Son Assemblée générale 2009

Précédent

Assemblée Générale de l’UEEMF au centre de vacances Landersen du 28 au 29 mars 2009




Echos

Assemblée Générale de l’UEEMF au centre de vacances Landersen du 28 au 29 mars 2009


Echos

Lydie & Claude Boussemart

Accueil de l’Eglise de Munster et du Centre Landersen  « Formidable ». A l’entrée, un petite enveloppe contenant une carte «Je suis un vitrail» deux pièces de cuivre accompagnées d’un  petit parchemin où il est dit : le message des deux «  pièces de cuivre…. »

Jésus se réjouit .Il observe cette femme qui met deux pièces de cuivre dans le tronc. Son cœur rempli d’une douce reconnaissance la félicite.

Dieu nous offre à l’occasion de cette AG  UEEMF 09 «  Deux  pièces de cuivre… » !

Un sourire pour les frères et sœurs des autres Eglises… ; une parole de soutien au Comité Directeur… ; une bonne parole pour le personnel de Landersen… Un regard bienveillant pour les compagnons de chambre. «Seigneur ! Offre –moi de ces pièces de cuivre…»

Quand j’aurai « donné » les deux miennes… ! Chaque pièce donnée est un message qui témoigne « J’aime mon Eglise»….

Les groupes de  discussion ont vraiment été riches. Beaucoup de dialogue autour du thème «…  J’aime mon Eglise… ».

Le vote pour la Cavimac a été un peu difficile, mais nous y sommes parvenus .Il faut voir ce qui il y a de mieux pour les pasteurs.

Quelle joie d’entendre le rapport du Président du Landersen, Joël  Bauer, et surtout la présentation du  nouveau couple responsable de ce magnifique centre.

Au culte le dimanche matin L’ Evêque Patrick Streiff nous a parlé de la sanctification.

Puis il y a eu l’envoi pour tous les Pasteurs de l’Union, nous avons également pensé à ceux qui n’étaient pas là.

Nous, peuple de l’Eglise Evangélique Méthodiste vivons une mission :

«En chemin avec le Christ, animés par Dieu, Nous  nous tournons vers les humains de six façons :

*animés par la bonté de Dieu,

Nous transmettons son amour en paroles et en actes

*animés par la passion de Dieu, nous engageons pour le bien de toutes et de tous dans la société

*animés par le Saint-Esprit de Dieu, nous sommes, en tant que croyants et acteurs, présents au niveau local et unis au niveau mondial*

*animés par la parole de Dieu nous faisons confiance à sa grâce libératrice

*animés par l’amour de Dieu,

Nous témoignons du respect à chaque personne 

*animés par l’action de Dieu,

Nous veillons à la participation du plus grand nombre et à l’efficacité de notre action».

Merci  à Bernard  Lehmann et au  comité directeur de l’UEEMF pour le bon déroulement de cette  AG  2009.


Bref échos de l’AG

Pasteur Pierre Geiser

L’assemblée générale de notre Union est un moment privilégié pour rencontrer les frères et sœurs de notre Union. C’est notre famille, et il est bon de se rendre compte que nous ne sommes ni seuls, ni oubliés. C’est un temps de ressourcement bénéfique et il est dommage de se priver de cette communion fraternelle. Cette rencontre annuelle me semble avoir été importante à plus d’un titre. Des décisions importantes y ont été prises ; l’accueil des deux communautés parisiennes, même si l’intégration complète n’est pas encore faite, est un premier signe d’encouragement par le renforcement du pôle « Ile de France » qu’il permet d’entrevoir ; l’accord de l’AG pour assurer une meilleure couverture, particulièrement pour la famille pastorale en cas de décès prématuré du pasteur et pour la retraite fera date, d’autant plus que ceci est main- tenant possible sans augmenter les charges et doit aussi faciliter l’intégration de tous les pasteurs dans le même cadre alors que jusqu’ici les pasteurs de l’ex-EMF sont encore directement salariés par leurs Eglises locales. Mon impression, à la fin de cette assemblée générale, est que maintenant, l’intégration des Eglises de nos deux anciennes Unions est devenue réalité. J’en éprouve un senti- ment de reconnaissance envers le Seigneur qui nous a conduits jusqu’ici. J’ai la tranquille assurance qu’il saura conduire notre Union, pourvu que nous nous laissions conduire par Lui, vers de nouvelles victoires, de nouvelles bénédictions.


A 13 h 30 comme prévu, le président Bernard Lehmann a ouvert la séance en accueillant les délégués venus des Eglises méthodistes de France et de la Suisse romande. Nous accueillons aussi les représentants des deux communautés méthodistes de PARIS LAUMIERE et PARIS COLOMBES, ainsi qu’un représentant de l’Eglise méthodiste de Bruxelles. La situation de l’Eglise de Bruxelles est particulière, car l’Eglise Méthodiste de Belgique est inté- grée dans l’Eglise protestante Unie de Belgique (EPUB). L’Eglise dont nous accueillons le représentant est consti- tuée de membres issus de l’immigration africaine. Ils entretiennent des liens fraternels avec l’EPUB et souhaitent aussi des contacts suivis avec notre conférence. Les deux communautés de Paris, issues de l’Eglise Méthodiste de Côte d’Ivoire, sont en cours d’intégration à notre Union. Dès cet automne elles seront desservies, comme Paris GENNEVILLIERS, par le couple pastoral de notre Union : Jean-Philippe et Joseline WAECHTER.


Le pasteur Jean Ruben OTGE nous conduit dans une courte méditation à partir d’Aggée 1, nous invitant à considérer que le temps de construire la maison de l’Eternel (l’Eglise) est venu.


Ce sera le fil conducteur de notre AG avec le Projet VIE et le profil EEM : « Nous invitons notre entourage à croire en Jésus Christ … ». Le thème était illustré par un bateau dans lequel nous sommes tous embarqués. Le pliage astucieux d’une feuille de papier nous a aidé à en découvrir les di- verses facettes.


Toutes les Eglises avaient été invitées à travailler à partir d’un questionnaire pour préparer ce thème de l’assemblée générale. Bernard LEHMANN dans son rapport annuel, a, comme à son habitude, relié le vécu de l’année écoulée au thème choisi et l’a abondamment illustré avec une présentation PowerPoint (voir aussi l’image ci-contre qui se trouvait sur les cartes de vote). Au fait, comment l’Eglise de Gennevilliers a-t- elle contribué à ces préparatifs ?


Les délégués ont eu l’occasion de revenir sur ce questionnaire dans un travail en petits groupes. Chaque groupe était invité à communiquer à l’assemblée un point particulièrement important qui devait ressortir de leur travail. Ces contributions ont été notées sur une grande feuille et seront reprises par le Comité directeur pour alimenter ses réflexions et son travail, soutenir et encourager les Eglises dans leur témoignage.


Les informations données par les Eglise de Codognan-Caveirac et Colmar allaient dans ce sens. Codognan- Caveirac en particulier, invite toutes les Eglises à les aider dans leur projet VIE, qui est prévu pendant la deuxième quinzaine d’août. Quel beau témoignage ce serait si chaque Eglise déléguait au moins un de ses membres, ou une famille, à aller soutenir leur effort d’évangélisation. Ils ont prévu tout un éventail d’action, soutenus par la prière et par la formation. Dans chaque Eglise aussi, ce projet peut être porté par la prière. Il est souhaité que cette action ne reste pas isolée, mais devienne un stimulant pour chaque Eglise de l’Union. Tour à tour, elles doivent savoir qu’elles peuvent compter sur la solidarité de l’ensemble.


Comme dans toute assemblée générale, nous avons en- tendu le rapport sur les finances ; elles ont besoin des contributions régulières de chaque Eglise pour être équilibrées.


L’Evêque et le surintendant nous ont donné des informations sur la vie de l’Eglise dans notre district et au-delà.


C’est aussi l’Evêque qui a apporté la prédication lors du culte de clôture de l’assemblée générale, dimanche matin, avant que le surintendant prononce l’envoi - ou le renvoi - des délégués vers chacune des Eglises dans nos divers lieux, avec la bénédiction du Seigneur.

Étude - "J'aime mon Église"

Assemblée Générale de l’UEEMF au centre de vacances Landersen du 28 au 29 mars 2009

”J’AIME MON ÉGLISE”

Le rapport du président Bernard Lehmann a été soumis à l’examen et à la discussion des conseils d’église.

« J’aime « mon » église  … ! »


L’Eglise et son  ministère: Amener des femmes et des hommes
                                             à devenir disciples du Christ, pour transformer le monde.

I.) RAPPELS

1. LE PROJET VIE ( Rappel du pt 3. LC 23)
Le Projet VIE n’est pas une méthode "n+1".  Il n’existe pas de formule magique en ce qui concerne la vie de l'église. Il y a l'amour pressant du Père, qui est relayé par des oreilles et des cœurs de disciples [ thème de l’AH 2008 à Chamaloc : Parle Seigneur, ton serviteur écoute »]. Le projet VIE est d'abord une interrogation sur l'état de mon esprit. Le Saint Esprit veut sous-tendre l'amour qui nous remplit et ainsi équipés il nous envoie dans le monde. Il s'agit d'abord de (re)trouver cet état d'esprit. Le chrétien ne marche pas pour son confort. Il ne marche pas, juste, pour sa guérison personnelle et son salut personnel. Il veut, pressé par l'amour de Dieu qui l'habite, (ap)porter la Bonne Nouvelle à ses contemporains. 

Le chrétien méthodiste, saisi par cet esprit projet VIE, aime « son » église, s'interroge et s'engage dans les trois axes du projet. Le projet VIE est une confiance dans le cycle de la vie crée par Dieu. La vie engendre la vie.

Le premier axe: s'affermir: veut redécouvrir cette vie où le chrétien est vivant pour engendrer la vie à son tour. Du consommateur, le chrétien passe à la conscience d'être "sel" et "lumière" à plein temps. [ AG 2007 à Bischwiller : thème : « porter du fruit… » ]. Où qu'il soit, quoi qu'il fasse ....il aime « son » église et produit ainsi une empreinte du fruit de la Vie du Saint Esprit.

Le deuxième axe: s'élargir : c'est se donner  les moyens conscients d'être, en toute humilité,  acteur dans le cycle de la vie du Royaume de Dieu. Le chrétien méthodiste désire payer le prix. On saura s'épauler régionalement pour donner plus "d'éclat à la lumière" et "plus de saveur au sel" ! N’est-ce pas une des raisons d’être de l’UEEMF ?

Le troisième axe : enfanter, engendrer, créer de nouvelles église : V (vision), I (implantation), E (église)

Dans tous les cas, engendrer des « nouvelles vies » …  en attendant  d’engendrer  « de nouvelles églises » !


2. LA METHODE (Rappel du pt 4.2. LC 23)
Le CD désire inviter chaque église locale  à réfléchir, avant l’AG du 28 et 29 mars 09 à Landersen, aux pistes de « VIE » que le président, porté par les membres du CD, propose dans la partie « vision et objectifs » de son rapport.  Le thème retenu est : « J’aime mon église … ». Vous recevrez donc, d’ici la fin janvier au plus tard ( vous pouvez déjà mettre cela sur l’ordre du jour) un document rédigé de manière (en tout cas c’est le désir)  à devenir un outil de travail.
Chaque église apportera sa contribution pour concrétiser au mieux les trois axes du projet VIE dans la dynamique et la perspective de ce thème. Nous partagerons ainsi  la profondeur des « questions », des « projets », des « prières » …Ensemble nous déciderons, dans une synthèse, de dégager un ou deux points,  que nous porterons et concrétiserons dans  «  l’année d’évangélisation » qui nous est offerte jusqu’à la prochaine AG.

II.) « J’aime « mon » église… ! » :


1. Introduction :

            a. Ma réflexion concernant « l’amour pour mon église… » se base sur les textes  de
                1 Corinthiens 3, 1-17 ; 1 Cor 1, 10 ;  Ephésiens 4, 11-14a et Romains 12, 1.2

b. je construis la réflexion de cet  « amour pour mon église… » sur trois parties.   

   Chaque partie se compose  - des textes correspondants ; - d’un résumé de leur contenu ;  

   - d’une  série de questions qui veulent aider au partage et - à la formulation d’une (des) 

   décision(s) qui veut contribuer à la construction de « l’amour pour mon église … ! »


2. Développement:

1. Texte: 1 Cor 3, 16.17

« Vous savez sûrement que vous êtes le temple de Dieu et que l’Esprit de Dieu habite en vous.
Eh bien, si quelqu’un détruit le temple de Dieu, DIEU détruira le coupable ; 

car LE TEMPLE DE DIEU EST SAINT, et C’EST VOUS QUI ETES son temple. »


1.Résumé: Christ « aime » l’Eglise qui est son Corps. « Vous  ( Toi, Joseph, Emilie  …et moi ) 

êtes » le Temple de Dieu. «Je» suis l’église. Dieu veille « jalousement »  sur son Temple.


1.Questions:

a.) Je nomme 3 choses que j’ « aime* » dans « mon » église,… dans l’UEEMF … ? 

b) J’explique aussi  2 choses que j ’ « aime » moins … !

c) ce que j’ « aimerai » que  « notre » église accomplisse … !

d) je suis prêt à m’engager … : de quoi dépend ma disponibilité ? Jusqu’où suis-je prêt à « aller » afin que « mon » église puisse « conduire des femmes et des hommes à devenir disciples du Christ, pour transformer le monde…? »


* « aimer » : verbe utilisé pour dire les « conséquences » que je vis par rapport à la Grâce reçue : je veux vivre « cohérent » par rapport au prix payé pour moi !  L’amour est le prix que j’offre par rapport à ce que j’ai saisi de la profondeur dynamique de mon salut en Christ (voir Romains 12, 1.2 : texte dans conclusion )


Décision(s) 1: Quelle(s) décision(s), d’après ce point, voulons-nous envisager pour « conduire des femmes et des hommes à devenir disciples du Christ, pour transformer le monde…? »

2. Texte: 1 Cor 1, 10.11 + Ephésiens 4, 11.14a

 1 Corinthiens 1, 10 : « Frères, je vous supplie au nom de notre Seigneur Jésus Christ :
   METTEZ-VOUS D’ACCORD, qu’il n’y ait PAS DE DIVISIONS PARMI VOUS ;
  SOYEZ PARFAITEMENT UNIS, en ayant la même façon de penser, les mêmes  convictions »

Ephésiens 4, 11.14a (FC): des uns il a fait des apôtres, d’autres des prophètes, d’autres encore des évangélistes, des pasteurs, des enseignants. C’est ainsi qu’Il a rendu le peuple de Dieu APTE A  ACCOMPLIR son service, POUR FAIRE CROITRE le corps du Christ. De cette façon, nous parviendrons TOUS ENSEMBLE A L’UNITE DE LA FOI dans la connaissance du Fils de Dieu ; nous DEVIENDRONS DES ADULTES dont le développement atteindra à la stature parfaite du Christ ….Alors nous ne serons plus des enfants emportés par les vagues ou le tourbillon de toutes sortes de doctrines …..


2. Résumé: Le Temple de Dieu est soutenu par la force de l’ « unité » de ses membres.


2. Questions:

a.) C’est quoi pour vous : l’unité de la foi  ( donner des exemples vécus dans la vie de votre église …) 

b) Comment vivons-nous  les « conflits d’intérêts » et « les divergences »  dans la dynamique de l’église ?

c) Quels critères nous permettent de «  nous mettre d’accord »?
d) comment puis-je resté « motivé » ?


Décision(s) 2  : Quelle(s) décision(s), d’après ce point, voulons-nous envisager pour « conduire des femmes et des hommes à devenir disciples du Christ, pour transformer le monde…? »


3. Texte: Ephésiens 4, 11-14a

Ephésiens 4, 11.14a (FC): même texte qu’au point 2


3. Résumé: Il a rendu « apte » le peuple  - pour accomplir son service ; 

                         - pour faire croitre le Corps de Christ ; - pour devenir des  adultes  ….


3. Questions:

a) Quels sont nos projets ?

b) Comment l’église va-t-elle accomplir son service  et être un encouragement pour l’UEEMF en réussissant à assumer son service  ( Projet VIE : affermir ; élargir et « enfanter ») avec « moins » de pasteurs ….

c) Combien de postes pastoraux sommes- nous prêts à porter dans notre UEEMF ?

d) De quelles manières décidons-nous de soutenir le « camp de Codognan » [voir article dans En Route N° 45 de Sept 08  et LC 23 pt 3.2 ] et d’autres activités « projet VIE» ?

Décision(s) 3  : Quelle(s) décision(s), d’après ce point,   voulons-nous envisager pour « conduire des femmes et des hommes à devenir disciples du Christ, pour transformer le monde…? »


CONCLUSION : 


L’Eglise de Jésus Christ est belle. Je « l’aime » …

Elle est tellement « belle » que je veux offrir le prix vivant de cet amour !
( cp : Rom 12, 1.2 ( version NBS) : Je vous encourage donc, mes frères (et sœurs), au nom de toute la magnanimité de Dieu, à offrir votre corps comme un sacrifice vivant, saint et agréé de Dieu ; voilà quel sera pour vous le culte conforme à la Parole. Ne vous conformez pas à ce monde-ci, mais soyez transfigurés par le renouvellement de votre intelligence, pour discerner quelle est la volonté de Dieu : ce qui est bon, agréé et parfait. )

Je veux engager ma vie avec Dieu et dire au Seigneur : « Me voici, envoie-moi ! »


Quelle image choisiriez-vous pour décrire: « J’aime mon église » et sa « mission » ?

Chacun peut ajouter « son » image !

à télécharger (416 ko)

Rapport du président Bernard Lehmann

Assemblée Générale de l’UEEMF au centre de vacances Landersen du 28 au 29 mars 2009

Voici le rapport du président Bernard Lehmann présenté à l’Assemblée générale de l’UEEMF le 28 mars 2009

Ce navigateur ne peut pas lire le fichier vidéo intégré.


1. INTRODUCTION


  1. La naissance du thème : «  …J’aime mon église… »

1.1.a)  En Novembre 2008, lors de la séance du CD de l’UEEMF,  le président présente un projet de travail en vue du travail en groupe de l’AG d’aujourd’hui sous le thème «  Allumez le feu… ». Non pour imiter notre Johnny national MAIS pour exaucer le prière de Jésus qui dans Luc 12, 49  «  Je suis venu apporter le feu sur la terre … et comme je voudrais que déjà il brûle … »
Plusieurs membres réagissent et trouvent le thème du feu trop brutal et trop inflammable. Vu le contenu des textes bibliques proposés à la base de cette réflexion, nous convenons du thème qui est venu fin janvier presque dans toutes les églises locales : « J’aime mon église… »


1.1.b)  La réalité de l’Eglise suggère le symbole du bateau. Cette symbolique remonte d’ une part à l’Arche de Noé qui conduit ses passagers à la Vie au travers du juste jugement de Dieu ;  et d’autre part la pédagogique de la barque  utilisée par Jésus pour enseigner la vie de la foi aux disciples.

1.1.c)  Vous vivez dans votre style de vie chrétienne le fruit de « la pédagogie de la barque » enseignée par Jésus à ses disciples dans les passages de la barque tels que :

- Luc 5, 1-11 : la pêche devient « miraculeuse »

-Mt 14, 22-33 : Jésus se saisit  « aussitôt » de Pierre

- Mt 8, 23-24 : Le tempête apaisée ( Lc 8, 22-28 )

- Mt 14, 13.14 : Jésus «  sort » de la barque …

Sur le dossier « J’aime mon église » j’avais indiqué l’usage que je fais du verbe AIMER. Il est utilisé, dans notre débat, pour dire les conséquences que le chrétien vis par rapport à la Grâce reçue : Le chrétien est appelé à vivre « cohérent » par rapport au prix que Jésus a payé pour lui.
Je conserve en filigrane les textes bibliques du dossier : 1 Corinthiens 1, 10.11 ; 1 Corinthiens 3, 16-17 ; Ephésiens 4, 11-14a et  Romains 12, 1.2 


1.1.d)  Cette démarche conduit à
       -  la création du poster AG  09 figurant le bateau :  « J’M mon église » .  Mon église locale qui est membre de  

           « mon » UEEMF et une partie de « mon » Eglise Evangélique Méthodiste mondiale.
       -  l’articulation de mon rapport autour de la dynamique des textes bibliques impliquant la barque

Je vous invite au travers de ce rapport 2009

  • à prier : " que « l’amour pour l’Eglise » ne soit pas seulement un vocabulaire pieux".
  • à croire: qu'au travers de nos églises locales,  de notre UEEMF et de notre relation avec la Conférence    

                           Annuelle " Dieu veut nous appeler ... à « faire » des disciples, animés du St Esprit,  qui sauront 

                           coopérer au bien de notre "société". "

      -     à être : des hommes, des femmes et des jeunes qui acceptent le message de la pédagogie de la barque 


Merci pour votre concentration qui veut enregistrer  les manœuvres du chantier -de l'année écoulée, profiler celui du futur et faire de vous la - "levure"- d'une espérance vivante qui saura faire lever la « pâte » de "nos" églises locales, de "nos" œuvres et de tous "les" objectifs que nous pouvons décider ensemble.


1.1.e.    Je propose, pour embarquer dans cet amour de l’Eglise, la pédagogie  de la 

           barque que j’articule dans le contenu des 10 points  de ce rapport :


  1. Introduction : la pédagogie de la barque utilisée par Jésus
  2. « sortir de la barque »
  3. «  s’éloigner du rivage »
  4. «  expériences au milieu de la tempête… »
  5. «  Jésus « enseigne… »
  6. «  Ce « vent » qui gonfle « les voiles » » 
  7. «  boussole et gouvernail »
  8. « Jeter le filet »
  9. « ils appelèrent d’autres barques … »
  10. En guise de conclusion : Charles Wesley : un amour « UNION »


2.  Sortir de la barque ... (Mt 14, 13.14) parce que «J’aime mon église »
  

2.1. a. L’Evangéliste Matthieu informe que Jésus prit un bateau pour se retirer à l’écart. Jésus réagit ainsi à la mort violente de son cousin Jean Baptiste.

Cette tristesse n’a pas durée dans le temps, comme cela pourrait nous arriver lors  de l’annonce d’une mauvaise nouvelle ou lorsque l’ennemi nous pousse dans des émotions négatives.  Il arrive, que nous, les chrétiens, nous nous retranchions et nous nous mettions à l’écart. Nous montons alors dans une barque et nous nous écartons de notre engagement, de notre responsabilité de notre service.
 

  • Beaucoup de nos membres, de  nos couples pastoraux sont passés par des temps difficiles et souvent longs de maladie, de mal être,  de deuil …. 
  • Merci au Seigneur de veiller sur eux tous et merci à chacun de nous de veiller avec AMOUR les uns sur les autres 
  • MERCI à la Traversée et son travail de « remise à flots » dans les locaux de la Congrégation des sœurs.

2.1.b Jésus , dans sa dynamique d’amour, sort de la barque et avec compassion prend soin de la foule et guérit les malades. Il ne permet pas que son ministère soit bloqué par ce problème familial qui vient de le toucher.

Merci à tous nos membres et amis…
Merci à tous nos responsables … qui savent continuer encore et encore … animés par le même Amour que le Christ dans ce texte.


2.2. Pierre, lui, « sort de la barque » au milieu du lac battu par la tempête ( Mt 8, 23.. et Lc 8, 22..) Pierre a décidé de ne pas se laisser manipuler par les évènements extérieurs. Résultat :à l’image de son Maître il marche sur l’eau… 

Vous me direz il ne marche pas bien longtemps !  D’accord ! Mais acceptez que j’affirme  «  il marcha… » ;  il domina les éléments … ; il entra dans l’autorité de son Maître ; il écoute … Sommes-nous conscients du combat spirituel nécessaire pour sa démarche ?


Notre  « Projet Vie », n’est-il pas un appel à sortir de la barque ?! Sortir de nos retranchements pour entrer dans la manifestation de la volonté de Dieu ? Sortir de la barque, c’est sortir des conforts qui nous sécurisent, c’est sortir de sa propre théologie bien ficelée et découvrir que j’ai encore bien des explorations à faire dans la soumission à l’appel du Christ, c’est sortir des peurs qui manipulent la logique de mon bon sens.


«  J’aime mon église » n’est ce pas être ce Bon Samaritain qui sait sortir de sa position, sortir de sa réputation et qui est porteur de guérison par la puissance de la compassion qui l’anime?


. Merci aux églises qui «  apprennent ainsi à sortir de la barque » pour marcher sur les eaux de l’inconnu, les yeux fixés sur Jésus. Quel amour ! Quel courage pour oser faire l’état des lieux de nos vies personnelles et aussi celui de la vie de l’église et entrer dans lecombat spirituel nécessaire à tout changement profond !
 . Merci aux responsables, merci aux membres … qui osent « sortir de la barque » et oser la compassion !

. Merci à la Congrégation des sœurs qui crée le Tiers Ordre, une équipe de prière au travers de l’UEEMF,  pour établir des ponts en faveur de ceux qui ont besoin de sortir d’un emprisonnement ….

. Dans ce ministère de compassion je tiens à rappeler notre engagement dans Oikocrédit et dans la mouvance du  Défi Michée. 

. Nos maisons de retraite, ont tant besoin de la présence de bénévoles pour souffler l’espérance au travers de diverses activités sur les personnes âgées  que le Seigneur nous confie.

CONNEXIO

  secteur communication francophone:

Connexio est davantage présent dans les églises locales par le culte Connexio [ un matériel intéressant est offert] et par les informations qui circulent de mieux en mieux. Les informations sur les pays où intervient Connexio sont de plus en plus demandées.

Nous cherchons à mettre en place les visites de personnes d’un pays partenaire. Le secrétaire général, Andreas Stämpfli, participera ces prochains jours à la pastorale pour rendre le lien entre Connexio et les églises encore plus performant. Il a été décidé au CD  que toute rencontre nationale  bénéficiera d’un stand Connexio

Le département ASIE 

Le travail se structure de plus en plus efficacement. 3 sessions de formations pour les pasteurs et diacres ont été assurées. Le soutien des églises de l’UEEMF est en progression : 40.587 CHF ( 29.300 en 2007)

Rappelons qu’à travers Connexio l’aide est donnée aux églises, oeuvres et projets : En Suisse France :

( Landersen P.ex. ) ; En Algérie ; En Europe Centrale et les dans les Balkans ; En Afrique ( Congo, Zimbabwe) ; En Asie ( Cambodge )

  • Connexio cherche d’urgence, pour le CONGO et le CAMBODGE,  des missionnaires assurant sur place un travail de relation directe et continue entre l’EEM CH/F et les églises partenaires, tout en apportant à ces églises l’aide de leurs compétences particulières. 

3. " s’éloigner du rivage, du bord ... (p.ex. Lc 5,3) parce que «J’aime mon église 

Jésus commande aux disciples : de quitter le bord ! De s’éloigner du rivage! Même « d’aller de l’autre bord » ( Mt 14,22 ; Mc 6,45) ! Quitter, dans ce contexte, c’est se rendre libre de la préoccupation du moment… pour pouvoir porter secours à la foule qui presse [ mettre la bonne distance ; la bonne perspective…] ou aux « païens qui vivent sur l’autre bord. [ Jésus rejoint le pays de Gadara.. !]

C’est apprendre encore et encore à sortir de l’emprisonnement de nos plaintes, l’emprisonnement des attentes des autres voire de l’UEEMF, et oser le pas de la foi. C’est sortir  des sourdes colères (face à ce que nous trouvons injuste ou tout simplement faux).

Les disciples sont fatigués au bord du lac, épuisés et déçus par la nuit passée en mer pour rien.
Sur l’ordre de Jésus ils trouvent le courage d’écouter, d’entendre et de répondre à l’appel et ils repartent.  

MALGRE tout ils font confiance ….

MALGRE tout ils donnent encore de leur temps, de leur vie …

Et dans cet abandon, dans cette persévérance dans la confiance, dans ce « se donner encore » …ils reçoivent abondamment et merveilleusement !

Le Don de Dieu leur apparaît Immense, Débordant, Généreux … rien ne peut le contenir. 


Merci à chaque église locale qui repart dans cet esprit « sur la mer » dans son travail de « pêcheur d’hommes ».

Merci à tous les responsables qui entendent et continuent à donner leur temps, leur vie … MALGRE TOUT !

Merci aux couples pastoraux qui  « se donnent encore » …

Merci à nos membres et amis qui, malgré tout font confiance et s’engagent.. 

Merci de ce que qu’aujourd’hui et demain, nous pourrons vivre le Don Immense de Dieu et « appeler » d’autres barques à la rescousse….


4. " la barque « dans » la tempête ... parce que «J’aime mon église  

Faut-il le rappeler que c’est sur l’ordre de Jésus que l’équipage des disciples s’aventure sur les grandes eaux.

Bien que soumis à Jésus, la tempête survient ! Les tempêtes dans nos vies et dans nos églises ne signifient pas toujours que nous ne sommes pas dans la volonté de Dieu. Que l’Esprit nous donne un discernement pour ne pas culpabiliser, ou nous mettre de faux fardeaux sur les cœurs ! Il y a peut-être ici des théologies à réviser, pour ne pas dire des superstitions à jeter. Les disciples passent par l’angoisse de la mort. Jésus les rassure et les encourage par sa parole créatrice : « N’ayez pas peur ! » 

NOS FINANCES, cette année à nouveau, dans la préparation avec les trésoriers, présidents et pasteurs nous nous sommes séparés avec « la tempête » d’un budget  déficitaire. 

Et en même temps le « N’ayez pas peur » est présent dans le bilan de l’année administrative dont nous rendons compte aujourd’hui. Saurons-nous apprendre la confiance qui apaise les éléments ?


NOS MINISTERES : Nous sommes un « équipage de 17 familles pastorales à charge de nos églises en France.

Je cite aussi notre frère Desjardin, pasteur  réformé, qui donne un coup de main ( 20%)à l’église de Valleraugue.   

Nous ajoutons nos amis de Romandie en citant tout spécialement notre frère Theodore Paka qui a commencé son ministère à St Imier.

Nous comptons les pasteurs et leurs familles en Algérie.

12 pasteurs et leurs familles sont à la retraite.


Dieu a besoin de nous communiquer son « N’ayez pas peur » pour la vision de demain où, statistiquement parlant, plusieurs églises locales connaîtront une vacance de ministère, du moins dans la forme, où nous aimerions le pratiquer. Prions pour des vocations ! Prions pour que nous puissions financièrement les accueillir !

MUTATIONS ET DEMENAGEMENTS : Je veux dans ce point rappeler le texte de la partie ‘deux’ de notre Dossier « J’aime mon église ».  Paul, l’apôtre, exprime des choses essentielles dans Ephésiens concernant la cohérence du Corps de Christ quand il appelle  à « parvenir tous ensemble à l’unité de la foi dans la connaissance de Christ. Merci à cette maturité qui fait que l’on reste motivé, même si « mon » avis n’est pas toujours retenu. Merci pour cette qualité de vie chrétienne qui sait vivre la réalité d‘être soumis les uns aux autres sans souffrance, mais dans la joie dela Paix du Christ.


NOTRE AMOUR POUR L’UEEMF : Tout esprit local congrégationaliste, aussi justifié et logique qu’il puisse paraître humainement parlant, place l’UEEMF dans une tempête. Tout esprit qui « déchire » le Corps de Christ est source de mort. 


SAINT JEAN DE VALERISCLE : Ce chantier à besoin de notre attention. L’association REGAIN, qui veut accueillir des jeunes mamans en difficultés, est prête.  

C’est le chantier, la construction des bâtiments… qui ont besoin d’avancer.

La création d’une association cultuRelle favoriserait la démarche de bien des dossiers.  Saurons-nous donner la confiance au CD de l’UEEMF soit de créer une nouvelle Association, soit de « réveiller » celle existant déjà dans l’ex-UEEMF ayant pour nom : « les Activité Chrétiennes » ?


5. " Jésus « enseigne ; proclame ; instruit ; parle »…."[ Lc 4, 44 ; 5,3.4.5 ]

     afin que je puisse apprendre à « aimer mon église »  

La principale activité de Jésus, du moins dans  ces 12 versets de Luc 5 est l’enseignement. C’est vrai qu’Il est La Parole et la Vie …Nous ne voulons pas oublier que notre activité principale, quelle que soit la forme qu’elle prend, est  la proclamation de l’Evangile qui se concrétise dans l’amour pour mon église. 

LES PASTORALES : le collège des pasteurs est un temps de rafraichissement dans le lien de la communion. Ces temps en commun donnent aussi la construction d’un dénominateur commun de plus en plus  large entre nous qui venons d’horizons de formations si divers. 


LA FORMATION DES LAÏCS ( CMFT) : Joseline Waechter assure un suivi auprès des 31 personnes inscrites à ce jour, réparties sur les 2 premières années du cours. La rédaction du programme commun de formation des Prédicateurs Laïcs pour la francophonie, au niveau mondial de notre Union d’Eglise , avance


Le Culte des enfants : Le CD de l’UEEMF désire donner un souffle qui veut encourager les équipes de moniteurs qui ont la riche tâche de « semer » dans les cœurs de nos petits enfants la joie de vivre avec Jésus et d’apprendre à « aimer l’église »


LA JEUNESSE ( GTJ) : Christophe Bruzi est appelé à de nouvelles tâches qui sont prenantes de par la géographie. Histoire à suivre pour que nos groupes de jeunes avancent enthousiastes dans la consécration à Christ et le service de l’Eglise dans une qualité de vie qui rend lisible cette réalité : «J’aime mon église »  


LES JOURNEES QUE J’APPELLE « MISSION UEEMF » : Elles servent d’enseignement ; d’information et veulent être un facteur rassembleur. Le verbe AIMER veut apprendre une conjugaison nouvelle dans la joie de la     participation à ces évènements

CPDH

  • le 1er Mai 2008, simultanément en 4 lieux différents [Landersen ; Genève ; Fleurance et  Alès] le CPDH a développé le thème : Le chrétien dans la cité
  • Le 2è Congrès protestant évangélique Européen d’Ethique à Strasbourg. Thème : Chrétien et citoyen, espérance et responsabilité. 


CARREFOUR DES FEMMES

  • Chaque église locale a son groupe de dames qui se réunit, habituellement, une fois par mois au tour d’un thème développé par une oratrice.
  • La majorité des églises participent à la JMP ( Journée Mondiale de Prières)
    Merci pour l’organisation vécue :
    27/28 sept. WE inter églises à Landersen.  Le Carrefour des femmes de Suisse romande ont encadré
    le thème passionnant " Quel visage pour nos églises aujourd'hui?"
    15 novembre: la journée de formation à Colmar. Anne Husser a développé  le thème de "la non violence dans les familles: du mythe à la réalité?"
  • - Elisabeth Lehmann est élue pour assurer cette présidence à la suite de Joseline

Nous n’avons pas progressé sur la question évoquée l’an passé concernant l’aumônerie dans nos maisons de retraite


6.  Hisser les voiles [ notre esprit, notre cœur, notre présence…] de « l’amour pour mon église » afin que « le  vent » puisse les gonfler  …


Toute la réalité de ma consécration personnelle forme une voile qui fera avancer la barque. Nos prières, nos louanges, notre volonté de nous  accorder forment ces voiles que l’Esprit saura remplir. C’est refuser que la barque reste amarrée au quai. C’est obéir à l’injonction du Seigneur :  « Avance au large … »

Au large c'est-à-dire dans les « eaux » mouvantes de la culture moderne aux convictions et aux valeurs éclatées.

C’est « poussés par l’Esprit », c’est « pressés par l’Amour »  que nous encourageons les frères et sœurs d’abord et les autres églises  que nous convions à nous aider à tirer le filet.

SOLIDARITE : Merci à chaque église locale qui pense aussi à la vie des autres églises sœurs.
Notre 
« LIEN DE PRIERES » est un souffle qui aide à gonfler les voiles de toute l’Union. 


LE PROJET VIE : Nous entendons son articulation pour la  « régate » à Codognan et la formule particulière pour les églises du Haut-Rhin appelée à donner du vent à celle de Colmar. 


7. « la boussole et le gouvernail » 


Vous connaissez le dicton stipulant qu’il n’y a pas de vent favorable pour un navire sans direction. Nous sommes apaisés de savoir que c’est Jésus Christ qui bâtit son église. Nous sommes heureux d’être un équipage sur Son Navire. Grâce à Jésus Christ, notre gouvernail, le bateau « J’M mon église », garde le cap quel que soit le vent : «  inviter des femmes et des hommes à devenir disciples de Christ et cela pour transformer la société ». 


LES COMMISSIONS: La géographie  des uns et des autres membres fait qu’elles ne se réunissent pas toujours au rythme le plus performant.  Nous sommes satisfaits de ce que la COMMISSION IMMEUBLE se structure et prend  ses marques sur le terrain. 

Une commission a travaillé à l’élaboration d’une  mouture type des STATUTS POUR NOS EGLISES LOCALES.

Ces statuts sont à votre disposition sur le stand et aussi par mail auprès du président. La formulation  n’est pas à consommer sans l’avoir adaptée précisément à votre barque locale. Nous sommes heureux, si les juristes dans nos églises, rendent comptent d’améliorations à apporter à cet outil. Ces statuts participeront à donner une image plus lisible entre nos églises locales dans leur fonctionnement.


LE CONSEIL STRATEGIQUE: est un organe « gouvernail » de la conférence annuelle. Marie Louise Acker, le surintendant et moi-même y apportons la couleur « francophone ». Personnellement je veux remercier cette instance qui réussit à donner de l’espace au travail et aux questionnements du District francophone. 


LA CONFERENCE ANNUELLE: La cohabitation entre les deux mondes germanophone et francophone sont un exemple à citer pour cet amour qui unit, là où nous recherchons la Gloire du Christ. Un des points centraux est de promouvoir le développement local du « PROFIL de l’EEM»


LA CONFERENCE CENTRALE : Elle veut aider à ce que la mission se mette en place : « amener des femmes et des hommes à devenir disciples du Christ, pour transformer le monde. 


8. «J’aime mon église »  c’est pourquoi  «  sur sa parole …jetons le filet … » 


Non seulement je crois, mais j’agis ! Le Seigneur n’attend pas que nous soyons prêts, en pleine forme, en pleine santé. Il veut de l’obéissance, et cette obéissance se concrétise par l’action.  Crois et jette le filet. Crois et utilise les moyens que je te donne. Les moyens de ton quotidien.  Pour le pêcheur Pierre c’était le filet. Que chaque église( re-)découvre quel est son filet ! 

Le peu de mes moyen se découvre être suffisant ! Rappelez-vous le garçon qui avait 5 pains et 2 poissons. Ce « filet-là » a permis qu’une foule a goûté à la puissance de Dieu, une foule a entendu l’enseignement de Jésus.

Utilisons ce que nous avons dans nos églises locales. C'est-à-dire utilisons « le filet » qu’est chaque membre et ami de notre église de par sa personnalité, ses formations et sa consécration.


Merci pour l’encouragement  que sont nos manières de traduire « le culte raisonnable » dans le quotidien. 

Merci pour la richesse de nos cultes  qui par leur fond et leur forme réussissent à interpeller les « piliers » et aussi les derniers venus. Richesse intergénérationnelle et Amour oblige ! 

MERCI d’utiliser les pages de « En Route » pour communiquer nos expériences et nous enrichir les uns les autres.  Ne cherchons pas à éblouir … Ne cherchons pas à communiquer des choses extraordinaires … Traduisons  pour nos villes, villages et quartiers ce que nous sommes.


9. « …ils appelèrent d’autres barques … et toutes furent remplies !» 


LE CNEF
Le Conseil National des Evangéliques de France réunit quelques 80% des évangéliques de notre Pays.
Cette ampleur fait qu'il est devenu, par rapport au ministère des cultes de l'Etat, un vis-à-vis tout aussi "écouté" que celui de la FPF ( Fédération Protestante de France ). Vous assistez à l'évolution technique du CNEF. Le CNEF veut devenir  une association reconnue à partir de 2010. Dans la présentation du CNEF vous découvrez les 5 pôles qui unissent leur amour et leurs efforts
 : le pôle des unions d'Églises évangéliques membres de la Fédération Protestante de France (FPF), le pôle des unions d'Églises évangéliques membres de la Fédération Évangélique de France (FEF), le pôle de l'Union Nationale des Assemblées de Dieu de France (UNADF), le

pôle des unions d'Églises de la mouvance pentecôtiste et charismatique et le pôle des OEuvres.


CPLR (Communion Protestante Luthéro-Réformé)

Nous participons assez régulièrement aux rencontres 





10. «J’aime mon église »  ou priorité à la grâce de l’unité


D’après Charles Wesley


Las de toutes ces batailles de mots,

Ces notions, ces concepts, ces principes,

C’est vers Toi, Seigneur, que je me tourne,

Toi, le Chemin, la Vérité et la Vie.


Loin des querelles de partis, des replis sectaires,

Le cœur au large, l’esprit libéré,

C’est Ta vérité que je recherche,

C’est Ta vérité qui fait mes délices.


Mes proches, mes amis, ma famille,

Ce sont ceux qui font Ta volonté,

Ceux qui mettent en Toi leur joie,

Ceux qui T’aiment de tout leur cœur.


Uni(e) à cette Eglise invisible,

Je me sais mystérieusement en sécurité.

Cette grâce de l’unité, elle fait mon bonheur,

Et celui de tous les saints

Sur la terre comme au ciel.


Partagez cette même bénédiction dans votre église locale !


Bernard Lehmann

 





à télécharger (363 ko)

Message de l'évêque Patrick Streiff

Assemblée Générale de l’UEEMF au centre de vacances Landersen du 28 au 29 mars 2009

«Pourchassez la sanctification»

Hébreux 12,12-14

Message de l’évêque Patrick Streiff lors du culte de l’AG 2009

Message audio


Il faut de la persévérance, de la force physique et mentale pour parvenir à la victoire.

Barak Obama est devenu président à force de pourchasser le but qu’il s’est fixé et de montrer une droiture et une honnêteté qui a fini par gagner le cœur des millions de personnes.

Avons-nous un but dans notre vie et combien d’énergie dépensons-nous pour l’atteindre ?

Le but de notre vie est-il de voir le Seigneur ? La sanctification est-elle le but ultime de notre vie ?

Le verrons-nous comme Celui qui nous libère, Celui qui est devenu notre Seigneur et Sauveur ?

Rechercher la sanctification demande toute notre énergie.

La concentration de toute notre énergie est demandée en vue de notre sanctification.

Dieu est prêt à nous donner la force et l’énergie de faire ce qu’il exige de nous. 

Recherchons, pourchassons la sanctification, sans laquelle personne ne verra le Seigneur.

L’Evangile est ce grand message puissant qui veut et peut transformer autant la vie individuelle que la vie sociale. L’Evangile est don et exigence, promesse et appel, au niveau individuel comme au niveau communautaire. C’est un encouragement à se réjouir de ce que Dieu nous a donné et l’appel à être discipliné dans notre marche avec le Seigneur.