Reutlingen - jeunesse - jubilaires - Tampa

Conférence Annuelle

14-17 juin 2012

         à Münsingen et Frutigen  (Suisse)

Une Connexio vécue à la Faculté de théologie de Reutlingen

Le professeur Michael Nausner de la Faculté de Théologie de Reutlingen, a fait état dans son rapport à la Conférence annuelle de l'Église Méthodiste Unie (EEM) Suisse-France-Afrique du Nord d’une coopération croissante avec d'autres établissements d'enseignement.

Professeur Michael Nausner de Reutlingen

La Faculté de théologie de l'EEM va élargir de manière ciblée sa coopération avec d'autres établissements d'enseignement supérieur. Elle veut intensifier la mise en réseau des chrétiens, de l’institution avec l’extérieur. Le dialogue de fond et surtout l'échange transnational d'étudiants reflète les caractéristiques de l'EEM comme Église internationale. «C'est ainsi qu’est vécue la Connexio mondiale», a déclaré le professeur Michael Nausner à la Conférence annuelle à Münsingen selon son leit-motiv déjà cité l’année dernière : «La théologie doit se traduire dans la foi vécue».


Il a souligné en particulier les nouveaux contacts noués avec les Facultés de Théologie nazaréenne et des Vaudoise. Un accord a été signé cette année avec la plus ancienne école méthodiste de Corée. En Corée, l’église méthodiste est bien implantée avec moins de 1,5 millions de membres, fait qui demeure largement ignoré ici. Il y avait aussi une conférence cette année à la Faculté de théologie avec les représentants de plus de 60 communautés de migrants.

Soit dit en passant, pour les étudiants issus de la migration, Reutlingen est prêt à dispenser les cours en anglais.

Michael Nausner était déjà invité à intervenir lors de la session pour les laïcs lors de la conférence annuelle. Le débat avait porté sur les compétences nécessaires des pasteurs. «Savoir travailler en réseau est apparu vital pour toute direction aujourd’hui», at-il dit.

 

Enfin, il a invité cordialement la CA au Congrès EEM, en date du 4 à 7 Avril 2013 dans le nouvel hôtel de ville de Reutlingen. Sous le thème: «Celui qui croit demeure différent».

Un site est consacré à ce congrès. Il offre une palette de témoignages, des réflexions sur le plan social et éthique.

 La voix des jeunes

Le Conseil de la jeunesse nouvellement élu de l'Eglise Méthodiste Unie (EEM) s’est présenté à la Conférence annuelle à Münsingen. Les membres sont revenus sur la  première Conférence jeunesse qui s’est tenue à l'automne 2012.

Les membres du nouveau Conseil de la jeunesse: (de g à d) Damaris Bach, Stephanie Nussbaumer, Salome Wilhelm, Sarah Bach, Rafael Burkhalter et Martin Hintermann.

Damaris Bach (Präsidentin), Salome Wilhelm (Vize-Präsidentin), Sarah Bach, Rafael Burkhalter, Martin Hintermann und Stephanie Nussbaumer sind die frisch gewählten Mitglieder des neuen Jugendrates der Evangelisch-methodistischen Kirche der Schweiz. Der Jugendrat wurde anlässlich der ersten Jugendkonferenz ins Leben gerufen. Er hat unter anderem die Aufgabe, der Jugend in den verschiedenen Gremien der EMK eine Stimme zu geben.

Damaris Bach (présidente), Salomé Wilhelm (vice-présidente), Sarah Bach, Rafael Burkhalter, Stephanie Martin Hintermann et Nussbaumer, membres nouvellement élus du Conseil de la jeunesse de l'Eglise Méthodiste Unie en Suisse. Le Conseil de la jeunesse a vu le jour lors de la Conférence de la jeunesse. Il doit permettre aux jeunes de se faire entendre dans les autres comités de l’EEM.

Ils étaient quarante jeunes et jeunes adultes à avoir échangé lors de la Conférence de la jeunesse sur leurs préoccupations et leurs idées quant à la façon dont l'Église devrait se présenter à leurs yeux. Ils ont parlé de l’engagement comme membre au sein de l’EEM. Ils ont constaté qu'il y avait chez les jeunes une forte demande d'information sur l’EEM et l’engagement comme membres. L'objectif n’était de ne pas conduire les jeunes à devenir membres de l’EEM, mais de leur donner la possibilité de bien s’informer sur l’EEM.

Cette Conférence a entre autres choses travaillé sur différents projets à mettre en œuvre. Un projet porte sur l'enseignement de l’allemand à des mères immigrantes, autre idée, celle d'un camp de jeunes pour des familles financièrement défavorisées, un festival de musique et une appli-EEM. Quatre projets ont été sélectionnés et seront financés et soutenus par Connexio, le Réseau pour la mission et la diaconie.

La prochaine Conférence pour la jeunesse a lieu le 23 septembre 2012. D’autres informations : www.takano-online.ch


Des jubilaires avec du coeur

La soirée des anniversaire traditionnelle dans toute Conférence annuelle était chargée d'émotions et de souvenirs vendredi soir, le 16 Juin 2012, lors de la Conférence annuelle de l'Église Méthodiste Unie (EEM), Suisse-France-Afrique du Nord.

Ils ont été salués chaleureusement, les deux pasteurs en partance à la retraite: Robert et Dora Budry de Wetzikon tout comme Bernard Lehmann de Strasbourg.


Le pasteur Klaus Fietkau et la surintendante Claudia Haslebacher ont animé la soirée jubilaire avec à la fois et humour, mettant la syllabe «coeur» à toutes les sauces et dans toutes ses combinaisons à cause du thème de la Conférence «agir avec courage». La Conférence dans son entier et les familles concernées qui ont fait le déplacement se sont réjouis de fêter chaleureusement les jubilaires.


Des pasteurs qui avaient à leur actif 10 ans, 20 ans, 30 ans, 40 ans, 50 ans et 60 ans de ministère au sein de l’EEM ont été à l’honneur. Et deux pasteurs ont terminé leur temps de service actif et s’apprêtent à partir à la retraite.

Entre autres interventions que l’on retiendra dans les annales de l’EEM, il y a eu le «Jimmy Hendrix de l’EEM» avec sa guitare Fender pour un morceau de rock bien enlevé, chapeau !

Le nouveau personnel de l'Église ont été brièvement présenté. Il leur a été dit qu’il allaient poursuivre leur route «dans le saint Royaume de l'incertitude». Musicalement la soirée a été enrichie par Christophe Fankhauser et Jonas Jenzer.

 

 

Anniversaires:

 

10 ans: Marcus Da Rugna, Sylvia Minder, Ait Abdelmalek Abdenour

20 ans: Sven Buchmeier, William Hanna, William Walter, Werner Eschler, Toni Lüthy, Anne-Marie Roser, Barbara Schär

30 ans: Markus Schoeni, Lisbeth Brupbacher

40 ans: Bernard Lehmann, Albert Waechter

50 ans: Joshua Buchmüller, Michael Weyer

60 ans: René Blanc


Compte rendu CG TAMPA


La Conférence générale s’est déroulée du 24 mai au 4 juin 2012 à Tampa (Etats-Unis). 

1000 délégués venus de X pays, aux multiples langues. Avec des arrière-plans tellement différents.

Les structures devaient être révisées ; trop de points ne concernaient que les Etats Unis. Force est de constater qu’il manque aux Etats Unis une instance qui gère les affaires spécifiquement américaines. Qui est gagnant ou perdant avec ces réformes ? Les avis sont partagés. Une forme de conseil stratégique a été mis sur pied. 

L’attention est portée vers le Africains qui représentaient 30%. Ils ont été un lobby très convoité, pour gagner des voix. C’est aussi un combat entre «conservateurs» et «libéraux» sur les thèmes les plus différents.

Le débat tel qu’il a été mené n’aide pas à trouver de solution immédiate. La réforme, sous cette forme, n’aura pas de suite. On éprouve un choc quand on constate que les décisions prises à la fin de Tampa ne valent rien parce qu’elles ne sont pas conformes au Règlement.
Ce furent deux semaines astreignantes, mais les déléguées sont rentrées au pays reconnaissantes....