L’EEM EN ALGÉRIE SE STRUCTURE


Conférence annuelle de l’EEM Suisse-France-Afrique du Nord a eu lieu du 6 au 9 juin à Berne

Daniel Nussbaumer, pasteur à Mulhouse et coordonnateur pour l'Afrique du Nord, a déclaré à la Conférence annuelle de l'Eglise Méthodiste Unie à Berne une chose étonnante: Au cours d’un seul culte en Algérie, 129 personnes ont demandé à devenir membres de l’EEM.

Daniel Nussbaumer prend congé de Jacqueline Agré, qui, de Tunis retourne maintenant dans son pays d’origine, la Côte d’Ivoire.


Juste avant la Conférence annuelle s’était tenue à Lyss la coordination d’Afrique du Nord composée de tous les collaborateurs de l’EEM en Afrique du Nord. C’est cette instance qui fixe les objectifs à atteindre pour les prochaines années.


En Algérie, l’EEM a commencé à organiser les communautés locales en circuits. Ouazif et Larbaa ont été les premiers circuits. Cela a des incidences sur les statistiques : à Laarba, au cours d’un seul service, 129 personnes se sont fait porter membres de l’Église après confession de leur foi. D’autres communautés (Constantine, Alger) ont aussi accepté de fonctionner comme circuits.


Il a été décidé de se déclarer en Église sur le plan juridique et de demander une reconnaissance officielle au niveau national.


Après sa conversion au christianisme, un ancien imam a été baptisé à Constantine. Les chrétiens d’origine africaine participent pleinement à la vie de cette communauté. Sur le terrain de la station missionnaire de Laarba, plusieurs projets de développement voient le jour : une boulangerie traditionnelle et une entreprise agricole.

De nouveaux emplois seront créés, et ces nouvelles activités serviront de vitrine à l’église. Voilà comment les chrétiens locaux entendent poursuivre et intensifier leur témoignage à l’Évangile dans cette terre kabyle.


La Tunisie espère toujours atteindre la stabilité politique, ce qui pourrait prendre encore un certain temps.


A Tunis, de grands investissements sont en cours dans la propriété méthodiste de Montfleury : un centre culturel pour des rencontres, une bibliothèque, un lieu de formation, un foyer d’accueil pour étudiants. devraient être construits avec l'aide de Connexio, le réseau pour la mission et la diaconie de l'EEM Suisse-France et Afrique du Nord et le GBGM, le Conseil mondial de la mission de l'EEM.


Lors de la Conférence annuelle, Daniel Nussbaumer a remercié Jacqueline Agré, veuve du pasteur Isaac Agré, pour son travail soutenu à Tunis (3 ans) parmi les étudiants qui est maintenant arrivé à son terme. La Conférence l’a chaleureusement applaudie.

 

L’évêque fera remarquer que l’administration de l’EEM en France  est essentiellement l’affaire de bénévoles. La Conférence réagit immédiatement par une salve d'applaudissements.


Enfin, Etienne Rudolph, surintendant du district francophone, fait savoir que le Règlement de l'Église vient d’être publié en français et il en donne un exemplaire à l'évêque.