Méditation - passage de relais


La journée de travail commence par une méditation inspirée du passage de relais. Le pasteur Markus Kleiner en charge de la méditation fait circuler dans la salle un relais à titre symbolique. Ce jeu rappelle l’importance de la transmission de la foi d’une génération à l’autre.

Hébreux 11.1ss

La foi

Mettre sa foi en Dieu, c'est être sûr de ce que l'on espère, c'est être convaincu de la réalité de ce que l'on ne voit pas. C'est à cause de leur foi que les grands personnages du passé ont été approuvés par Dieu.

Par la foi, nous comprenons que l'univers a été formé par la parole de Dieu, de sorte que ce qui est visible a été fait à partir de ce qui est invisible.


D’une génération à l’autre a été transmis le relais de la foi jusqu’à ce qu’il parvienne à Jésus, mais ce n’a pas été la fin, puisqu’il a été retransmis jusqu’à nous. En sorte que nous nous trouvons dans la lignée d’un Abraham et Moïse. Et le processus ne cesse de continuer.

Dans ce transfert d’une génération à l’autre, il n’y va pas seulement d’un héritage physique, mais aussi d’un héritage spirituel. C’est très concret. Arrive le moment où dans le transfert je me réconcilie avec les anciennes générations, un moment pour apprécier et honorer ce qui a été vécu précédemment avant d’aller plus loin et de transmettre à la nouvelle génération l’héritage (investissement en temps, argent et talents).

Les anciennes générations, une fois qu’elles ont transmis le message, demeurent sur place comme facteurs d’encouragement, elles sont là avec les expériences qu’elles ont faites.

thumb Fr 0023 1024


Cette image a ses limites, mais on pressent ce qui est important. Ce qui est décisif, c’est ce partage, ce vivre ensemble, que les anciennes générations ouvrent leur coeurs aux nouvelles générations et vice-versa, en restant fermement attachées aux anciennes générations comme en investissant dans les nouvelles générations avec les yeux fixés sur Jésus, qui est au départ de la foi comme à son achèvement.