Méditation avec l'évêque catholique Markus Büchel

Fr_024

L’évêque catholique de St Galle, Markus Büchel, invité de la Conférence annuelle


Méditation

Le vendredi matin, les délégués ont été accueillis par l'évêque catholique Markus Büchel de Saint-Gall avec ces paroles  « Mes frères et sœurs dans la foi, c’est un honneur pour moi de partager avec vous une parole de l’Ecriture Sainte qui nous engage à remplir notre mandat missionnaire ». Et de rappeler les liens interconfessionnels communs aux Catholiques et aux Méthodistes : Les deux Églises appartiennent à la communauté de travail des Églises chrétiennes dont les Églises membres s’accordent sur le baptême (cf reconnaissance mutuelle le jour de Pâques du baptême).

C’est lui qui apportera la méditation matinale. 

A partir de l'Évangile de Matthieu 6,19 à 23, il a appelé les délégués présents à collecter des trésors dans le ciel, d’autant plus que l’on constate la précarité des biens ici-bas : « nous aspirons à la sécurité et constatons la précarité des biens matériels d’ici-bas. La maladie nous laisse infortunés, bien que fortunés ». En cette journée dédiée aux réfugiés, cette parole a de l’importance : chacun a tendance à chercher ses propres intérêts, au risque de devenir inhumains et de perdre son sens de la solidarité humaine minimale. L’évêque encourage un changement de vision et de vie : « L’oeil malade entraine un défaut de vision. Il ne voit pas l’autre comme Jésus le voit. »

« Nous accumulons un trésor dans le ciel dès lors que nous lâchons prise, nous devenons libres dans la mesure où nous nous lions », précise l’évêque qui invite toute l’assemblée à s’ancrer délibérément dans le Christ ressuscité, qui est « cette véritable lumière » toujours présente à nos côtés. C’est une histoire de foi et de confiance, l’histoire de croire en sa présence et de puiser dans son amour la force d’aimer au milieu d’un monde malade de son enfermement égoïste. Il achève sa méditation par cette question essentielle : « Comme « Église, sommes-nous conscients d’être appelés dans le monde pour être lumière, les témoins de Jésus dans le monde ? »