Allocution de Thomas Kemper, Secrétaire général du GBGM (département missionnaire de l’EEM)


Hommage à Hugh et Shirliann Johnson

Lauréats du Prix de la Paix 2014


Fr 0358

Andreas Staempfli, secrétaire général de Connexio

Andreas Stämpfli, secrétaire général de Connexio, réseau missionnaire et diaconale de l’Église évangélique méthodiste (EMU/UMC) lit les salutations de Thomas Kemper, secrétaire général du département missionnaire de l’EEM au niveau mondial (GBGM) à New York.

Quand j’étais enfant en Allemagne, j’apprenais la géographie du monde en identifiant les endroits où travaillaient des missionnaires de l’Eglise Evangélique Méthodiste. Les missionnaires étaient des visiteurs fréquents dans notre presbytère et j’étais fasciné de trouver sur ma carte du monde le lieu de leur engagement, et aussi ceux de missionnaires dont je lisais seulement les nouvelles.

Hugh et Shirliann – « Fritzi » – Johnson représentaient pour moi l’église en Algérie. Je n’avais jamais l’occasion de les rencontrer étant enfant mais je savais qu’ils étaient là et représentaient l EEM et témoignaient de l’amour de Dieu. J’ai suivi leur carrière au fil des années et un des plus grands plaisirs dans mon travail présent était de pouvoir présenter Hugh aux directeurs du General Board of Global Ministries quand il nous a visités l’année passée avec un groupe de la United Methodist Missionary Association.

Les Johnson sont parmi les missionnaires le plus légendaires de Global Ministries, aimés de leurs congrégations et conférences annuelles et publiquement dévoués au dialogue entre les religions et aux programmes humanitaires. Hugh est devenu pasteur ordonné de la conférence annuelle Suisse-France-Afrique du Nord, qui l’a secondé à Global Ministries comme pasteur et surintendant en Algérie.

Quarante-deux années de service ! Quel héritage ! Et dans un pays plein de turbulences et d’insécurités, surtout pour les communautés chrétiennes, mais aussi un pays plein de culture et d’histoire. Hugh et Fritzi ont appris le Français, l’Arabe et le Kabyle pour être compétent dans leur travail. Hugh, né au Kentucky, a fait des études en langues classiques au collège en Virginie. Fritzi, née à New Jersey a fait ses études au Yale Summer Institute of Languages. Tous les deux entretiennent des liens avec plusieurs collèges et universités.

Une chronologie de leur travail en Algérie prendrait de nombreuses pages. D’abord ils ont travaillé dans les montagnes de la Kabylie à l’est d’Alger, puis pendant de nombreuses années dans la capitale. Le circuit de Hugh couvrait 86'000 miles carrées. Fritzi a travaillé comme enseignante, tout particulièrement dans la formation d’enseignants travaillant avec des réfugiés et des enfants avec des besoins spéciaux.

Les Johnson ont vécu une guerre d’indépendance, des idéologies changeantes, des attitudes gouvernementales hostiles envers les églises et des restrictions sur la vie des églises locales et sur l’éducation chrétienne. Ils ont aussi interprété correctement les signes du temps et au début du siècle déjà ont mis en garde contre la radicalisation de jeunes musulmans sans travail et frustrés en Afrique du Nord et en Moyen Orient. 

Hugh et Fritzi Johnson ont été des ambassadeurs de la paix et de la justice de Dieu en Algérie et dans leurs relations avec tous les gens qu’ils ont rencontrés au fil des années. Ils ont promu la mission œcuménique, le dialogue entre les religions et ont souligné la nécessité de prendre part au dialogue et les efforts de paix collectifs avec les musulmans.

L’évêque Hope Morgan Ward, président du General Board of Global Ministries, les directeurs et les employés de l’agence me rejoignent en saluant Hugh et Shirliann Johnson, fidèles dans la mission de Dieu et dignes lauréats du 2014 Methodist Peace Award.