L'engagement des laïcs

Conférence Générale 24 avril - 4 mai 2012 à TAMPA (Etats-Unis)

Betty Spiwe Katiyo du Zimbabwe délivre un message aux Laïcs le 25 Avril lors de la Conférence générale 2012 de l’Eglise Méthodiste Unie à Tampa, en Floride Une photo UMNS par Paul Jeffrey.

L’engagement des laïcs

L’Inner City United Methodist Church à Harare, au Zimbabwe, n'a pas assez de places pour accueillir sous son toit tous les fidèles qui se réunissent chaque dimanche, a déclaré Betty Spiwe Katiyo, la première Africaine à prononcer un discours à un rassemblement mondial de Laïcs au sein de l'Eglise Méthodiste Unie.

«Les gens sont tellement faim d'entendre la parole de Dieu, ils sont assis à l'extérieur (de l'église) juste pour pouvoir prier ensemble», dit Katiyo, notant que son église ne dispose que de 1000 sièges.

Katiyo a souligné la mission incombant à l’Église: faire des disciples. L’oratrice affirmait à la face de l’assemblée que «par la grâce de Dieu, je suis un disciple de Jésus-Christ».

Katiyo a utilisé l'image d'une symphonie pour illustrer le partenariat entre laïcs et pasteurs. «Un chef d'orchestre ne fait pas de bruit - il anime les autres pour qu’ils soient efficaces. Les laïcs sont la chorale qui devrait faire du bruit, et les pasteurs sont les chefs d’orchestre. Et devinez quoi? Pour réussir, nous avons besoin les uns des autres!»

«Quelque part dans l'histoire de l'Église et de la tradition, l'Église commença à doter les pasteurs de certains droits, privilèges et responsabilités. Les pasteurs sont devenus une forme de leadership éclairé, et les laïcs un public de consommateurs de la religion. Ce n'était pas leur destinée. Faire des disciples ... de Jésus-Christ est une responsabilité incombant à tous les chrétiens. Nous ne pouvons pas être de simples observateurs, nous sommes appelés à être des gens d'action».

Katiyo a défié tous les délégués à «imaginer le jour où tous les laïcs amèneraient chacun une seule personne à Jésus-Christ chaque année, le monde entier serait bientôt transformé!»

«Je suis fière de nous, fière de notre réflexion audacieuse», déclarait de son côté Amory Peck de Bellingham, Washington, «fière de faire partie d'une Église qui désigne sa mission dans un langage hardi, audacieux et rempli de l'Esprit. Fière que nous - laïcs et pasteurs - à une écrasante majorité nous revendiquions une telle vision ».

Une autre nouveauté était le paragraphe 126 du Règlement de l’Église, relatif au ministère des laïcs: «Le témoignage des laïcs ... est le ministère principal d'évangélisation à travers lequel tous les gens viendront à connaître le Christ et il appartient à l'Eglise Méthodiste Unie de remplir sa mission».

«Laïcs, entendez-vous ce que nous avons promis de faire?» demandait Peck. «Exerçons le ministère principal d'évangélisation par lequel l'Église Méthodiste Unie remplira sa mission».

«Donc, chers laïcs, il est là, notre rôle, l'incroyable beauté, la réalité et terrifiant de notre rôle. ... Le mandat incombe à chaque laïc ici, et à tous les membres de nos églises locales. Sans exception. ... Nous nous engageons à ces nouveaux mandats. Nous, les laïcs, nous avons pris, avec une nouvelle vigueur, le grand mandat dans nos mains et nos coeurs».


Dr Steve Furr de Jackson, en Alabama, médecin, a parlé de sa transformation physique suite au régime qu’il a suivi. Ce régime qui lui a fait perdre du poids symbolise à ses yeux l’expérience que l'Église a le devoir de vivre présentement.

«Dans le cadre de ma transformation personnelle, une partie de moi a dû mourir pour que le reste de moi puisse vivre», a-t-il dit.

«Une partie de moi a dû mourir pour que le vrai moi puisse vivre», a-t-il dit. «Aujourd'hui, alors que nous luttons pour transformer nos vies et nos églises, nous devons réaliser que certaines choses vont devoir mourir; on va devoir laisser certaines choses afin que nous puissions continuer à vivre et à prospérer».

Furr a déclaré avoir perdu plus de 27,2155422 kilogrammes. Sa transformation résultait d’un changement de comportement : il est passé d’habitudes malsaines à une vie saine: manger moins de nourriture, manger des aliments plus nutritifs et faire de l’exercice.

Il a déclaré que les premiers disciples du Christ ont connu des transformations encore plus dramatiques. «Leur vie a été à ce point transformée que certains d'entre eux a même dû changer leurs noms; Simon est devenu Pierre, Saul Paul. Ils étaient devenus différents, c’était comme si elles avaient été nés de nouveau».

L'Église Méthodiste Unie et la présente Conférence générale doit être transformée, insiste Furr.

«La salle de gym n'est pas un endroit pour parler. C'est un lieu d'action. C'est un lieu de transformation où nos corps sont modifiés d'une forme à une autre. Nos églises doivent aussi être des lieux de transformation. Vraiment ... Jésus-Christ est à jamais le meilleur entraîneur personnel !»


Traduction eemni

umns