EEM ET NATURALISATIONS DEMOCRATIQUES

Suisse : l’Eglise évangélique méthodiste contre les naturalisations démocratiques

par Aloys Evina

L’Eglise évangélique méthodiste suisse est farouchement opposée à l’initiative  « pour des naturalisations démocratiques » 

La commission  « Eglise et société »  de l’Eglise évangélique méthodiste s’oppose clairement à l’initiative de l’UDC  « pour des naturalisations démocratiques ». 

La proposition des initiants visant à permettre des naturalisations sans droit de recours possible par les assemblées communales ou par les urnes lèserait plusieurs principes de l’Etat de droit. Elle serait contraire à la Constitution et à la dignité humaine, écrivent les méthodistes suisses dans un communiqué. Accepter l’initiative revient à accepter la menace de l’arbitraire et à prévoir la possibilité de discriminations, portant atteinte à la protection de la sphère privée.

 « Une telle atteinte à la dignité de l’homme n’est pas acceptable », indique le comité « Eglise et société »  de l’Eglise méthodiste. Tout en reconnaissant qu’il n’existe pas de droit à disposer de la nationalité, la commission souligne que tout candidat peut prétendre à bénéficier d’une procédure de naturalisation basée sur les lois et le droit en vigueur, ce que ne permettrait plus l’acceptation de l’initiative. Il relève que les exigences fixées aux candidats à la naturalisation, telles que la durée du séjour en Suisse ou le niveau d’intégration (connaissance de la langue, profession, revenu) sont déjà hautes.

mardi 13 mai 2008

Journal Chrétien