Rapport de la commission pour les questions théologiques et ecclésiastiques

Aperçu 

A. Conférence centrale et EEM mondiale

B. Commission 11 et ses groupes de travail

A. Rapport sur la session du Comité exécutif de la Conférence centrale, 12 – 15 mars 2015, Varsovie, Pologne – Claudia Haslebacher 

Le Comité exécutif de la Conférence centrale de l’Europe du centre et du sud (CC ECS) s’est réuni du 12 au 15 mars 2015 à Varsovie (Pologne). Comme l’année précédente, une journée thématique a eu lieu le samedi. Chaque pays de la Conférence centrale avait été invité à envoyer un délégué surnuméraire à cet échange d’informations. Bernfried Schnell y a représenté la CA CH-F-Afrique du Nord.

thumb Fr 0289 1024

Claudia Haslebacher, surintendante


  1. Enquête sur la célébration du culte dans les églises locales de la Conférence centrale

L’enquête visait à recenser la variété des manières de célébrer le culte dans les pays de la Conférence centrale et à identifier les principales caractéristiques des cultes méthodistes. L’accent était mis sur les cultes « normaux », non liés à des occasions particulières. 198 des 313 églises de la CC ECS, soit 63 %, y ont participé. Les résultats de l’enquête sont disponibles sur Internet jusqu’au 1er mai 2016 en suivant le lien https://www.umfrageonline.com/results/28d98d5-e005c83 

Le Comité central a pris connaissance d’un premier aperçu des résultats de l’enquête groupés par thèmes. Le groupe de travail Liturgie de la Conférence centrale préparera la journée thématique du Comité exécutif de 2016, consacrée à la question de savoir comment célébrer le culte avec les gens de notre temps. La Conférence centrale de 2017 examinera ensuite les propositions d’éléments pouvant servir de base commune à la célébration du culte dans l’ensemble de la Conférence centrale. 


2. Rapport du Comité permanent relatif aux Conférences centrales 

Le Comité permanent relatif aux Conférence centrales (StC-CCM) a été établi par la Conférence générale pour, d’une part, coordonner la collaboration des Conférences centrales entre elles, ainsi qu’entre elles et la Conférence générale et au sein de cette dernière et, d’autre part, avancer des propositions et des solutions quant à la manière dont une Eglise dont la dimension mondiale est toujours plus marquée, pourrait traiter les problèmes résultant de ce développement. Le président du StC- CCM est l’évêque Patrick Streiff. Istvan Ambrusz (Hongrie) et Wilfried Nausner (Albanie/Macédoine), de la CC ECS, sont membres du StC-CCM. Lors de la Conférence générale 2016, le StC-CCM présentera un document de travail relatif à la forme que pourrait prendre un Règlement d’Eglise mondial, qui se réduirait à quelques éléments communs essentiels. À côté de ce Règlement d’Eglise applicable dans le monde entier, il y aurait dans les Conférences centrales, juridictionnelles et annuelles des règlements adaptés à leurs contextes respectifs. Cela signifie que les règles uniformes ne se trouveraient plus que dans un Règlement commun réduit et condensé. Tout le reste serait réglé par les Conférences selon leurs besoins dans l’esprit du Règlement commun. Une esquisse d’un possible Règlement global a été présentée au Comité exécutif. 


3. Nouveau barème des contributions des Conférences annuelles au Fonds épiscopal et au « General Administration Fund »

Une motion relative à un nouveau barème des contributions, qui établirait une distinction entre un barème états-unien et un barème dérivé de celui-ci et applicable aux Conférences centrales, sera soumis à la Conférence générale 2016. Le barème pour les Conférences centrales sera – c’est nouveau – calculé à 100 % sur la base du produit intérieur brut. De ce fait, la contribution de toutes les Conférences annuelles de la CC ECS serait réduite. Au cours des négociations avec le Conseil mondial pour les finances et l’administration, les évêques européens ont souligné qu’il ne s’agissait pas pour eux de payer moins à l’avenir, mais qu’ils souhaitaient un barème uniforme. Le Comité exécutif a approuvé à l’unanimité la motion suivante du Bureau de la CC : « Le Comité exécutif confirme son intention de maintenir pour le quadriennat 2017-2020 le montant global de toutes ses contributions au niveau global de toutes ses contributions actuelles et donc de continuer à verser volontaire- ment des montants supérieurs au nouveau barème. Les Conférences annuelles qui jusqu’ici n’ont rien payé sont encouragées à payer elles-mêmes les contributions réduites prévues par le nouveau barème. » 


4. Journée thématique du 14 mars 2015 « Il y a de la place autour de la table – Partager les dons ensemble »

Cette journée thématique dans un premier temps à l’examen d’une déclaration missionnaire reflétant l’importance des personnes en marge de la société pour la mission de l’Eglise puis, dans un deuxième temps, à des exemples pratiques présentés à ce sujet par des Conférences annuelles. Au centre des trois exposés théologiques présentés, on trouvait, d’une part, la signification et la fonction que la Sainte-Cène peut et doit avoir et, d’autre part, le débat relatif aux termes centre et marge, dont l’interprétation est et reste relative. Les exemples concrets tirés de la vie de l’Eglise ont clairement montré comment la place à la table peut être remplie de vie. Les ex- posés seront publiés sur le site de la Conférence centrale dans le cadre des actes du Comité exécutif sous: umc-europe.org -> deutsch -> downloads -> dokumente -> ZK MSE Protokolle. 


5. Au sujet du thème « Ensemble au-delà des âges » 

Le rapport du Groupe de travail « Enfance et Jeunesse » nous a rapporté la question de savoir si le fait qu’en règle générale les enfants ne participent pas au culte n’était pas une erreur. Montrons-nous ainsi aux enfants qu’ils n’en font pas vraiment partie ? Est-il dès lors étonnant, que plus tard, les adolescents et les jeunes ne retrouvent plus le chemin du culte ? Il serait intéressant de connaître quelles réflexions, questions et suggestions cette question du groupe de travail de la CC suscite au sein de notre propre Conférence annuelle. Cette question est indissociable de notre compréhension du culte et de la communauté. Le culte est-il le centre de la vie de la communauté et si oui, doit-il en être ainsi ? Et pourquoi alors 3 des 5 niveaux de Takano sont-ils régulièrement totalement absents du culte ou présents seulement au début ? La raison avancée en est souvent qu’un sermon ou un culte entier sont ennuyeux pour des enfants. Il vaut la peine de se demander si nombre de cultes et de sermons ne sont vraiment ennuyeux que pour les enfants et pas aussi pour les adultes ? 


6. Jubilé – les 60 ans de la Conférence centrale de l’Europe du Centre et du Sud 

Ce jubilé a été fêté le dimanche 19 octobre 2014 par des cultes célébrés simultanément par des paires d’églises de différentes régions de la Conférence centrale. Un calendrier contenant des méditations quotidiennes préparées par différentes personnes de divers pays de la Conférence centrale a été publié pour le temps de l’Avent. Des personnes et des églises locales de la CA CH-F-AN ont participé à ces deux manifestations. Les retours ont été positifs et nous remercions Urs Schweizer pour l’organisation des célébrations du dimanche et Thomas Rodemeyer pour la coordination et la réalisation de la brochure d’Avent. Cette année du jubilé a éveillé dans certaines églises le désir d’établir des partenariats entre églises dans le cadre de la Conférence centrale. L’élément nouveau dans cette proposition est qu’il pourrait y avoir plus de partenariats entre églises d’Europe de l’Est et que l’objet de ces partenariats ne serait pas d’ordre financier, mais consisterait en un échange et un appui mutuel aux activités respectives des partenaires. 


7. Informations diverses 

La prochaine rencontre européenne des jeunes aura lieu du 20 au 27 juillet 2015 à Bushmills, Irlande du Nord. Un prochain YouMe (Youth Meeting) est prévu, mais n’aura sans doute pas lieu avant 2019 en raison des nombreuses manifestations de jeunesse déjà programmées pour ces prochaines années. La prochaine session de la Conférence centrale aura lieu à Zurich du 8 au 12 mars 2017. Les délégués seront élus lors de la Conférence annuelle 2016. Pour assurer la continuité, le Comité exécutif prie les Conférences annuelles d’élire les membres du Comité exécutif comme délégués à la Conférence centrale. Dans le cas de la CA CH-F-AN, il s’agit de Lea Hafner et de Claudia Haslebacher. La World Methodist Conference siégera à Houston, Texas, de fin août à mi-septembre 2016. Elle sera suivie immédiatement, au même endroit, par la réunion de la World Federation of Methodist and Uniting Women. 

Le surintendant de Hongrie, Istvan Csernak, partira à la retraite en été 2016. Le nouveau surintendant, le pasteur Laszlo A. Khaled est un représentant de la jeune génération. 

Pour terminer, une citation du rapport de l’Agence globale pour l’Eglise et la Société (GBCS): « Ces derniers temps, on parle de plus en plus au sein de la GBCS de Glocal, qui combine les termes ‘global’ et ‘local’. En l’occurrence, il ne s’agit pas seulement de penser globalement et d’agir localement, mais de prendre conscience du fait qu’aujourd’hui, les événement mondiaux se retrouvent dans toutes les circonstances locales et doivent être dûment pris en considération. Même celui qui se meut exclusivement dans un contexte local subit l’influence des événements planétaires. » 

reader_icon

Rapport de la commission puor les questions théologiques et eclésiastiques (105 ko)