Le rapport du président Marc Berger

Assemblée Générale de l’UEEMF, qui s’est tenue à Barbaste (47) les 29 et 30 mars 2014

Archives des précédentes AG de l'UEEMF

Archives relatives aux précédentes Assemblées générales de l’Union de l’Eglise Evangélique Méthodiste de France (UEEMF)

2008 - 2009 - 2010 - 2011 - 2012 - 2013

Chers sœurs et frères,

"M'approcher de mon Dieu c'est mon bien". C'est avec ce verset qui nous accompagne en 2014 que j'aimerais vous inviter à jeter un regard en arrière sur l'année écoulée.

Si je place cette rétrospective sous ce mot d'ordre, ce n'est pas pour son côté "triomphant" mais pour le réalisme d'Asaph dans ce Psaume. Certes notre Eglise n'a pas connu toute l'adversité qu'il évoque mais dans les difficultés, les questionnements que nous pouvons vivre, il nous montre la voie. Ne nous laissons pas détourner par nos difficultés, relevons toujours à nouveau le bien que Dieu notre Père nous fait lorsque nous venons à lui.

Dieu nous accorde des hommes et des femmes qui s'engagent pour lui dans notre Eglise, je parle bien sûr de vous tous, oui, chacun et chacune d'entre vous qui vous engagez dans la mesure de vos possibilités, voire repousser quelque fois ces mesures, pour vous engager à Son service. Je parle aussi de ces hommes et femmes qui s'engagent dans un ministère pastoral. Vous connaissez tous la situation tendue que nous prévoyons depuis plusieurs années avec le départ en retraite de plusieurs d'entre eux. Nous avons eu la joie d'accueillir l'an passée ++ à Mont de Marsan et Antoine Da Silva à Bischwiller, nous sommes reconnaissants à Brigitte HETSCH et Claude GRUNENWALD auxquels ils succèdent. Les quatre stagiaires Grégory Luna, Sébastien Schöpperlé, Catherine Sébène et Sébastien Winkelsass ont entamé leurs études de théologie à la Faculté Jean Calvin d'Aix en Provence, à la Faculté de théologie protestante de Strasbourg,  l'Institut Biblique de Nogent et la Faculté Libre de Théologie Evangélique de Vaux sur Seine. Même si cela peut paraitre normal, cela ne va pas de soi qu'à l'issue de la période de stage et nous sommes heureux de ces quatre personnes qui se sont engagés dans ces études.

Notre trésorier nous le redira probablement tout à l'heure, nous avons aussi à prendre notre part dans leur engagement, dans la prière (ce n'est pas le point qui ressortira le plus de la présentation des comptes) et dans le soutien financier. 

Mais, dans l'Eglise, tous sont appelés à s'engager, chacun à sa place et beaucoup sont à l'œuvre dans notre Eglise à tous les niveaux. Les quelques points que je vais relever dans la suite de ce rapport, ne seraient pas sans vous qui vous engagez au service de Dieu.

Le Comité Directeur veut être attentif et accompagner ces différents engagements dans la mesure de nos moyens. Au courant de l'année passée, nous avons soutenu financièrement une semaine d'évangélisation à Mont de Marsan, l'engagement missionnaire à Caveirac qui vous a été présenté lors de notre dernière Assemblée générale, les efforts de Bertrand de Maleprade à Agde par la prise en charge de la connexion internet du lieu d'accueil qu'il a ouvert. Nous aurons peut-être l'occasion d'entendre quelques mots sur l'une ou l'autre de ces actions. N'hésitez pas à aller vers les représentants de ces lieux pour en savoir plus et prendre des idées. De petites aides ont été attribuées à des rencontres de jeunes pour faciliter les rencontres de catéchumènes ou d'enfants. Sous l'impulsion du surintendant les responsables jeunesse de l'Est se sont retrouvés et ont esquissé quelques actions communes. 

Le Conseil National des Evangéliques de France prévoit d'organiser un évènement jeunesse en 2017 regroupant les jeunes évangéliques. L'objectif est de former 6000 disciples autours d'un "congrès" probablement en juillet puis un engagement du genre "bouge la France". Caroline BERGER et Marianne MOERLEN participent aux rencontres préparatoires (en fonction de leurs disponibilités) et nous représentent. Elles sont enthousiastes et nous espérons avec elles, pouvoir mobiliser un maximum de jeunes pour s'engager dans cette action. Le Directeur du CNEF qui nous rejoindra tout à l'heure pourra nous en dire un peu plus.

Depuis plusieurs années, nous avons mis en place des commissions : "bâtiments", "finances", "communication", "conférence annuelle", "Projet VIE". Force est de constater que bien souvent elles ont du mal à travailler : manque de temps, d'échéance précise, …, les raisons sont multiples.

Vous avez lu la synthèse de la commission "Conférence annuelle – f", je n'en dis pas plus, nous y reviendrons plus tard dans l'ordre du jour.

La commission "bâtiments" constituée autour de Christian Llinarès de quelques personnes ressources dans ce domaine est un exemple positif. Je le redis encore une fois, cette commission n'a pas pour but de vous mettre sous contrôle, elle n'a pas la prétention d'être un groupe d'experts mais elle veut mutualiser les connaissances et partager les expériences. Un grand merci à ceux qui ont répondu au questionnaire qu'elle vous a transmis. Vous sentez bien que cette question des bâtiments prend de l'ampleur et suivre l'ensemble des obligations devient difficile. Y travailler ensemble pourra nous faciliter la chose.

Sera-t-il possible de constituer les autres commissions sur le même modèle avec des "personnes ressources" (je n'aime pas le mot de "spécialistes") autour d'un membre du Comité directeur ? Pourquoi pas !  Qui sera partant pour travailler dans une telle commission sur les finances, la communication, les projets VIE, … ? Je sais que vous êtes déjà engagés dans les Eglises locales mais je pense aussi que c'est cet engagement (comme dans la commission bâtiment) qui servira d'appui à une vision plus globale qui vous enrichira et nous enrichira tous collectivement.

Vœux pieux ? Il ne tient qu'à vous que cela ne le soit pas !

D'engagement concret nous en aurons besoin rapidement du côté "communication". Nous reviendrons à ce sujet plus tard mais il me semble important d'en parler ici. Depuis plusieurs années, Jean-Philippe Waechter est le rédacteur de notre journal En route et Grégoire Chahinian en assurait la mise en page et la liaison avec l'imprimeur. Grégoire a souhaité être déchargé de ce travail au plus tard en mars de cette année, c'est chose faite. 

Un grand merci à Grégoire pour ce travail qu'il a réalisé avec professionnalisme pendant de longues années. Jean-Philippe Waechter vois l'âge de la retraite approché et nous a informés qu'il souhaitait également cessé son activité de rédacteur au 3ème trimestre 2015. C'est loin me direz-vous, pas tant que cela : à peine une petite dizaine de numéros du journal ! En outre, Jean-Phillipe anime avec passion notre site internet et fait gazouiller le compte twitter et pour terminer, il a pris la relève de Grégoire pour la mise en page du journal. Un peu beaucoup pour un seul homme, n'est-ce pas Joseline ? D'autant qu'a côté, si j'ose dire, il est pasteur dans la région parisienne.

Voilà donc un champ d'engagement largement ouvert pour qui veut s'engager dans les prochains mois. Il n'est probablement ni nécessaire, ni possible, ni sage, qu'une seule et même personne reprenne l'ensemble de la communication et embaucher un spécialiste est hors de question. Mais ensemble, une personne qui pourrait assurer la reprise du site internet, un petit groupe qui pourrait faire vivre ce site en apportant articles et informations, un groupe pour la rédaction d'En Route, une personne pour la mise en page, quelqu'un qui fait suivre ces informations via Twitter ou une page Facebook.

Nous reviendrons sur ce point plus tard pour ensemble essayer de dégager des orientations concrètes mais ne repartez pas sans avoir noté cette offre d'engagement pour qui voudrait mettre ses talents au service de Dieu.

Pour terminer sur ce point, je relèverai encore la participation de En route au village des médias lors de Protestants en fête avec ce beau numéro 100, numéro double paru pour l'occasion. Merci à tous ceux qui y ont contribué et qui contribue régulièrement au journal.

Un point incontournable de mes rapports ces dernières années revient à nouveau cette année : les bâtiments. Les chantiers et les projets sont nombreux, je ne les citerai pas tous. Si vous voulez dire un mot de votre chantier, n'hésitez pas à le faire (courtement) à la fin de ce rapport. Nous aurons l'occasion au mois de mai de nous réjouir à Strasbourg de la fin des travaux de bâtiment, l'Eglise de Sion pourra reprendre vie et être lumière dans la Petite France. L'Eglise cambodgienne de Strasbourg Bischwiller s'est vu refuser le permis de construire qu'elle a sollicité à Gries, nous verrons comment les soutenir concrètement dans cette difficulté.

Du côté de Saint Jean de Valériscle, après de long mois d'attente, nous avons été approchés par un couple de l'Eglise qui souhaitait se porter acquéreur du bâtiment. Christian Llinarès, Etienne Rudolph, Christian Waldmeyer et moi avons rencontré tour à tour, les pasteurs David Loché et Jean-Marc Donnat, le Conseil d'Eglise puis les éventuels acheteurs. Suite à ces rencontres, le Comité directeur a accepté l'offre pour la somme de 90 000 €. Ce prix est certes inférieur à ce que nous espérions mais il représente la seule offre reçue pour un bâtiment qui se dégradait de plus en plus.

Dans un tout autre domaine, l'Assemblée générale de la Fédération Protestante de France réunie les 1er et 2 février dernier a accepté à la quasi-unanimité notre adhésion à l'issue de la période probatoire de deux ans. C'est une étape, mais peut-être la plus simple, à nous maintenant d'être présents, de nous faire entendre. Je relaierai régulièrement aux pasteurs et présidents les informations, messages, propositions de la Fédération, à vous de saisir les opportunités offertes.

"M'approcher de mon Dieu, c'est mon bien", rappelais-je en début de ce rapport. Si nous en faisons l'expérience dans notre engagement à son service, nous voulons aussi le partager. 

"M'approcher de mon Dieu, c'est mon bien !" Si cela n'était pas un slogan "cocooning et bien-être" mais un vrai moteur de notre engagement ?