CONGRES CONSACRE A L'EVANGELISATION

Thomas Shockley, étudiant à la Youth Theological Academy

Les évangélistes évangéliques méthodistes inspirés par Charles Wesley



L’hymne de Charles Wesley "Spirit of Faith Come Down" a servi de thème au Congrès 2008 sur l’évangélisation. À cette occasion, plus de 700 évangéliques méthodistes ont partagé leur passion et leurs stratégies pour la diffusion de l’Évangile de Jésus-Christ.


… L’évêque James Swanson, évêque résident de la Conférence Annuelle de Holston (régionale), au cours du culte d’ouverture du service dira : "Nous devons amener les gens à Jésus."


L’événement a eu lieu du 2 au 5 janvier à Hutchinson Island en l’honneur du 300e anniversaire de la naissance de Wesley. Les deux Charles Wesley et son frère, le fondateur du méthodisme, John Wesley, sont venus au sud de l’Angleterre vers la Géorgie et sont arrivés le 6 février 1736, à Cockspur Island, tout juste en aval de Hutchinson Island. Ils ont servi comme pasteurs missionnaires auprès des colons qui y vivaient.


« Nous sommes ici, nous, évangéliques méthodistes, sur les lieux même où les Wesley ont démarré leur travail dans la nouvelle colonie… De la Géorgie", a écrit le révérend David Kerr, président du congrès, dans un message aux participants. « Dans un sens, la rivière Savannah, est très proche de la mer de Galilée, dans la mesure où elle nous rappelle les actes de Dieu… C’est le lieu d’où la semence du réveil a commencé un jour à se répandre et à prendre racine."


Le congrès, organisé chaque année, en janvier, est parrainé par le Conseil pour l’évangélisation et la Commission pour la formation des laïques avec le soutien de la Fondation pour l’évangélisation. Cette année, l’événement étalé sur trois jours était composé de prédications, d’ateliers et, bien sûr, des hymnes de Charles Wesley.


L’évêque Michael B. Watson, évêque résident du Sud de la Géorgie, a adressé la bienvenue en laissant entendre aux participants qu’ils pourraient bel et bien être l’’ange’aux participants. Watson lançait ce défi aux participants : « Êtes-vous l’ange qui pourrait aller ? »


Swanson a déclaré que cela faisait 40 années que l’EEM voyait le nombre de ses membres décliner, et que pour inverser la tendance, il faudra la puissance du Saint-Esprit. "Nous ne pouvons pas faire cela avec nos propres moyens ou avec notre propre force. Nous avons oublié que rien ne dépend de ce que nous possédons, mais l’important, c’est cela même qui nous possède", a-t-il dit.


Swanson a critiqué ceux qui dépendaient du programme ou gadget le plus récent pour faire grandir leur église. "Nous ne pouvons pas faire grandir l’église par une formule ou une supercherie. Nous devons nous remettre à Dieu », a-t-il dit.


Leçons tirées de la Bible


La pasteure Grace Imathiu, pasteure de l’Église Évangélique Méthodiste Brown Deer, près de Milwaukee, a présenté l’étude biblique chaque matin. Née et élevée à Nairobi, au Kenya, Imathiu dit qu’elle regardait souvent l’Écriture avec "des yeux de l’Afrique post-coloniale." Après avoir lu Jean 11 sur la résurrection de Lazare, elle a demandé : "Où est le pouvoir ? La mort a tenté de prendre le pouvoir… (mais) Jésus a résisté et posé un acte subversif. Jésus fixe l’ordre du jour.

"Lorsque le monde essaie de nous envelopper à nouveau dans les habits d’un homme mort », dit-elle, "il faut entendre la voix de Jésus « vas-y », et ne pas oublier que nous sommes appelés."



Parmi les prédicateurs intervenus lors de l’événement, il y a eu la pasteure Evelyn Laycock, directrice du Lay Ministry Center à Lake Junaluska, NC, qui a retenu l’attention de tous avec les statistiques suivantes : "82 % des jeunes de moins de 18 ans n’ont jamais été dans un sanctuaire."


Laycock a utilisé la parabole des talents, comparant les talents au royaume de Dieu. « Pour atteindre les gens dans le monde, nous ne pouvons pas avoir peur, comme le serviteur qui a enterré les talents, nous avons à nous aventurer dans ce royaume et le partager avec tout le monde que nous rencontrons ».


Le Révérend Robert "Bob" Tuttle, professeur dans la discipline de l’évangélisation à l’Asbury Seminary, sur le campus de la Floride, s’est exprimé sur le premier principe de l’évangélisation et du christianisme. « La seule façon de gagner votre vie, c’est de l’abandonner. La seule façon d’être grand, c’est d’être un serviteur. La seule façon d’être premier, c’est d’être le dernier.

« Le péché commence quand nous cherchons à être autonomes par rapport à Dieu," dit-il. Et "le deuxième consiste à opprimer les pauvres." Tuttle a noté que 11 millions d’enfants de moins de 5 ans meurent chaque année de la pauvreté et parle avec passion de la nécessité d’avoir une perspective globale et de toucher les pauvres, où qu’ils soient.



"La meilleure chance pour la grandeur, c’est d’être envoyé dans une petite paroisse, dont personne d’autre ne veut — et où le succès ne peut provenir que de Dieu," dit-il.


Leçons d’un congrès


Les participants ont dit qu’ils avaient trouvé le rassemblement intéressant : il a été une source d’inspiration pour eux.

Le congrès a offert un regard neuf sur les choses que nous pouvons faire en tant qu’évangéliques méthodistes sans être des évangélistes professionnels — le fait d’être juste là et d’aimer les gens », a déclaré le révérend Ray Petty de Macédoine, de l’Église Évangélique Méthodiste à Knoxville, Tennessee.

Michelle Williamson, pasteure de l’Église Évangélique Méthodiste Whitfield, à Sioux City, en Iowa, a dit qu’elle s’était rappelé que « le Saint-Esprit opérait par votre intermédiaire pour porter la parole à des gens".


Le Révérend Ken Fuller de Hiawassee, Ga., a assisté tous les ans au congrès depuis 1974, et a déclaré que le rassemblement était en partie "une source d’inspiration", et en partie une réunion familiale.


Un point fort a été une présentation dramatique de Charles Wesley par ST Kimbrough J.-R. Entre le chant des hymnes, Kimbrough, qui est un pasteur évangélique méthodiste à la retraite de la Conférence de l’Alabama Nord, a présenté dans un monologue la vie de Wesley vie et son itinéraire spirituel.


La Fondation pour l’évangélisation a annoncé l’octroi de 18 bourses d’études à des personnes de moins de 40 ans assistant à leur premier congrès.


L’Association nationale des évangélistes évangéliques méthodistes a remis le « Philip Award", un prix nommé comme tel en l’honneur de Philippe l’évangéliste présenté dans les Actes, au révérend William Bouknight et au révérend Bob Nelson pour leur leadership exceptionnel dans l’évangélisation.


Le Congrès de 2009 pour l’évangélisation est prévu du 6 au 9 janvier 2009 à Nashville, Tenn.


10 janvier 2008


Traduction : eemni

umns