Printemps spirituel à Tunis


Fr_1521

Fréddy Nzambé et Daniel Nussbaumer (à droite) à Frauenfeld.

Afrique du Nord

Le pasteur Daniel Nussbaumer chargé de la coordination du travail en Afrique du Nord évoque pour commencer devant la Conférence annuelle le travail en cours en Tunisie. Le centre Montfleury a pu être rénové grâce à l’aide du GBGM. Sur le plan politique, pour un temps, le pouvoir a été confié aux islamistes avant de leur être retiré. Le pouvoir redoute les élections à venir et le retour des extrémistes. On comprend qu’il soit difficile pour les chrétiens de vivre leur foi dans ce contexte. A cette heure, il n’ y a pas de chrétiens emprisonnés pour leur foi, mais tous vivent sous la pression de leur famille, car se tourner vers la foi chrétienne tourne au déshonneur des familles.

Le centre Monfleury ouvert à tous sans exception propose diverses activités, dont un atelier de recyclage de packs d’eau et de lait pour étudiantes africaines. Occasionnellement, le centre a offert à la population des services dentaires grâce au passage de deux dentistes étrangers. Il a tenu aussi un colloque interreligieux sur la fin de vie avec diverses personnalités locales et françaises.

Le pasteur Freddy Nzambe réclame les prières de la Conférence annuelle.

Fr_1522


Algérie

En hiver, de magnifiques fleurs fleurissent, dit-on communément. A ce jour, le circuit d’Alger est né. Les émissions radio se poursuivent les jours de fête chrétiennes sur la radio nationale. Dans les communautés méthodistes, on continue de témoigner fidèlement de l’amour de Dieu.

Les personnes qui ont trouvé le salut deviennent les témoins du Seigneur ; elles expérimentent la visitation du Seigneur par visions et guérisons.

Le comité de coordination d’Afrique du Nord s’est réuni à Eschlikon. Il a décidé de créer une nouvelle association nationale, toute en étant incertaine des suites qui seront données par le pouvoir.

Autre fleur à repérer dans le paysage : trois soeurs de l’église de Montélimar  ont partagé un mois d’activités avec l’église de Laarba. La bonne nouvelle est que Françoise et son mari reviennent cet été sur place…

Prions que le Seigneur envoie des Algériens dans le ministère.

Parfois les pasteurs sont découragés, comme Elie, parfois ils sont atteints dans leur santé. C’est le cas de Roger Correvon parti se soigner en Suisse ; sa santé s’améliore, alors qu’il s’apprête à partir à la retraite, Daniel lui exprime la reconnaissance de l’Église pour son ministère à Alger et à Constantine.