Vendredi - comité directeur


Conférence Annuelle 16-19 juin 2011 à OBERWINTERTHUR / ZURICH

Comité directeur










Marc Berger, président de l’UEEMF








«Et mon Dieu pourvoira à tous vos besoins selon sa richesse, avec gloire, en Jésus-Christ. A notre Dieu et père soit la gloire aux siècles des siècles. Amen» 

Chers frères et sœurs, 

Ces versets de l'épître aux Philippiens m'ont particulièrement interpellé au début de l'année 2010 et m'accompagne depuis, à titre personnel, mais aussi dans mon activité de Président. 

Je crois que cette bonté de Dieu qui pourvoit se manifeste aussi dans notre Union, là où des femmes et des hommes s'engagent pour lui, il pourvoit. 

Nous avons pu le constater avec le Comité Directeur tout au long de l'année et dans des domaines bien différents. 

Nous sommes reconnaissants au Seigneur d'avoir permis l'arrivée des Pasteurs Jean Marc Bittner et Joël Déjardin qui ont rejoint notre Église au courant de l'été. Leur affectation à Metz et Munster à permis à ces deux Églises d'avoir à nouveau un pasteur. L'arrivée de Daniel Nussbaumer à Mulhouse et l'organisation de nouveaux circuits ont permis de pallier au manque de pasteur que nous déplorions. Mais tout n'est pas résolu, et certaines Eglises souffrent: la desserte de Mont-deMarsan nécessite un engagement important des pasteurs d'Agen et de Fleurance et des amis et membres de Mont de Marsan ainsi que d'Agen et de Fleurance! 

Au printemps nous avons eu la joie d'accueillir l'Eglise Méthodiste Unie de Paris Colombes qui a rejoint notre Union concrétisant sont transfert de la Conférence Annuelle de Côte d'Ivoire à notre Conférence Annuelle Suisse-France. 

L'arrivée de Daniel Morata qui effectue une année de stage à Colmar et Muntzenheim avant de s'engager dans les études nous réjouit et répond aux prières de beaucoup pour que Dieu nous donne des Pasteurs. 

Mais il n'y a pas que les pasteurs, et d'autres s'engagent, beaucoup d'autres. Je ne relèverai pas le défi de les citer tous. Permettez-moi de noter quelques domaines d'actions et d'engagements: 

- le Carrefour de Femmes: Elisabeth Lehmann a souhaité être relevée de la Présidence de cette activité. C'est Evelyne Marques (de Colmar) qui la remplace pour une petite étape de transition, m'a t'elle dit, seconder par Brigitte Hetsch comme Vice-présidente, Florence Déjardin comme Secrétaire et Annie Husser dans la fonction de Trésorière. 

- l'Ecole du Dimanche: sous l'impulsion de Muriel Brinkert et Florianne Van der Voort, un week-end a rassemblé des enfants des Ecoles du Dimanche des Eglises d'Alsace ici à Landersen. Les domaines des enfants et des jeunes sont un vaste champs de mission et le Comité Directeur a le souci de soutenir et développer le travail dans ces domaines. Notre surintendant Etienne Rudolph a accepté de rencontrer les responsables des groupes pour essayer de mettre en commun nos forces et nos expériences. 

- l'aumonerie de Béthesda où nos pasteurs mais aussi des bénévoles œuvrent 


«naturellement» sans que cette action soit formalisée. Les interrogations de plusieurs sur notre place au sein des établissements gérés par Bethesda ont rencontré les attentes du Conseil d'Administration de cette association qui a souhaiter la mise en place d'un «coordonnateur» pour le travail d'aumônerie dans ses structures. Un grand merci à Bernard Lehmann qui a accepté cette charge! 

- le Comité Directeur est aussi un lieu d'engagement au service de l'Église et de son Maître. Permettez-moi de relever l'assiduité d'un grand nombre à nos rencontres dont le rythme s'est un peu rapproché. Vous le voyez au rythme des «Lettres du Comité Directeur» que vous recevez après chacune de nos rencontres. Cette lettre est un outil de communication qui ne fonctionne que dans un sens et je vous invite à ne pas hésiter à faire part aux membres du Comité Directeur de vos besoins, projets, idées, remarques. Le Comité Directeur ne veux pas être un machin lointain qui réclame des chiffres (quand ce n'est pas de l'argent), envoie des «il n'y a qu'à» «il faut qu'on», mais une structure d'échange et de lien pour que nous puissions tous ensemble «amener des hommes et des femmes à suivre Christ». Les rencontres du Comité Directeur sont souvent intenses et longues mais nous aimerions prendre du temps pour pouvoir inviter les personnes concernées selon les sujets traités. C'est la démarche que nous avons menée avec Regain et l'Église de Saint Jean de Valériscle au sujet de nos bâtiments là-bas. Nous continuerons probablement pour d'autres questions. 

Après de longues années d'engagement au sein du Comité Directeur et en raison de son activité professionnelle qui l'empêchait ces derniers temps de participer aux rencontres du Comité Directeur, Marie-Louise ACKER a démissionné. Conformément aux statuts, le Comité Directeur a procédé à son remplacement provisoire par Solange Tisserand (Metz). Ce remplacement à été validé par l'Assemblée Générale des 2 et 3 avril 2011 à Landersen. 

Encore un grand merci à Marie-Louise. Edith Buschenrieder a été désignée par le Comité Directeur pour participer au Conseil Stratégique en remplacement de Marie-Louise. 

Vous vous doutez que le débat autours de la demande d'adhésion à la Fédération Protestante de France a beaucoup occupé le Comité Directeur depuis la fin de l'été. Nous aurons notre vote tout à l'heure sur cette questions mais j'aimerais dès maintenant remercier le groupe de travail qui a préparé les documents qui vous ont été transmis pour alimenter la réflexion dans les Eglises locales. Un grand merci à Jean-Ruben Otge, Etienne Rudolph et Jean-Philippe Waechter pour le temps et l'énergie qu'ils ont mis dans ces préparations. 

Pour ne pas y ajouter un autre dossier, nous n'avons pas travaillé durant cette année sur la question de la Conférence Annuelle francophone. Nous reprendrons ce sujet dans les mois à venir avec les personnes désignées l'année dernière pour cela. 

Dieu pourvoit ... 

Aussi du côté des finances! Cela ne nous dispense pas de nous asseoir et compter. 

Nous verrons le détail tout à l'heure mais il est tout de même à noter que l'année 2010 se termine mieux que prévu. 


L'attention portée aux finances nous amène toujours à nouveau à la question du nombre de postes pastoraux que nous pouvons financer. Comment assurer la nécessaire solidarité entre Eglises et ne pas nous décourager? 

C'est précisément en réponse au soutien financier qu'il avait reçu que Paul écrivit ce «et mon Dieu pourvoir à tous vos besoins selon sa richesse, avec gloire, en Jésus-Christ.» . 

J'aime relever le futur employé ici «Dieu pourvoira» ... 

L'Association «Centre de Vacances Landersen» a aussi vécu les bontés de Dieu. Elle a pu début 2010 procéder au remboursement anticipé du prêt de 500 000 FRANCS pour lequel l'Assemblée Générale de notre Union en 2001 avait accordé une garantie hypothécaire sur le jardin du presbytère à Jebsheim. Le prêt remboursé, cette hypothèque devient sans objet et les craintes que d'aucun pouvait nourrir quant à cette parcelle disparaissent. 

Il y a quelques jours, j'ai également reçu un chèque en remboursement du solde des annuités d'un ancien prêt en Ecu pour lequel l'Union avait avancé les remboursements durant les années difficiles que le Centre à connu. 

Le Président de l'Association, Joël Bauer, pourra probablement vous en parler longuement mais ces bonnes nouvelles financières ne signifient pas que tout va bien. Les difficultés ne sont jamais bien loin. 

Comme nous l'avions décidé ici, il y a maintenant deux ans, nos pasteurs ont changé de régime de protection sociale, passant le i " juillet 2010 à la CAVIMAC pour la couverture maladie, vieillesse, invalidité obligatoire complétée par des couvertures auprès de la compagnie AG2R La Mondiale. Cette modification ayant pour but d'améliorer la couverture sociale des pasteurs à coûts constants pour l'Union, la différence de cotisations entre l'ancien et le nouveau régime obligatoire a été réaffectée aux cotisations complémentaires. 

Il reste encore quelques questions que je m'efforce de résoudre. La multiplicité des interlocuteurs, la complexité de certaines organisations, des difficultés à joindre le bon interlocuteur, le manque de temps ralentissent quelques fois la résolution des problèmes. J'espère quand même que la situation sera rapidement normale, tout le monde ayant les bonnes informations. 

Nous voulons nous confier aussi en Dieu pour ce qui est de l'Eglise et du bâtiment à Saint-Jean-de-Valériscle. Comme vous l'avez lu dans la courte présentation qui était jointe à l'ordre de jour de notre Assemblée, après diverses rencontres avec le Conseil de l'Eglise de Saint-Jean et Pascal Maurin pour l'Association Regain, le Comité Directeur vous demande de l'autoriser à vendre les bâtiments que nous avons achetés là-bas en 2006. Nous aurons l'occasion de plus d'échanges lorsque nous traiterons ce point tout à l'heure mais nous croyons que dans cette vallée Dieu pourvoira aux besoins de ceux qui s'engagent pour lui. 

Dieu pourvoira aussi au travers de ceux qui suivent les formations de prédicateur laïque que Joseline assure et pourront renforcer nos Eglises dans leur engagement. Les différentes rencontres de l'Ascension seront l'occasion de présenter cette formation ainsi que les possibilités de formation plus complètes proposées par la Faculté de Théologie de Vaux sur Seine. 

Christian Waldmeyer, dans sa méditation avant l'élection du nouveau bureau du Comité Directeur, faisant un parallèle entre cette élection et la transition entre Moïse et Josué, traçant le parallèle entre le peuple d'Israël et notre Union, il disait : «Josué et le peuple étaient devant des terres à conquérir, notre Union aussi est devant des terres à conquérir». Je vois dans cette comparaison un encouragement à rester missionnaire! 

Comment vivre et partager la Bonne Nouvelle du salut en Christ au 21ème siècle? 


Comment amener aujourd'hui des hommes et des femmes à Christ? 

Là aussi, j'ai la conviction que si nous nous engageons, Dieu pourvoira. 

Tout cela pour qu' «A notre Dieu et père soit la gloire aux siècles des siècles» 

Marc Berger 


Accepté à l’unanimité