Conseil des évêques - Rapport de l'EMUCI

Conférence Générale 24 avril - 4 mai 2012 à TAMPA (Etats-Unis)

L’évêque Rosemarie Wenner succède à l’évêque Larry M. Goodpaster à la tête du Conseil des évêques

 

L’évêque Méthodiste Unie Rosemarie Wenner d'Allemagne se prépare à succéder à l'évêque Larry Goodpaster. Le «passage du relais" fait l’objet d’une cérémonie et d’une célébration avec les évêques méthodistes Unies le 26 Avril 26 à Tampa, en Floride. Les évêques ont béni Wenner, adoré et célébré la communion ensemble et lui ont adressé leurs félicitations. Wenner est la nouvelle présidente du Conseil des évêques. Une photo UMNS par Kathleen Barry.L’évêque Rosemarie Wenner (Allemagne) succède à l’évêque américain Larry M. Goodpaster (Raleigh / Caroline du Nord), qui a présidé le Conseil depuis 2010. Son mandat dure jusqu'en 2014. 

Le conseil des évêques a pour tâche la direction spirituelle de l'Eglise méthodiste unie dans le monde entier. Cette Église est représentée dans 54 pays dans les Amériques, l'Europe, en Afrique et en Asie avec 11,2 millions de membres. Wenner est depuis 2005 à la tête de l'Eglise méthodiste en Allemagne avec environ 55 500 membres et proches. En Suisse, il y a environ 8.000 méthodistes et en Autriche quelque 1500.


Lors du passage de relais, Rosemarie Wenner a reconnu que personne ne devrait s'attendre à des miracles de la part du nouveau président, mais que chacun «n’hésite pas à en attendre un du Christ ressuscité».

«Le Christ est prêt à accomplir le miracle pour nous donner une perspective d'espérance et pour nous permettre de mettre notre confiance en lui et ses disciples. Le Christ nous parle par sa Parole et la Cène afin que nous obtenions une nouvelle perspective pour l'Église et le monde -. Une perspective pleine d'espoir et de joie».

A la suite des disciples qui marchaient avec Jésus sur le chemin d'Emmaüs, à la suite de John Wesley, dont le cœur avait été étrangement réchauffé par son expérience spirituelle à Aldersgate, «je prie pour que nous vivions comme des témoins de Pâques», déclarait l'évêque Wenner «avec des coeurs brûlants pour nous faire retrouver le premier amour pour le Christ ressuscité ... pour nous garder sur le chemin de l'espoir et de la justice».

L’évêque Wenner est la première femme présidente issue des Conférences centrales. Ses deux domaines d'intervention prioritaires au cours de son mandat seront la mission - aller au-delà du repli sur soi- et l'unité - trouver l'unité dans notre communion fraternelle partagée et le Saint-Esprit.



La Conférence générale à la date du 30 a décidé de ne pas adopter une pétition qui aurait créé un nouveau rôle à temps plein pour le président du Conseil des évêques méthodiste uni. Autrement dit, l’évêque Wenner reste à la tête de la Conférence centrale d’Allemagne tout en étant à la tête du Conseil des évêques méthodiste uni.

Une autre proposition visant à limiter la durée du mandat des évêques aux États-Unis été rejetée. Les évêques des États-Unis continueront à être élus à vie.


Traduction eemni

UMNS


Pour information:

RAPPORT DE TAMPA PAR LA DÉLÉGATION DE L’EMUCI (EGLISE MÉTHODISTE UNIE DE COTE D’IVOIRE) (PDF 189 KO)