Connexio, réseau pour la mission et la diaconie


Quelques photos prises lors de l’AG par Sigmar Friedrich en rapport avec Connexio, le stand, la réunion spéciale missionnaire tenue dans les locaux de l’EEM d’Aarau avec diner avec un accent mis sur l’accueil des réfugiés (Serbie, Aarau, Tunisie, Amérique Latine en duplex missionnaire avec un couple de missionnaires;

___________________

En plus du présent rapport à la Conférence annuelle Suisse-France-Afrique du Nord, Connexio rend compte de son travail dans un rapport d'activité et un rapport financier détaillé répondant à la recommandation technique SWISS GAAP RPC 21.

thumb Fr 0358 1024

Andreas Stämpfli, secrétaire général de Connexio, réseau missionnaire et diaconal de la Conférence, au rapport !


Objectifs et tâches 

Les objectifs et tâches que Connexio avait formulés en 2004 n'ont rien perdu de leur validité. Le texte intégral peut être consulté sur le site Internet de Connexio. Il s'agit pour l'essentiel de : Entretenir des partenariats (tisser un réseau avec des Églises méthodistes d'autres pays), soutenir des projets (promouvoir des projets locaux initiés par les Églises méthodistes et bénéficiant à l'ensemble de la société), permettre des rencontres (faire l'expérience personnelle des liens qui nous unis- sent), renforcer la prise de conscience (sensibiliser aux interactions planétaires), fournir une aide d'urgence (offrir une aide financière aux œuvres d'entraide et aux Églises partenaires qui s'engagent dans des situations d'urgence), collecter des fonds (garantir le financement de l'ensemble des activités de Connexio). 

L'essentiel en bref 

 †En février 2014, la famille Barth a émigré en Bolivie d'où elle assume des tâches de conseil et de coordination pour les trois pays soutenus par Connexio en Amérique latine. En juin 2014, un voyage comprenant une visite de chacun des projets a été organisé afin de permettre à l'ancien coordinateur sur place, Lukas Frankhauser, de passer le témoin aux nouveaux collaborateurs.

 †La stratégie de Connexio consistant à encourager l'autonomie des partenaires et des projets par le biais d'une « aide de départ » porte ses fruits, notamment dans la région de l'Europe centrale et des Balkans : sur la totalité des projets qui ont bénéficié d'un soutien financier de Connexio entre 2012 et 2014, 33 ont demandé une nouvelle contribution pour 2015, 11 autres ont pu boucler leurs comptes avec succès et les 14 derniers fonctionnent sur la base d'un autofinancement proche des 100 %. 

 †Les activités de conseil et d'accompagnement à l'intention des cadres dirigeants gagnent en importance : au Cambodge, des collaborateurs de Connexio ont dirigé deux cours de formation continue pour les membres pastoraux et un workshop stratégique pour la direction de l'Église. En Amérique latine et en République démocratique du Congo, les coordinateurs organisent différents workshops sur des questions liées à l'organisation et à la gestion de projets.

 †Durant l'année sous revue, la promotion des rencontres s'est cristallisée de différentes manières : trois jeunes femmes ont effectué un engagement de courte durée au Cambodge, en Serbie et au Chili. Les hôtes présents lors des différentes journées de rencontre et forums de discussion venaient du Cambodge, de Macédoine, de Hongrie et du Chili. Douze jeunes Suisses ont participé à un camp-jeunesse au Cambodge. Un groupe de jeunes Serbes a participé au camp IV de Takano. Des membres du département Amérique latine sont allés visiter des projets en Argentine, en Bolivie et au Chili. Différentes délégations de Connexio ont assisté à une table ronde dans le Congo-Est et à des célébrations du centenaire de l'Église au Congo Central et en Côte d'Ivoire, et le secrétaire exécutif a participé à une consultation sur le Cambodge, à Washington D.C., aux Etats-Unis, au cours de laquelle il est intervenu comme orateur.

 De nouveaux partenariats inter-églises sont en train de voir le jour entre Thoune et Kisac (Serbie), ainsi qu'entre Strasbourg, Zurich Oerlikon et des communautés du district de Kandal, au Cambodge.

 †En 2014 a démarré le nouveau programme quadriennal de Connexio, qui est soutenu par Pain pour le prochain et par la DDC (Direction du développement et de la coopération) à hauteur de plus de 1,4 million de francs sur toute la période 2014-2017.

 †La collaboration avec la communauté de coopération Pain pour le prochain s'est encore renforcée : Connexio a notamment organisé un débat entre PPP et l'organisation partenaire argentine CREAS sur la question du Capacity Development (développement des compétences) et mis en place un atelier réunissant PPP et différents responsables de départements autour du nouveau programme quadriennal, d'une part, et du thème « Religion et développement dans la coopération au développement », d'autre part.

 †Le « travail de sensibilisation » s'est notamment traduit, en Suisse et en France, par la campagne annuelle « Es-tu rassasié ? ». Des appels aux dons et du matériel de réflexion pour les cultes et les groupes de jeunes ont été élaborés à cette occasion, parallèlement à la publication d'articles dans différents médias. De nombreux intervenants proposés par Connexio se sont en outre exprimés sur différents sujets lors de manifestions organisées par des communautés ou des groupes d'églises locales. Dans le cadre de l'action « Salut Congo ! », des écoles du dimanche se sont échangé des clips vidéo produits par des jeunes de la Suisse, de la France et du Congo. Une conférence Connexio consacrée à la religion et la spiritualité dans la coopération au développement a eu lieu à la Maison des missions, à Bâle.

 †En raison de la naissance de leur deuxième enfant, Daria et Roman Hofer, nos collaborateurs en République démocratique du Congo, ont effectué leur congé parental en Suisse, durant l'été 2014.

 †Pour l'exercice 2014, Connexio présente des comptes annuels équilibrés. Les recettes, à peine supérieures à 2,4 millions de francs, sont en léger recul par rapport à l'exercice précédent. Sur ce montant, environ 2 millions de francs proviennent de l'EEM Suisse-France, tandis que le reste émane d'autres organisations comme « Pain pour le prochain » ou la Direction du développement et de la coopération (DDC). Quelque 70 000 francs ont été versés au titre de l'assistance en cas de catastrophe et de l'aide aux réfugiés.

Mandat de prestations 

Les prestations fournies par Connexio sont réparties en fonction des tâches sui- vantes (les chiffres entre parenthèses correspondent aux pourcentages des charges financières qui leur ont été consacrés en 2014) : Soutien de projets (58 %), conseil et coordination (18%), rencontres et communication (5%), aide d'urgence (1%). Les autres postes de charges sont constitués de la publicité et de la recherche de fonds (2 %), ainsi que de l'administration (16 %). 

Durant l'exercice sous revue, les charges liées à la fourniture de prestations, soit un peu moins de 2 millions de francs, ont été réparties entre les différents secteurs d'activités de la manière suivante : Suisse-France (1 %), Europe centrale et Balkans (34 %), Afrique du Nord (3 %), Afrique (19 %), Amérique latine (19 %), Asie (7 %), autres tâches de par le monde (9 %). 

Soutien de projets 

Les détails relatifs au travail effectué dans le cadre des projets, d'une part, et aux régions dans lesquels Connexio s'engage, d'autre part, figurent dans la brochure de présentation des projets et dans le rapport d'activité annuel officiel (disponible au- près du secrétariat de Connexio). Ils sont également publiés sur le site Internet de Connexio. 

Conseil et coordination 

La transition, en termes d'engagement de Connexio, du soutien pur et dur de pro- jets vers l'octroi de conseils et d'accompagnement aux responsables de projet, décidée antérieurement, a été particulièrement marquée en République démocratique du Congo et en Amérique latine : le travail de Daria et Roman Hofer en République démocratique du Congo et de Anne et Simon Barth en Amérique latine est très fructueux. Les « personnes chargées de la coordination » soutiennent et encouragent les cadres locaux, afin de les aider à accomplir leurs tâches de manière autonome et professionnelle. Elles organisent des formations continues dans les domaines de la stratégie et du développement organisationnel. Tandis que Daria épaule les directeurs des hôpitaux des Eglises méthodistes dans l'élaboration de stratégies de rénovation et dans la formulation des demandes de soutien de projets aux organisations donatrices internationales, Roman assiste plusieurs responsables de projet dans la planification et la recherche de fonds. Après un petit temps d'adaptation, Anne et Simon Barth ont pris leurs fonctions en juin 2014. Au début, leur principale tâche a été de tisser des relations avec les responsables des projets, pour établir les rap- ports de confiance nécessaires à leur futur travail d'accompagnement et de conseil. Peter Siegfried et Stefan Prister accomplissent quant à eux d'importantes tâches de formation et de perfectionnement au Cambodge en dispensant deux fois par an des cours de formation continue à des futurs pasteurs. Les jeunes qui ont terminé leurs études de théologie à l'école biblique et font leurs premières expériences en tant que responsables d'une église locale sont très reconnaissants pour le soutien apporté par ces deux pasteurs expérimentés. La plupart d'entre eux n'ont en effet pas pu fréquenter d'église pendant leur jeunesse et ne connaissent le ministère pastoral qu'en théorie. 

Rencontres et communication 

Favoriser les rencontres et la prise de conscience, autrement dit sensibiliser aux interdépendances qui existent dans le monde, fait partie du mandat de prestations de Connexio. À cet égard, la priorité consiste à renforcer les liens entre l'EEM Suisse- France et les Eglises partenaires dans les différents pays où Connexio s'engage au travers de voyages de rencontres, d'invitations à des hôtes étrangers, d'exposés et de moments de rencontres. 

Aide d’urgence 

Connexio gère un fonds d'aide d'urgence lui permettant de dégager rapidement et sans formalités inutiles les moyens financiers nécessaires pour intervenir dans des situations d'urgence imprévisibles. Les contributions sont pour l'essentiel versées à des organisations partenaires confrontées à des cas d'urgence dans leur pays. Un soutien est également apporté à UMCOR (l'œuvre d'entraide de l'EEM mondiale) et à l'EPER (Entraide protestante aux églises et aux réfugiés). Durant l'année sous rap- port, près de 70 000 francs ont été déboursés pour le travail auprès de réfugiés syriens et pour assister les personnes touchées par les inondations en Europe de l'Est. 

Comité directeur 

Le comité directeur de Connexio se compose de six membres avec droit de vote, du secrétaire exécutif et d'une procès-verbaliste. Co-présidence : Evêque Patrick Streiff et past. Simon Zürcher ; autres membres du comité directeur : Sandra Bührer, Daniel Hänni, Thomas Meier, Muriel Wilhelm ; secrétaire exécutif : Andreas Stämpfli ; procès-verbal : Anna Keller. 

Le comité directeur siège pour un mandat de quatre ans, qui a commencé à la Conférence annuelle de l'EEM de juin 2013. Connexio doit rendre compte de ses activités au Conseil de l'EEM Suisse et à la Conférence annuelle Suisse-France-Afrique du Nord. 

Personnel 

Les diverses tâches de Connexio sont exécutées par cinq personnes employées au Bureau de Zurich, quatre collaboratrices et collaborateurs salariés et plusieurs re- traités actifs travaillant hors de Suisse et de France, et quelque 45 bénévoles engagés dans différents départements et commissions techniques. Connexio confie en outre des mandats permanents, rémunérés, à des personnes et organisations qui lui sont proches. 

Personnel du Bureau : Andreas Stämpfli (secrétaire exécutif, coordination de pro- jets, 100 %) ; Carla Holmes (responsable de la communication, secrétaire exécutive adjointe, 100 %) ; Nicole Gutknecht (communication, secrétariat, 80 %) ; Arabella da Silva (communication, secrétariat, 50 %) ; Saskia Wijers (coordination de pro- jets, 70 %). Total des pourcentages de postes au 31 décembre 2014 : 420 pour cent de postes (contre 400 pour cent de postes l'année précédente) 

Mandats permanents : Andrea Roffler, Administration centrale de l'EEM (finances, gestion du personnel, env. 20 %) ; Thomas Rodemeyer, bureau épiscopal de l'EEM (informations et coordination de projets en Europe centrale et dans les Balkans, env. 10 %) : past. Stefan Pfister (cours de formation continue au Cambodge, env. 20 %). 

Collaborateurs et collaboratrices hors d'Europe : Algérie : past. Roger Correvon (jusqu'à octobre 2014 ; Bolivie : Lukas Fankhauser (à temps partiel, jusqu'à juillet 2014), Anne et Simon Barth (depuis février 2014) ; République démocratique du Congo : Daria et Roman Hofer. 

Les collaboratrices et collaborateurs retraités suivants continuent à vivre dans le pays où ils ont travaillé les années précédant leur retraite et à s’engager pour les Eglises partenaires locales : Erna Saïm (Algérie) ; Nelly et Erich Allenbach, Hanni Gut de Grad, Elisabeth Stauffer, Annerös Vögeli de Benedetto (Argentine). 

Louise Werder (République démocratique du Congo) est décédée en dé- cembre 2014.
Collaboratrices et collaborateurs bénévoles chargés de tâches particu- lières : Responsables de département : past. Simon Zürcher (Suisse-France), Re- gula Stotz (Europe centrale-Balkans), Sr Vroni Hofer (Afrique du Nord), past. Daniel Nussbaumer (Afrique), Barbara Mazotti et past. Etienne Rudolph (Amérique latine), past. Stefan Pfister (Cambodge) ; past. Jörg Niederer (Migration), Pascale Meyer (Communication francophone) ; formation continue des pasteurs au Cambodge : past. Peter Siegfried. 


Collaboration avec des organisations proches de Connexio 

Connexio est un domaine d'activités de l'Église Évangélique Méthodiste. Sa collabo- ration s'étend donc avant tout à cette Église et aux œuvres et organisations de celle-ci. Ses principaux partenaires sont l'EEM Suisse, l'UEEMF (Union de l'Église Évangélique Méthodiste de France), l'association « Aide au diocèse » (EEM en Europe du Centre et du Sud et en Afrique du Nord). Dans la plupart des régions où Connexio s'engage, une collaboration étroite s'est en outre instaurée avec le General Board of Global Ministries (EEM mondiale/United Methodist Church) et avec UMCOR, le United Methodist Committe on Relief (œuvre d'entraide de l'EEM mondiale). Sur le plan européen, Connexio entretient, dans le cadre d'ECOM (European Commission on Mission), des liens avec les organisations missionnaires des Églises méthodistes de plusieurs pays. 

Connexio est membre de la communauté de coopération Pain pour le prochain, de Unité (Association suisse pour l'échange de personnes dans la coopération au développement) et du Conseil suisse des missions évangéliques. 

Coopération d'utilité publique pour les auberges familiales 

Connexio détient la majorité des voix de la coopération d'utilité publique pour les auberges familiales, dont le but est de proposer des appartements à des prix adaptés au caractère social de l'œuvre, et de distribuer l'éventuel bénéfice découlant de cette activité à Connexio et à d'autres organisations d'utilité publique. En 2013, la coopération fait état d'une somme au bilan de CHF 4 993 009. Le résultat annuel s'élève à CHF 224 161, qui résultent principalement de la vente d'un immeuble. Ce gain n'a pas été distribué, mais sera investi dans la rénovation des biens-fonds existants. 

Annexe au rapport de Connexio : informations émanant des départements et des commissions techniques 

Suisse et France 

Responsable du département Suisse-France : ad interim Simon Zürcher ; autres membres : Beat Bachmann, past. Willy Funtsch, pasteur Jörg Niederer (surintendant), Saskia Wijers (Bureau) 

Activités 

Dans certaines églises, le département Suisse-France a pu contribuer, grâce à une petite aide financière, à financer différents projets et à les soutenir par son savoir- faire : par exemple un cours sur la foi destiné à des personnes marginalisées (Zurich 4), le Journal de quartier Jurablick (Olten), le point de rencontre pour les familles Oasis (Belp) et divers projets pour les jeunes. 

Dans le cadre du concours de projets, nous recevons régulièrement des nouveaux projets passionnants, dont beaucoup ont un impact durable.
De nombreux projets initiés par des églises EEM verraient le jour même sans l'aide de Connexio. Le département est malgré tout convaincu que son travail encourage les églises à se demander dans quel domaine et de quelle manière elles pourraient exercer un impact sur la société. 

Conclusions 

Au fil de plusieurs séances, le département est parvenu à la conclusion que ses activités devaient reposer sur d'autres priorités. Au moment de la rédaction du présent rapport, plusieurs questions demeurent en suspens à cet égard. Selon Connexio, la situation sera vraisemblablement plus claire lors de la Conférence annuelle 2015. 

Le département a l'intention de renforcer ponctuellement sa collaboration avec d'autres organes et groupes de l'EEM Suisse-France-Afrique du Nord poursuivant des objectifs similaires à ceux de Connexio. 

Perspectives et objectifs 

Déterminer la manière dont le département Suisse-France souhaite poursuivre son travail à l'avenir.
Trouver de nouveaux membres et une équipe dirigeante apte à concrétiser les nouvelles priorités et à les mettre en œuvre. 

Définir la manière dont le soutien de projets en Suisse et en France, qui demeure une activité importante, pourra se poursuivre au sein de Connexio. 

Europe centrale-Balkans 

Responsable du département ECB : Regula Stotz ; autres membres : Daniel Herzog, Anna Keller, past. André Ottersberg, Urs Schweizer, Nicole Gutknecht (Bureau) 

Activités 

Rencontres et activités relationnelles

En mai 2014 un groupe de jeunes Serbes a bénéficié de l'intermédiation de Connexio pour participer au Camp IV, organisé à l'Ascension.
Les 31 mai/1er juin 2014, Connexio a proposé à Munster un forum de discussion en présence de Kristina Velevska, de Macédoine.
Début 2015, un nouveau partenariat a pu démarrer entre les circuits de Thoune- Heiligenschwendi et Kisac. À noter que le « rayon d'action » en Serbie s'étendra au- delà de l'EEM de Kisac.
Du 3 novembre 2014 au 16 janvier 2015, Sarah Wettler, de Sevelen, a effectué un autre stage à Pivnice et à Vrbas (Serbie). Les échos sont très positifs. 

Le 19 octobre 2014, 60 églises, toujours par paire, se sont rencontrées lors d'un culte dans le cadre du « 60e anniversaire de la Conférence centrale d'Europe du Centre et du Sud ». Le spectre des activités allait des rencontres personnelles et des discussions sur Skype à l'échange de présentations Powerpoint, de cultes et de sujets de prière, en passant par des salutations culinaires. S'agissant de la Conférence annuelle Suisse-France-Afrique du Nord, une église d'Algérie, cinq églises de France et 14 églises de Suisse ont participé à cette action ; les 40 autres communautés venaient d'Autriche, d'Europe centrale et des Balkans. 

Toujours à l'occasion de l'anniversaire de la Conférence centrale, une brochure con- tenant des méditations quotidiennes pour l'Avent a été publiée. Elle portait sur la période du 30 novembre 2014 au 6 janvier 2015. Pour de nombreuses personnes, ces méditations écrites par des hommes et des femmes de pratiquement tous les pays de la Conférence centrale ont donné lieu à des moments de partage de la foi émouvants et encourageants. 

Impact dans les pays partenaires par la mise à disposition de moyens financiers

La nouvelle église d'Alsozsolca (Hongrie) a pu être inaugurée.
Le travail d'implantation d'église en Albanie marque une évolution positive, avec la fondation d'une nouvelle communauté à Elbasan.
De même, le travail d'implantation d'église en Roumanie porte des fruits, avec la fondation d'une nouvelle communauté à Sibiu.
Sur la totalité des projets qui ont bénéficié d'un soutien financier de Connexio entre2012 et2014, 33ont demandé une nouvelle contribution pour2015, 11 autres ont pu boucler leurs comptes avec succès et les 14 derniers fonctionnent sur la base d'un autofinancement proche des 100 %. 

Conclusions 

On compte un certain nombre de rencontres dans lesquelles Connexio n'est pas forcément, ou peu, impliqué, et, s'agissant de l'Europe centrale et des Balkans, de nombreuses relations se poursuivent au-delà de la journée de rencontres inter-églises du 19 octobre 2014 indépendamment de la participation des communautés EEM de la Conférence annuelle Suisse-France-Afrique du Nord. 

Un de ces « produits » a reçu un bon écho dans d'autres pays, puisque les méditations pour l'Avent ont été traduites en au moins cinq langues d'Europe centrale et des Balkans !
La voie vers l'indépendance financière est longue, même en Europe, ce qui ne veut pas dire qu'elle ne comporte pas des signes encourageants. 

Perspectives 

Un voyage de rencontres aura lieu en Pologne fin septembre 2015.
Un projet d'échange scolaire avec des jeunes de l'école méthodiste Forrai, en Hongrie, est en cours d'évaluation. 

Algérie et Tunisie

Responsable du département Afrique du Nord : Sr Vroni Hofer ; autres membres : évêque Patrick Streiff, Thomas Rodemeyer, past. Ueli Sennhauser, past. Daniel Nussbaumer (surintendant Algérie), Andreas Stämpfli (Bureau) 

Activités en Algérie 

La situation politique demeure instable et les communautés n'ont pas pu se faire en- registrer en 2014 non plus.
Roger Correvon est rentré en Suisse début 2014, pour des raisons de santé, afin de se soumettre à une chimiothérapie. Il est parti à la retraite lors de la Conférence annuelle 2014. Le département a pris congé de lui et de sa famille le 7 février 2015 et l'a remercié pour son ministère. 

Depuis quelques mois, Mme Taylor Walter, une pasteure méthodiste américaine, vit avec son mari (consul américain) à Alger, où elle soutient la communauté à titre bénévole. 

Activités en Tunisie 

La rénovation du foyer pour étudiantes, à Tunis, est terminée.
Actuellement, entre quatre et cinq étudiantes venant de pays subsahariens logent dans le foyer. Le deuxième bâtiment abrite une bibliothèque qui est devenu un lieu de rencontres et d'apprentissage.
De ces rencontres sont nés de multiples activités et contacts. L'immeuble offre aux chrétiens de Tunis la possibilité de se rassembler dans un lieu sûr. 

Conclusions et perspective
Les relations avec l'Algérie passent surtout par les visites régulières du surintendant Daniel Nussbaumer, lorsqu'il arrive à obtenir un visa ! En décembre, Ueli Sennhauser a rendu visite aux frères et sœurs de Kabylie, apportant ainsi un encouragement aux communautés sur place. Le principal problème en Algérie est le manque de responsables d'église formés et l'absence d'enseignement pour les chrétiens. En Tunisie, la phase de démarrage a désormais fait place à une phase de stabilisation. Parallèlement à l'activité qu'il déploie au foyer pour étudiantes, Freddy Nzambe est le pasteur responsable de l'église réformée de Tunis. Il assume également des tâches de représentation auprès de l'État, d'instances diplomatiques et d'associations. Son travail est coordonné avec celui du DEFAP (Service missionnaire de trois églises protestantes de France). 


République démocratique du Congo 

Responsable du département Afrique : past. Daniel Nussbaumer ; autres membres : Therese Augsburger, Daniel Hänni-Hauser, Claire Meier, Marietije Odendaal, Carla Holmes (Bureau)
Coordinateurs pour Connexio : Daria et Roman Hofer, Lubumbashi, RD Congo 

Activités 

Rencontres et relations

Le travail investi ces deux dernières années par Daria et Roman Hofer dans les relations avec les partenaires de projets au Congo porte ses fruits. Les premiers résultats constatés sont des améliorations dans la gestion de projets, un impact plus visible pour les bénéficiaires finaux et, de manière générale, une plus grande joie et un engagement plus marqué dans la collaboration avec Connexio. 

Impact induit dans les pays partenaires par la mise à disposition de ressources L'objectif principal demeure l'amélioration de la gestion de projets et le renforce- ment de la collaboration dans les activités déjà en cours. Toutefois, trois nouveaux projets ont démarré avec succès dans les diocèses du Nord Katanga et du Sud Con- go l'année dernière. Il s'agissait de remplacer entièrement le réseau électrique de l'hôpital de Kabongo, d'assurer la vente et la distribution de Bibles en Kiluba (dans le Nord Katanga) et d'apporter un soutien à des orphelins et à des familles démunies de la banlieue de Lubumbashi. 

Conclusions 

Nouer des relations et les entretenir est essentiel pour établir une bonne collaboration. Ce travail relationnel est néanmoins un défi, car de nombreux projets sont disséminés dans un vaste territoire : imaginons la distance entre Genève et Naples, mais avec des routes qui ne sont même pas dignes de ce nom ! Le travail est d'au- tant plus ardu que les voies de transport sont rares et les frais de déplacement et de communications élevés. Daria et Roman Hofer s'efforcent d'adopter un comportement proactif et de se prendre plus de temps pour les rencontres informelles. Voir des responsables de projets prendre spontanément contact avec eux est déjà un petit succès. 

En raison des élections épiscopales prévues en 2016, l'ensemble de la situation stagne un peu. La hiérarchie dans l'Église et dans les projets est parfois très forte. De même, les problèmes sont rarement abordés ouvertement, car cela ne correspond pas à la culture du Congo, ce qui rend la communication encore plus difficile. À travers des discussions et des ateliers, Daria et Roman essaient de contrer cette culture d'évite- ment des conflits. L'esprit de libération qui a soufflé suite au départ du directeur de l'hôpital de Kapanga est réjouissant et il faut espérer que le travail là-bas pourra se poursuivre dans une volonté de franche communication. 

Perspectives 

L'agenda 2015 est déjà bien rempli : une table ronde avec différentes organisations partenaires étrangères, comme les Global Ministries et Connexio, des rencontres entre missionnaires de l'EEM actifs dans les domaines de la santé et de l'agriculture sur le continent africain à Lusaka, diverses visites de projets et ateliers sur la gestion de projets, la planification stratégique et la comptabilité financière, ainsi que l'accompagnement de l'évêque à différentes conférences annuelles. Daria et Roman Hofer se réjouissent également beaucoup de rentrer au pays et d'y visiter les églises locales, fin octobre 2015 ! 

Argentine, Bolivie et Chili 

Co-responsables du département Amérique latine : past. Etienne Rudolph, Barbara Mazotti, autres membres : past. Lorna Barra, Damaris Burkhalter, Ruth Läubli Obrist, Saskia Wijers (Bureau)
Coordinateurs pour Connexio : Anne et Simon Barth, La Paz, Bolivie 

Activités 

Rencontres et relations

Lors du voyage consacré au passage de témoin entre l'ancien et les nouveaux coordinateurs, en juin 2014, Anne et Simon Barth ont pu nouer des contacts avec tous les partenaires.
Établir une relation de confiance avec l'organe de direction du programme des bourses en Bolivie leur a permis de fonder leur collaboration sur une base solide. L'activité de sensibilisation au travail mené par Connexio en Amérique latine a été renforcée par le voyage de rencontres de février 2015. 

Impact induit dans les pays partenaires par la mise à disposition de ressources Mapuche au Chili : grâce à l'engagement d'un responsable de projet qualifié issu du peuple mapuche, le projet est véritablement devenu un projet réalisé par les Mapuche, plutôt que pour les Mapuche.
Hasta Crecer en Bolivie : dans ce centre de jour, des enfants jusqu'ici nourris uniquement de riz et d'œufs par leurs familles bénéficient désormais de repas équilibrés – notamment grâce aux produits du potager cultivé par ce centre –, d'où une nette amélioration de leur capacité de concentration et de leurs résultats scolaires.
« Perla escondida » en Argentine : les 38 laïques qui ont participé à la première session de la formation ont achevé leur cursus avec succès et pourront désormais s'engager dans le ministère pastoral de leurs églises locales. 

Conclusions 

Nouer des contacts prend beaucoup de temps - tout particulièrement en Bolivie - mais le soin apporté aux relations est essentiel, car il est extrêmement difficile de travailler sans une base de confiance mutuelle. Anne et Simon Barth peuvent se féliciter de bénéficier du bon travail de défrichage effectué à cet égard par leur prédécesseur, Lukas Fankhauser.
Les Églises partenaires en Amérique latine ont tout intérêt à demander à Connexio de soutenir en particulier des projets aptes à devenir autosuffisants au bout de quelques années, afin de réduire leur dépendance à l'égard de l'organisation. À noter que les coordinateurs ont encore un important travail de sensibilisation à fournir dans ce domaine. 

Anne et Simon Barth considèrent que leurs enfants les aident beaucoup à nouer des relations et contribuent ainsi aussi à la progression de leur travail. 

Perspectives 

En raison du changement dans la direction de l'Église en Bolivie, Anne et Simon Barth ont pour principal objectif de créer une base de confiance sur laquelle pour- suivre leur collaboration et faire évoluer dans la bonne direction le travail entamé par Connexio (révision des statuts, plan stratégique). 

De même, ils accompagnent les responsables du projet de centre pour migrants, à Arica, dans l'extension de leurs activités à d'autres villes situées au nord du Chili. Des tables rondes sont prévues en Bolivie, en mai, ainsi qu'au Chili et en Argentine, en novembre. 

Cambodge 

Responsable du département Asie : past. Stefan Pfister ; autres membres : Solida CHAO, Daniel Husser, past. Daniel KEO, past. Beyong Koan LEE, Heidi Schnegg, past. Peter Siegfried, Carla Holmes (Bureau) 

Activités 

En juin 2014 et en février 2015, Peter Siegfried et Stefan Pfister ont à nouveau pro- posé des séminaires de formation continue aux membres pastoraux en période probatoire. À cette occasion, les participants ont notamment préparé un recueil de méditations qui a ensuite été distribué à tous les pasteurs. 

Avant le séminaire de février 2015 a eu lieu pour la première fois un séminaire de formation continue destiné au Cabinet et au Comité directeur de l'Église, en présence du surintendant Etienne Rudolph. Cet événement a été très apprécié.
En juin 2014, les surintendants LUN Sophy et KIM Vivath ont assisté à la Conférence annuelle à Frauenfeld et participé à des entretiens avec l'évêque et le Cabinet. 

Un voyage de rencontres au Cambodge, incluant une visite au camp-jeunesse national, à Sihanoukville, a eu lieu en juillet 2014. Les Cambodgiens, tout comme les Suisses, ont trouvé les possibilités de contacts offertes par ce voyage très enrichissantes. Le camp-jeunesse bénéficie tous les deux ans du soutien financier de Connexio. 

La traduction du Règlement de l'Église en khmer se poursuit. Du fait de l'absence de termes chrétiens dans la langue khmère, ce travail est particulièrement laborieux. Il est toutefois vraisemblable que le Règlement de l'Église puisse être utilisé lors de la Conférence annuelle prévue pour fin août 2015. 

L'aide financière de Connexio est également investie dans le développement de l'Église, l'éducation et la formation des pasteurs et le projet CHAD (Community Health and Agricultural Development). Le CHAD apporte une contribution très importante dans l'amélioration des conditions de vie de la population rurale. 

Conclusions 

Depuis l'automne 2013, l'Église est entièrement dirigée par des Cambodgiens. Bien que ces derniers se soient plongés dans le travail, il leur est difficile de réfléchir en termes de structures et la pensée communautaire ne leur est pas familière. Au Cambodge, travailler en équipe est encore assez inhabituel. Il est cependant de plus en plus fréquent de voir des Cambodgiens prendre la parole lors de la Conférence annuelle, et les discussions se multiplient. Les formations destinées aux pasteurs et aux laïcs pourraient contribuer à les familiariser avec le travail en équipe. 

Perspectives 

En 2015, Stefan Pfister s'engagera spécifiquement dans le développement du district de Kandal, et notamment dans le travail auprès des laïcs. Cet engagement devrait servir de modèle pour d'autres districts. La première expérience a en tout cas été considérée comme utile. En juin 2015, Stefan Pfister prêtera main forte à l'organisation d'une rencontre de deux ou trois jours pour les couples de pasteurs, dans le district de Kandal. 

Des Pastor's Seminaries ainsi qu'un séminaire à l'intention du Cabinet et du Comité directeur de l'Église sont à nouveau prévus en juin 2015 et en janvier/février 2016. En 2016 aura lieu la rencontre suisse des Flambeaux. Deux responsables cambod- giens du travail avec la jeunesse y seront invités. 

Un voyage de rencontres est à nouveau planifié pour début 2016. 

Travail auprès des migrantes et des migrants 

Responsable du département Migration : Jörg Niederer (surintendant) ; autres membres : past. Lorna Barra, past. Peter Gumbal, Christine Moll-Hofer, Carla Holmes (Bureau) 

Le département Migration a pour tâche de s'informer sur le travail réalisé par l'EEM Suisse-France et ses églises locales auprès des migrantes et des migrants, d'établir, dans la mesure des possibilités, des liens entre les églises locales qui le souhaitent et de faciliter l'échange d'expériences dans ce domaine, ainsi que de conseiller et accompagner les églises qui envisagent d'entamer ce type de travail. 

Sur mandat du Cabinet, le département s'interroge également sur l'importance stratégique du travail avec les personnes migrantes au sein de l'EEM Suisse-France, sur le rôle que l'EEM et ses églises locales pourraient jouer à cet égard, sur les formes potentielles (p. ex. projets concrets, diffusion d'information, sensibilisation, etc.) ainsi que sur les ressources financières pouvant être mises à disposition dans ce but. 

Activités 

Préparation du thème annuel de Connexio pour 2015, de l'appel du printemps et des modules de culte 2015 sur le thème de la migration : ÉTRANGEr - AMItié - RI- CHEsse.
En août 2014, partage d'expériences avec Daniel Frei, responsable du ministère pastoral de l'Église mondiale au sein de l'Église réformée de Bâle-Ville/Bâle-Campagne, sur le thème prioritaire : Œcuménisme, mission, coopération au développement et églises de la migration. 

En novembre 2014, organisation d'un séminaire de deux jours pour et avec les responsables des églises de la migration en Suisse, cette fois-ci avec les pasteures et pasteurs des circuits chargés de leur supervision. Cette possibilité d'échange est très appréciée par toutes les personnes présentes. 

Conclusions 

Pour l'EEM Suisse et pour Connexio, les possibilités d'aider financièrement le travail des églises de la migration sont limitées. Dans certaines communautés, les pourcentages de poste affectés au domaine de la migration ont déjà dû être réduits en con- séquence. Jusqu'ici, ces postes étaient financés à l'aide du compte « Projets », mais cette source ne peut plus être sollicitée dans les mêmes proportions qu'avant. 

Dans un proche avenir, les églises de la migration ne parviendront plus non plus à financer elles-mêmes leurs propres postes pastoraux. Les besoins identifiés et la réalité financière divergent. 

Perspectives 

Le 5 décembre 2015 aura lieu un nouveau séminaire sur la migration. Le départe- ment reste en dialogue avec les églises de la migration.
Le département Migration préparera également le thème annuel 2016, ainsi que l'appel du printemps et les modules de culte 2016. Ces dossiers porteront à nouveau sur différents aspects de la migration. 

Département Communication francophone 

Responsable du département : Pascale Meyer ; autres membres : Emile Fath, past. Joël Déjardin, Daniel Husser, Barbara Mazotti, past. Daniel Nussbaumer, Françoise Paquet, past. Etienne Rudolph, Nicole Gutknecht (Bureau) 

La tâche du département consiste à faire connaître Connexio dans les églises en France et à montrer comment l'organisation soutient les Églises partenaires. Pour ce faire, le département organise des visites et des forums de discussion. Il apporte en outre son aide aux communautés désireuses de célébrer un culte Connexio et/ou de soutenir un projet. 

Activités 

Le 31 mai 2014 a eu lieu à Munster un forum de discussion en présence de Kristina Velevska, de Macédoine, qui a également organisé le culte du dimanche.
Un forum de discussion consacré à l'Afrique du Nord s'est par ailleurs tenu à Eschlikon, avant la Conférence annuelle 2014, au cours duquel les délégués à la Conférence annuelle ont pu parler de leur travail et de leur vécu en Afrique du Nord. 

Durant l'automne 2014, Etienne Rudolph et Carla Holmes se sont rendus à Mont de Marsan, dans le sud-ouest de la France.
Début novembre 2014, Gloria Mendoza et Pedro Palacios, du Chili, sont venus présenter leur travail à l'église de Munster. 

Le 14 mars 2015, un forum de discussion a été mis sur pied en collaboration avec les sœurs de Bethesda, à Strasbourg. Lilla Lakatos, pasteure de Hongrie, y a exposé son travail parmi les Roms. 

Conclusions 

Le département constate qu'en dépit de ses efforts, les toutes petites églises ne connaissent pas encore bien Connexio et reste déterminé à chercher le dialogue avec elles. Le département aimerait également faire savoir que Connexio ne soutient pas uniquement des projets à l'étranger, mais apporte également son aide à des initiatives en France. 

Perspectives 

Une nouvelle visite est prévue dans le sud de la France en 2015, afin d'entretenir les contacts personnels avec les communautés de la région.
Etienne Rudoph a mené un sondage auprès des églises locales. Le département tiendra compte des réponses obtenues dans la poursuite de son travail. 

Commission technique Coopération au développement

Membres : Ulrich Bachmann, Lukas Fankhauser, Barbara Oppliger, Saskia Wijers 

(Bureau), Andreas Stämpfli (Bureau) 

La commission technique Coopération au développement s'occupe de l'évaluation et du suivi professionnel des projets soutenus par Connexio. C'est à elle qu'incombe la garantie de l'assurance-qualité. 

Activités 

L'un des points forts a été l'examen de la question de la mesure de l'efficacité. Dans ce contexte, nous avons élaboré des principes fondamentaux en lien avec les priorités du programme « Soutien aux partenaires » et « Aménagement du réseau », ainsi qu'avec le thème transversal « Genre ». Ces principes visent à faciliter et à améliorer la définition des objectifs et la mesure de l'efficacité. Dans le même temps, différents instruments destinés à optimiser le flux d'informations ont été conçus et introduits. 

Une discussion avec Pain pour le prochain (PPP) au sujet des rapports intermédiaires a eu lieu dans une atmosphère détendue et constructive. À cette occasion, l'évolution du travail effectué par Connexio en lien avec les programmes a été jugée positive. Relevons que 2014 constituait une année charnière entre l'ancien et le nouveau programme (2014-2017). Lors de ce même entretien, nous avons aussi approfondi la question « Religion et coopération au développement ». 

En juin 2014, une réunion a eu lieu entre CREAS, Connexio et plusieurs œuvres intéressées par PPP, afin de traiter du thème du développement des compétences (Capacity Development). Bien que le nombre de participants soit malheureusement faible, l'échange avec les personnes présentes a été passionnant et a débouché sur de nouveaux contacts. 

Avec Unité, nous avons évoqué l'analyse institutionnelle prévue prochainement (Unité procède tous les quatre ans à une telle analyse auprès de tous ses membres) et décidé de fonder l'examen sur l'observation des caractéristiques, l'ancrage, la fonction, l'efficacité et la pertinence du travail de coordination de Connexio et de ses relations avec ses partenaires dans le sud (partenariats). L'analyse est planifiée pour 2015 et comprendra la visite d'un expert externe au Congo (pour les discussions avec les partenaires), ainsi que des entretiens avec tous les coordinateurs actuels et leurs prédécesseurs. 

Conclusions 

Le travail réalisé dans le cadre de l'assurance-qualité avance bien.
La définition des tâches de la commission technique Coopération au développement n'a cessé de s'affiner, même si le profil de la commission doit encore devenir plus « percutant ».
La collaboration avec les coordinateurs par rapport aux programmes se passe bien. 

Perspectives 

Poursuite du travail sur le thème de la mesure de l'efficacité. Analyse institutionnelle par Unité. 

Commission technique Finances

Membres : Daniel Hänni, Andrea Roffler, Andreas Stämpfli (Bureau) 

La commission technique est chargée de préparer le budget et les comptes annuels à l’intention du comité directeur et d’assurer une surveillance constante de la situa- tion financière de Connexio. Les perspectives et les conclusions sont explicitées en détail dans les comptes annuels ci-dessus.

Annexe: Informations émanant des départements et des commissions techniques

  • - Suisse - France 
  • - Europe centrale et Balkans - Afrique du Nord
  • - Afrique (subsaharienne) 
  • - Amérique latine
  • - Asie
  • - Migration
  • - Communication francophone
  • - Coopération au développement - Finances 
reader_icon

Rapport Connexio présenté à la CA 2015 (fichier pdf 212 ko)