Centre méthodiste de formation théologique

Le pasteur Grégoire Chahinian, présente son rapport devant l'assemblée des délégués.

Centre Méthodiste de Formation Théologique (CMFT)

Temps d’accompagnement (Etienne Rudolph)

La Commission « Temps d’Accompagnement » accompagne actuellement 4 pasteurs entrant dans le ministère de l’EEM :
Patrice Vergin : entre en deuxième année du temps d’accompagnement. Il est actuellement à l’EEM de Mont de Marsan.

Antoine Da Silva : entre en deuxième année du temps d’accompagnement. Il est actuellement à l’EEM de Bischwiller.
Frédy Nzambé : entre en troisième année du temps d’accompagnement. Il est actuellement à Tunis.

Daniel Morata : entre en première année du temps d’accompagnement. Il com- mence son ministère à l’EEM de Montélimar.

Pastorale (Jean-Marc Bittner, pasteur)
La pastorale nationale francophone, qui a eu lieu du 26 au 28 mars 2014, au Domaine de Peyreguilhot, près d’Agen, a réuni 31 personnes participantes.
L’orateur invité a été le pasteur Etienne Lhermenault, professeur à l’Institut Biblique de Nogent-sur-Marne et président du CNEF (Conseil National des Evangéliques de France). Etienne Lhermenault a traité avec finesse et profondeur le sujet : « La piété personnelle du pasteur ». Ce sujet a été très apprécié par l’ensemble des participants.
Cette pastorale a également permis aux participants d'échanger sur leur vécu, de mieux se connaître entre eux, et en particulier de mieux connaître les pasteurs arrivés récemment dans notre Union, et de prier les uns pour les autres.

Finances (Willy Funtsch, pasteur)
En 2013 les dépenses du CMFT (écolage et bourses des étudiants, pastorale franco- phone, formation des prédicateurs laïcs) se sont élevées à 65 385 euros. Le budget 2014 prévoit des dépenses de 84 000 euros. La grande partie de ces dépenses est prise en charge par la Caisse centrale en Suisse. Les paroisses francophones expriment leur profonde gratitude pour cet engagement fraternel, considérable et vital.

Formation des Laïcs (Joseline Waechter, pasteur)
L'équipe des huit formateurs fonctionne bien, avec une vingtaine d'inscrits aux cours, ce qui permet un suivi personnalisé de chaque étudiant.
Depuis le début des cours à ce jour, trois participants ont terminé le cursus complet, deux d'entre eux ont demandé la reconnaissance de leur statut de prédicateur laïc auprès de la Commission des Ministères.
La rédaction des cours de formation progresse mais elle reste encore à achever.
Le week-end annuel de formation, rassemblant l'ensemble des étudiants et des formateurs, se réunit chaque automne avec beaucoup de joie pour chacun.

En guise de perspective (Grégoire Chahinian, président du CMFT, pasteur)

La raison d’être du CMFT reste la formation des responsables servant notre Eglise, laïcs et pasteurs : formation initiale et continue tout au long de leur service, afin qu’ils puissent nourrir convenablement le peuple de Dieu.
Pour le permettre, de nouvelles idées sont dans nos esprits : réflexion, maturation, adhésion sont encore nécessaire à leur réalisation.

Merci pour vos soutien et prière.

Je ne peux clore ces quelques lignes sans oublier de mentionner les autres membres de notre équipe : Patrick Loison (laïc, secrétaire), Danielle Doh (laïc, assesseur) et Daniel Nussbaumer (pasteur, assesseur).

Grégoire Chahinian, Pasteur président du CMFT

RAPPORT DU CMFT (fichier pdf 50 ko)