette année.


Paolo Ricca, professeur de théologie né en 1936, a obtenu un prix pour l’oeuvre de sa vie.  Il a enseigné l’Histoire de l'Église et la théologie pratique à la Faculté vaudoise de Rome. 

Le théologien oecuménique reçoit le prix pour son sens de l’humour dans ses sermons, ainsi que pour ses étonnantes relectures du message biblique.


La remise des prix aura lieu, le Jour de Prière et de repentance (19 novembre), à Bonn. Le prix consiste en une plaque de bronze et une Bible. Avec ce “prix du meilleur sermon” décerné pour la première fois en 2000, l'éditeur souhaite promouvoir l'art dans les églises. Le jury oecuménique se compose de douze théologiens et publicistes. Udo Hahn (Hanovre), chargé de communication auprès de l’EKD, est le président du jury.


16.09.08

Idea