Les jeunes d’aujourd’hui: „spontanés, directs, flexibles“

Le fait que l’Église évangélique méthodiste accorde une place importante aux jeunes, s’est montré également à la Conférence annuelle. La première question inscrite à l'ordre du jour était la commission Takano et le Conseil de la jeunesse. 


Manuel Zolliker, Salome Wilhelm, Rafael Burkhalter et Manuel Werner (de gauche à droite.) présentaient le rapport du conseil de la jeunesse.

Avant même que la Commission Takano et que le Conseil de la jeunesse présentent leur rapport, les participants à la Conférence ont trouvé sur les tables une canette de boisson énergisante symbolique du dynamisme de la jeunesse. Les canettes portaient l’inscription suivante : «Les jeunes d'aujourd'hui: spontanés, directs, souples - et pleins d'énergie! Si vous êtes fatigué et que vous vous ennuyez: prenez-vous une dose pour redevenir un méthodiste en meilleure forme ».

« Nous, les jeunes, nous sommes votre avenir, c’est seulement par la jeunesse que l’Église peut avancer, aussi faut-il veiller à l’intégration des jeunes ! »

Questions en petits groupes :

1- la cohabitation, à quoi ça sert ?

2- Où et pourquoi cette cohabitation fonctionne-t-elle dans l’église ou au contraire pourquoi elle ne fonctionne pas ?

En tant que représentant de la Commission Takano, Markus Kleiner a présenté le rapport. Il a exhorté les délégués à traiter d’ores et déjà le thème "entre les générations". Cette question sera reprise à la Conférence annuelle 2015. Il a invité les délégués à en discuter en petits groupes autour des tables : avons-nous besoin de la coopération entre les générations? Où et comment réussir ces échanges intergénérationnels dans les districts et les communautés locales ou pourquoi n’y parvient-on ou pas? Ce sont des questions qui ont été discutées en petits cercles.

Do_123


Le Conseil de la jeunesse s’est présenté ensuite dans une nouvelle composition, avec des lunettes de soleil toutes lumineuses, jaunes et hautes en couleur assorties au thème de cette année. Si Manuel Zolliker quitte ce conseil, Manuel Werner, lui, a été accueilli comme nouveau membre. La Conférence de la jeunesse qui s’est tenue le 16 mars a adopté les règlements intérieurs du Conseil de la jeunesse et retenu quatre nouveaux projets supplémentaires.

Entre autres choses, une subvention a été promise à un groupe souhaitant tenir un stand au marché printemps „A pleine voix“. Par une attraction, ce groupe entend attirer des gens et avoir avec eux maintes discussions sur l’EEM et la foi de Dieu.

Parce qu’il se sent responsable des jeunes de nos communautés, le Conseil de la jeunesse a le souci de voir les jeunes de différentes communautés participer à la Conférence de la jeunesse. 2015 est la prochaine occasion!

Récemment, le Conseil de la jeunesse a créé sa propre page Facebook pour traiter de divers thèmes d'actualité. Cette initiative a un caractère exemplaire quand on sait l’importance des médias sociaux auprès de la jeune génération.

Do_109


Commissiom Takano
1. Aperçu du travail de la Commission Takano

J'aimerais tout d'abord remercier très sincèrement les responsables du Service Takano, Reto Nägelin et Beat Bachmann, pour leur précieux travail, qu'ils accomplis- sent avec beaucoup de ferveur et d'engagement. De même, je suis extrêmement reconnaissant au personnel du Service. Lorsque je me rends dans les locaux de Takano, je suis toujours impressionné par le potentiel, l'investissement et les compétences réunis autour de la table au moment de la pause. Vous êtes super! Merci

Un grand merci aussi aux membres de la Commission Takano. Que de choses ont pu être réalisées durant l'année sous revue! Après un «démarrage décevant», en raison d'une réduction de poste de 50 pour cent, et l'énervement qui s'est ensuivi au sein du Service, la commission s'est lancée dans un état des lieux de la situation. Nous avions à cœur de nous concentrer sur un contenu. Le thème de la « coexistence des générations » nous est alors apparu comme important, comme nous l'avons ensuite expliqué au conseil stratégique. A l'automne 2013, le conseil stratégique nous a indiqué qu'il était prévu de faire du thème « coexistence des générations » le sujet prioritaire de la Conférence annuelle 2015 à Aarau. Aujourd'hui, la commission planche sur ce sujet. Pour ce faire, nous avons formé un groupe de réflexion com- posé de cinq membres de la commission et d'une personne issue du Conseil des jeunes.

Je rêve d'une Eglise où jeunes et vieux se tiennent côte à côte ; où pendant qu'un jeune dit, peut-être en rappant, «ça c'est ma Church!», une personne plus âgée déclare d'un ton plus tranquille, «ça c'est mon église» ; où tous deux aspirent à Dieu et à la communion et découvrent que pour ce faire ils ont besoin l'un de l'autre, et même qu'ils peuvent s'enrichir l'un l'autre...

Encore quelques mots concernant le personnel de la Commission Takano : actuellement, la commission compte huit personnes. J'en ai repris la présidence en août 2013. Un grand merci à Martin Streit, qui a assuré la présidence par intérim à partir de l'automne 2012, après le départ de Jonathan Gimmel.

Markus Kleiner (président de la Commission Takano)

2. Aperçu du travail du Service Takano

La voix de la jeunesse - édition spéciale INVISTA 2-2014

Il est important pour nous que la jeunesse puisse s'exprimer dans le cadre de ce rapport. L'édition spéciale d'INVISTA a dressé le portrait de plusieurs jeunes. Voici quelques-uns de leurs avis sur notre Eglise :

Après avoir atterri à l'Eglise par le hasard de ma naissance, j'ai acquis mes propres convictions et décidé d'y rester.

Pour moi, l'EEM est une église structurée de manière très traditionnelle, un lieu où plein de gens différents, de générations et cultures diverses, se rencontrent dans le même but.

Pour moi, devenir membre n'entre pas en ligne de compte pour l'instant, car je ne peux pas y vivre mes souhaits, mes rêves et ma vision de la foi comme je le voudrais. Cela dit, il n'est pas exclu que je devienne membre un jour.

Pour moi, l'EEM c'est faire une fois par semaine une pause dans mon quotidien, et j'y vais aussi souvent que possible. Grâce à sa taille humaine, elle est un peu comme une grande famille. Tout le monde se connaît bien, et on peut toujours avoir des moments d'échange. Je trouve ça important, parce qu'on peut parler avec des gens qui sont dans le même état d'esprit, y compris en ce qui concerne Dieu.

Nous ne sommes qu'un petit groupe, mais en fait je m'y sens assez bien. J'aimerais toutefois qu'il y ait plus d'offres pour les jeunes adultes (niveau V).

J'ai grandi dans l'EEM et j'ai déjà fréquenté d'autres Eglises, mais je n'en ai trouvé aucune dans laquelle je me sente autant chez moi qu'ici. Je pense que l'EEM a un grand potentiel et elle s'ouvre de plus en plus aux changements, ce qui me plaît beaucoup. J'ai aussi l'impression qu'à travers mon engagement dans l'EEM, je peux m'investir pour Dieu et pour son royaume ici, sur la terre.

J'inviterais mes amis et connaissances à l'EEM lors de « grandes célébrations », comme la fête des récoltes, le brunch de Pâques ou Noël. Je pourrais aussi inviter des jeunes adultes aux réunions de « Focus », le cercle de maison pour les jeunes. Et les enfants peuvent bien sûr venir avec moi aux Flambeaux.

J'apprécie le fait de pouvoir contribuer à aménager la vie d'église et participer aux décisions concernant l’avenir de la communauté.

L'EEM est très importante pour moi. Semaine après semaine, le stress de l'école s'accumule, et j'avoue que Dieu se perd un peu dans tout ça. Il est difficile de concilier les deux. Le dimanche est donc le jour où je réfléchis vraiment à la question de ma foi. Par ailleurs il est important d'entretenir des contacts avec différentes personnes. Je pense qu'à cet égard les différences d'âge sont un avantage. Elles donnent lieu à des discussions passionnantes.

Contacts avec les églises locales

Nous nous sommes fixé pour objectif de renforcer les liens avec les églises locales et avons réparti les circuits entre les membres du personnel du Service Takano. Notre but est d'avoir des contacts réguliers avec les personnes Takano (= nos interlocuteurs privilégiés au sein des églises locales), afin d'aborder, en particulier, les sujets suivants :

-  situation actuelle du travail auprès des jeunes et besoins en la matière, écoute des préoccupations des communautés, 

-  offre de conseils personnalisés et de formations, 

-  transmission des informations émises par le Service (événements, matériel), 

- diffusion au sein de l'EEM des idées, des projets et du savoir-faire développés dans les églises locales (articles dans Invista, Nouvelles de l'EEM, etc.).

Nous sommes heureux d'avoir déjà pu établir de nouveaux contacts dans les églises et apporter notre aide à plusieurs endroits.

Evénements

Même si nous mettons l'accent sur les contacts avec les églises, dans le but de pouvoir identifier leurs besoins, nous continuons à proposer des événements au niveau national. Ainsi, par exemple, 18 jeunes adultes ont-ils participé à Villa Camp, le camp de loisirs d'hiver organisé à la Villa Backpackers (voir Nouvelles de l'EEM du 21 février), et nous attendons 150 jeunes au camp IV pour les ados, prévu cette année à Lenzbourg, à l'Ascension.

Travail avec les familles

Le soutien des familles nous tient à cœur, et nous sommes heureux lorsque des églises locales peuvent accompagner des familles dans des questions du quotidien et les encourager à vivre leur foi avec leurs enfants à la maison. Cette année, nous organiserons à nouveau deux journées régionales de motivation pour les parents (le 17 mai à Zweisimmen et le 13 septembre à Zofingue) et nous nous réjouissons de recevoir des invitations d'autres églises et de réaliser des projets communs en faveur des familles.

Créer un lien entre l'église et la famille (initiative « Vivre orange »)
est un bon moyen de toucher la foi des enfants et des adolescents. Il ne s'agit pas vraiment d'un secteur d'activités supplémentaire, ni de réels programmes, mais d'une nouvelle approche et attitude de cœur visant à ce que l'église locale et la fa- mille s'occupent ensemble des enfants. http://www.armeedusalut.ch/2013/11/13/vivre-orange/

Réseau

Nous ne pouvons pas tout faire nous-mêmes et sommes heureux de pouvoir compter sur le réseau du travail avec les enfants et les adolescents, à l'intérieur et à l'extérieur de l'EEM. Notre souci commun de motiver et de former les collaborateurs et collaboratrices permet d'en faire plus :

pour la troisième fois, déjà, le Service a organisé début mai, en collaboration avec la Ligue pour la lecture de la Bible, nos journées de formation « Ba- sic&Advanced », axées sur le travail dans les camps pour les enfants et les adolescents.

Exploration, le Congrès sur le thème de la vocation (« Pasteure, pasteur, ta voie ? ») a lieu tous les deux ans ; le prochain est prévu du 7 au 9 septembre 2014 à Hattingen/D, sous la direction d'une équipe de personnes des EEM d'Allemagne, d'Autriche et de Suisse.

« Kinder im Fokus » (KiFo, NdT : Pleins feux sur les enfants) est une nouvelle plateforme, qui apporte son soutien aux personnes réalisant des activités chrétiennes avec des enfants en Suisse. Le samedi 1er novembre aura ainsi lieu à St Chrischona (Bettingen/Bâle) la deuxième conférence KiFo pour les collaborateurs et collaboratrices, et en particulier aussi pour les équipes, qui travaillent avec des enfants.

http://www.kinderimfokus.net/index.php/was-ist-kinder-im-fokus


Le pendant de la conférence KiFo dans le domaine des ados est le congrès des responsables de jeunesse « Newsleaders », porté conjointement par différents associations et œuvres communautaires. Le congrès épaule et motive des équipes actives dans le travail avec les ados et les jeunes. Cette année, le Service contribuera à nouveau à la préparation de l'événement, qui aura lieu les 8 et 9 novembre 2014 ; il pourra donc y mettre sa patte. www.newleaders.ch

Enfin, le Praisecamp, qui constitue sans conteste la plus grande manifestation chrétienne pour les jeunes de Suisse et rassemble plus de 5000 personnes, est prévu à la fin de l'année. Nous faisons désormais partie de son cercle d'amis et espérons que les jeunes de notre Eglise pourront y faire de bonnes expériences qui leur permettront de grandir dans leur foi. C'est sur- tout le travail de suivi (feedback, échanges) qui nous intéresse à cet égard. www.praisecamp.ch.

Déménagement

Le 30 juin 2014, nous quitterons nos bureaux d'Olten pour emménager à Zurich. A partir du 1er juillet, notre travail se poursuivra à la Badenerstrasse. Depuis 1984, une partie des locaux de l'EEM Olten, à la Jurastrasse, était louée aux secrétariats des Flambeaux, de l'école du dimanche, des œuvres de jeunesse, puis au Service Takano. Elle offrait à de nombreux collaborateurs et collaboratrices un lieu de travail central et pratique. La vieille bâtisse sera néanmoins bientôt remplacée par un nouvel immeuble, qui comprendra des locaux communautaires et des appartements. Le Comité directeur a décidé en septembre 2012, en accord avec le conseil stratégique, de regrouper à moyen terme tous les services centraux de l'EEM Suisse à la Badenerstrasse, à Zurich. En raison de la nouvelle construction prévue à Olten, la décision sera appliquée cette année déjà. Nous espérons que l'Eglise pourra tirer profit (pas seulement en termes financiers) de cette collaboration plus étroite avec les autres services spécialisés et services centraux et sera encore mieux à même de servir les églises locales.

Beat Bachmann, Reto Nägelin (direction du Service)

3. Aperçu du travail des Flambeaux

« Mon bonheur à moi, c'est d'être près de Dieu ». Ce verset du Psaume 73 est le mot d'ordre de l'année 2014. Les Flambeaux se sont aussi fixé pour mission d'apporter aux autres un petit bout de ce bonheur que l'on peut vivre dans la présence de Dieu. C'est ce que nous avons essayé de faire durant l'année écoulée, à tous les niveaux : lors des après-midi, en vivant cette présence et en témoignant de notre foi, lors des formations, en laissant de la place à l'échange d'expériences et de questions, ainsi que lors des réunions des différents groupes et organes de travail.

Au cours de cette dernière année, nous avons par ailleurs à nouveau vécu de nombreux cours passionnants, enrichissants et sympa. C'est super de voir avec quel enthousiasme les équipes organisent les cours, même si le nombre de participants n'est pas toujours renversant. Rechercher des responsables de cours et trouver des bénévoles disponibles et compétents devient toutefois de plus en plus difficile. Le groupe de travail Formation s'efforce sans relâche d'optimiser ces cours et de les adapter aux besoins des Flambeaux locaux, des régions, des Flambeaux Suisse et de l'OFSPO (Office fédéral du sport).

Les Flambeaux de l'EEM ont à cœur de pouvoir compter sur des dirigeants responsables, qui se forment et se perfectionnent régulièrement. La formation permet en effet non seulement un travail de haute qualité, mais aussi un développement personnel.

Les jeunes qui s'engagent comme responsables des Flambeaux sont souvent aussi des membres impliqués dans l'église locale, à différents niveaux. On s'est visible- ment passé le mot et j'ai entendu à plusieurs reprises cette année parler de jeunes responsables qui occupent également des positions dans des organes dirigeants des églises. Si cet engagement est positif en ce sens qu'il concrétise l'objectif de vivre l'EEM ensemble, il est dommage qu'en s'impliquant, les responsables n'aient plus d'interlocuteur pour discuter des questions relatives aux jeunes, car ils portent eux- mêmes cette double casquette. Il faudra attendre les résultats du sondage mené par le groupe de travail Accompagnement des équipes pour savoir dans combien de cas cette situation s'est produite. Le groupe de travail Accompagnement des équipes s'est occupé de déterminer qui sont les personnes chargées d'encadrer les équipes des Flambeaux locaux aujourd'hui, afin d'identifier les Flambeaux qui ne bénéficient pas encore d'un encadrement adéquat. L'idée est d'intensifier les contacts avec les accompagnateurs, pour répondre au mieux à leurs besoins.

L'an dernier, nous avons consacré un énorme travail à notre site Internet. Le nouveau site modèle destiné aux Flambeaux locaux a été installé et plusieurs groupes l'utilisent déjà.

Depuis juin 2013, le produit publicitaire actuel, à savoir le sac réutilisable, donne de la visibilité aux Flambeaux auprès du public. En distribuant ces sacs lors de la CA 2013, à Berne, j'ai eu l'occasion de discuter avec plusieurs personnes de leurs expériences actuelles avec les Flambeaux dans leurs églises.

Si les réactions ont révélé une grande solidarité de la part de ceux qui ont eux- mêmes une carrière au sein des Flambeaux derrière eux, elles ont aussi exprimé des critiques, en particulier de la part de ceux qui n'ont jamais été aux Flambeaux. Nous ne savons pas encore exactement ce que l'association peut faire pour changer cet état de fait. Ce qui ressort toutefois clairement, c'est l'importance d'établir des bons contacts pour pouvoir développer un travail relationnel positif, favoriser la compréhension et éveiller un intérêt réciproque.

Le lien qui unit toutes les choses discutées au sein du comité et vécues dans le cadre des Flambeaux, d'une part, et le bonheur et la présence de Dieu, d'autre part, ne saute pas forcément aux yeux. Mais nous avons la certitude que dans toutes les choses que nous réalisons, Dieu nous voit et nous accompagne.

Lève les yeux – relève ton prochain!
VIVA, Nicole Becher, présidente des Flambeaux

Rapport du Conseil des jeunes

Projets

Les dernières Conférences des jeunes ont développé divers projets. Nous présentons ci-après quelques rapports sur des projets déjà réalisés ou en cours de réalisation.

Yovivo-Openair 2013:
Environ 200 jeunes personnes ont visité le yovivo-Openair à Heiligenschwendi. Différents groupes musicaux ont enthousiasmé la foule. Vu les réactions positives et l’ambiance extraordinaire, l’idée a surgi d’organiser un nouvel Openair.

Dinner & Dance:
Le projet Dinner&Dance s’est déroulé du 12 avril au 31 mai 2013 à Thoune. Un projet extraordinaire. La combinaison communion (repas) et danse était super. L’ambiance était à chaque fois très détendue et les participants ont pu apprendre beaucoup de choses. Chaque soir, 1-3 couples sont venus de l’extérieur, qui n’avaient pas beaucoup de contacts avec notre communauté. (Eliane peux-tu me dire qui t’a envoyé le rapport final ?)

Sommercamp:
Du 13 au 21 juillet 2013, nous avons pu vivre une semaine magnifique à Port Leucate, sur la Méditerranée. Il y avait là 17 participants, 4 moniteurs et 2 équipiers- cuisiniers. Une troupe super. Les participants étaient très variés. De 14 à 20 ans, chrétiens et pas encore chrétiens. Hommes et femmes. La réticence à l’égard de ce groupe intéressant et pas commun était grande, mais nous avons pu sentir que la bénédiction de Dieu était avec nous. Il a agi pendant cette semaine de façon incroyable. Nous avions constamment des petits moments en groupe et des impulsions. Le thème était les sujets tabous. Nous avons parlé de la sexualité, de l’argent, de l’estime de soi et de la mort. Nous avons aussi eu des temps de louange, parfois organisés et parfois spontanés. Et même pour les spontanés, tout d’un coup tous les participants, croyants ou non-croyants, louaient Dieu ensemble. Une image extraordinaire (Andreas Wydler).

Bar & Lounge:
A Berne il y a un bar qui invite pour le “Drink and Chill”. L’offre s’adresse à des jeunes et des adultes âgés de plus de 16 ans.

Voyage de rencontre 2013

Nous nous sommes mis en route via Graz, Vienne, Linz (Mauthausen) et (Munich) Isny pour revenir à Flawil riches de beaucoup d’impressions mais aussi de rencontres avec des gens et de nouveaux amis. Un grand merci à tous ceux qui nous ont ouvert leur porte et ont partagé une tranche de leur vie avec nous (Michael Breiter).

Metheodist Movie

Toutes les deux semaines un nouveau Methodist Movie est placé sur Youtube et Facebook. Différentes personnes évoquent dans ces vidéos des questions de la vie quotidienne et propagent ainsi la foi chrétienne et l’amour de Dieu.

A la Conférence des jeunes 2014, de nouvelles idées de projets ont été présentées et les projets suivants ont reçu l’agrément de la Conférence des jeunes:

Roundabout: Ce projet de danse s’adresse à des jeunes filles qui dansent régulièrement ensemble et y invitent leurs amies de leur voisinage.

Action RP Methodist Movies: Ce projet vise à créer des possibilités d’étendre la diffusion des Methodist Movies et atteindre ainsi encore plus de gens à l’extérieur de l’EEM. Il s’agit par exemple de créer notre propre site Internet.

DJ Workshops: Ce projet vise à donner à des jeunes à Aarau la possibilité de suivre des cours de DJ. L’intérêt commun doit réunir des jeunes de l’EEM avec des jeunes de l’extérieur. L’idée serait aussi de faire participer ce projet à des cultes.

Stand au marché de printemps: Le groupe de rencontres d’ados "à pleine voix" participe au stand du marché de printemps et aimerait présenter une attraction à d’autres jeunes pour engager la discussion et organiser des rencontres avec eux.

Yovivo-Openair: Un nouvel Openair est prévu à Heiligenschwendi cette année. L’Openair permet à des gens de trouver à l’extérieur de l’EEM un accès à la foi chrétienne par le biais de la musique.

Conseil des jeunes

Jusqu’à la Conférence des jeunes 2014, le Conseil des jeunes était composé de: Manuel Zolliker, Corina Zolliker, Rafael Burkhalter (vice-président), Eliane Reusser et Salome Wilhelm (présidente). Nous avons malheureusement dû prendre congé de Manuel Zolliker à la Conférence des jeunes 2014. Tous les autres ont été réélus par la Conférence des jeunes. Manuel Werner de l’EEM Windisch a été élu comme nouveau membre.

Le Conseil des jeunes a participé comme par le passé à la Commission Takano et au LKF.

Sollicitations de la Conférence des jeunes 2014 à la Conférence annuelle

Les enfants et les jeunes constituent un facteur décisif pour l’avenir de l’EEM. La Conférence des jeunes souhaite que les pasteures et pasteurs et les églises locales prennent conscience de l’importance de la jeunesse. A cette fin, il est nécessaire d’être en permanence avec les jeunes. Avec les jeunes, les églises doivent être constamment dans le coup de manière à vraiment intégrer les jeunes dans l’église.

Les jeunes et les jeunes adultes n’ont pas toujours les mêmes canaux de communication que les adultes. La Conférence des jeunes souhaite que l’EEM réfléchisse à la façon de s’ouvrir un accès à la jeunesse, par exemple par le biais de l’App ou par les réseaux sociaux.

La Conférence des jeunes et le Conseil des jeunes ne sont toujours pas connus de toutes les églises locales, pas plus que de tous les jeunes et jeunes adultes. Afin que les jeunes et les jeunes adultes puissent faire entendre leur voix, il est important que toutes les églises locales s’efforcent de motiver les jeunes et les jeunes adultes à venir à la prochaine Conférence des jeunes. Rappelons qu’il existe la possibilité d’organiser auparavant une Conférence de district des jeunes où différents points pourraient être discutés. Ce serait aussi magnifique si les personnes Takano des églises locales ou des collaborateurs du programme jeunesse pouvaient accompagner les jeunes à la Conférence des jeunes.

Conseil des jeunes de l’EEM en Suisse: Rafael Burkhalter Eliane Reusser Salome Wilhelm Corina Zolliker Manuel Zolliker

RAPPORT TAKANO - JEUNES 2014 (fichier pdf 140 ko)