DATE ANNIVERSAIRE

John Wesley, fondateur du méthodisme est né un 17 juin 1703. Le Nouvel Obs le fait remarquer dans son éphémiride...

Illustration

17 juin 1703: naissance de John Wesley

Dans l’éphéméride du jour, le Nouvel Observateur évoque la figure de John Wesley, le fondateur du mouvement méthodiste, né un certain 17 juin.

La figure du réformateur religieux John Wesley reste mal connue en France. Ce prêtre anglican s'est très tôt inquiété de la torpeur du haut clergé entraînant une baisse de la piété. Après avoir dirigé une société pieuse à Oxford, Wesley partit pour l'Amérique pour évangéliser les indigènes. Son rapide retour en Angleterre après cet échec ouvrit une période de remise en question, qui se termina par sa brusque conversion de 1734. Ce nouveau départ aurait eu pour origine la rencontre avec des missionnaires moraves, qui lui ont inspiré un retour aux sources de la Réforme. Il se mit alors à organiser la prédication dans toute l'Angleterre de sa doctrine, le méthodisme, qui affirme la liberté humaine, la sanctification subite et la conviction intérieure comme signe suffisant du Salut. Il rejetait en cela la doctrine calviniste de la prédestination de l'âme. Des églises méthodistes se répandirent alors en Angleterre mais aussi en France et en Amérique, où la doctrine fut relayée par Benjamin Franklin. A la fin de son existence en 1784, le courant méthodiste consomma sa rupture avec l'Eglise anglicane. Si le courant déclina en Angleterre au cours du XXe siècle, il reste vivace au Etats-Unis, où il représente l'une des plus importantes sensibilités protestantes.

Le Nouvel Observateur