Le centre de vacances Landersen

Suivant


Assemblée Générale de l’UEEMF à Chamaloc les 5/6 avril 2008

Des nouvelles du centre de vacances Landersen

Martial Kedaj, président


La parole a été donnée lors de l’AG de l’UEEMF à Martial Kedaj, président de l’association Landersen. Il retrace le vécu du centre de vacances au cours de cette année passée si mouvementée.

Soutien aux victimes

Je voudrais profiter de l’occasion pour renouveler notre soutien dans la prière et notre compassion aux enfants et aux familles qui ont été secoués dans ce que je nommerai « la tragédie » que nous avons vécue au début de l’année dernière.

Je fais une petite parenthèse pour vous dire que les familles ont vraiment besoin de se sentir soutenues dans la prière, d’autant que la libération d’Aurélien Jarrier est intervenue il y a quelques jours ; sa détention provisoire en attendant le procès qui pourrait avoir lieu d’ici un an ne semblait plus impérative pour la justice. Il est actuellement chez sa mère à Antibes et aurait interdiction de quitter le département. Je referme la parenthèse.

Remise à flot

Il y a un an, lors de l’Assemblée Générale de l’Association, nous avons été conduits à nous poser la question même de notre existence, tant notre survie paraissait compromise.

En effet, en l’absence du directeur pour les raisons qui viennent d’être évoquées, s’ajoutait une situation financière catastrophique. Avec un déficit prévisionnel de 80 000 € chiffré en mai 2007, des caisses désespérément vides depuis des mois, le CA ne savait quel remède administrer.

Et là, je dois reconnaître que sans l’intervention divine, l’ensemble de ce qui s’est produit n’aurait été possible. Quand un groupe a « reconsacré » la maison à l’occasion de 3 jours de jeûne et de prières sur place ou à distance, d’autres ont mis la main à la pâte pour assurer le quotidien, d’autres la main à la poche pour assurer la partie financière, sans parler des soutiens dans la prière que nous ressentons encore aujourd’hui. Je peux dire avec beaucoup d’émotion et de reconnaissance que tous ont répondu présents à ce que nous pourrions appeler une injonction inspirée de ne pas laisser tomber cette œuvre de Landersen aux mains de notre Ennemi. C’est ainsi que l’activité du centre a pu être maintenue, que les séjours et les colos se sont révélés bénéfiques à chacun, y compris au centre, que des forces nouvelles sont venues s’ajouter à celles existantes, que le centre a pu accueillir chaque groupe, malgré l’absence de responsables sur place, que des efforts en terme de gestion ont été faits jour après jour. C’est dans l’humilité devant l’exemple de la pauvre veuve qui a donné 2 pauvres deniers, en réalité tout ce qu’elle avait, que je me permets de ne citer personne en particulier. Je ne souhaite pas comparer les efforts des uns ou des autres avec ma vision humaine, mais laisser chacun se reconnaître dans ce que le Seigneur lui a mis à cœur de faire. Alors humblement et simplement merci à chacun.

Tous ces efforts, plus de 35 000 euros de dons (soit environ 20 000 de plus qu’en 2006), des milliers d’heures de bénévolat, ont concrètement conduit le centre sur la voie de l’équilibre financier (le bilan exact est en cours d’examen avec l’expert-comptable). Mais plus important encore, la communion avec notre Dieu a repris la première place et je lui rends grâce pour cela.

Tous ces éléments ont préparé la décision de l’AG extraordinaire de septembre dernier de conserver le centre comme une œuvre de notre Union. Ils en sont également la conséquence directe.

Cet ensemble de bonnes nouvelles nous à permis de relever de nouveaux défis : continuer…

L’effort d’embellissement et de mise en conformité du centre

Début mars, plus de 40 bénévoles se sont relayés durant une semaine à Landersen. Les 22 portes des chambres du grand bâtiment des Érables ont été changées. Quelle poussière, quelle sueur dépensée, mais quelle communion entre « frères », quelle joie de voir que ce chantier, préparé depuis des mois, remis dans les mains du Père, s’est déroulé à merveille. Il reste les finitions de peinture et de numérotation des portes. Là encore, un autre sujet de reconnaissance et de joie. La collecte de construction 2006 destinée à Landersen a enfin trouvé sa concrétisation. Elle va se poursuivre d’ici l’automne, car il reste encore assez d’argent pour changer les fenêtres et les volets de la grande salle qui en ont bien besoin.

Le recrutement du directeur du centre

Nous avons reçu une dizaine de candidatures, en avons retenu 3, avec qui nous avons eu des entretiens et nous avons finalement sélectionné une couple franco néerlandais, Floriane et Klaas jan van der Voort. Floriane, accessoirement fille d’Elisabeth et Gérard George, piliers de l’église de Munster. Floriane à une formation linguistique universitaire en Allemand et Anglais et pratique également le Néerlandais au quotidien. Elle a exercé ses talents dans l’Éducation Nationale, puis en tant qu’assistante de direction. Klass Jan est cuisinier/Maître d’hôtel et gérant d’office. Il a notamment exercé dans de grands hôtels. Dès leur rencontre, ils ont souhaité mettre leurs vies au service du Seigneur et ont été conduits à faire une école biblique en Écosse. Depuis, ils se sont mariés et travaillent à mi-temps pour JPC dans une petite ville de 20 000 habitants. Ils ont à cœur de mettre leurs talents à l’épreuve à Landersen où ils emménageront le 19.04.08 prochain avec leurs 2,5 enfants. Klass Jan prendra ses fonctions le 01.05.08 et Floriane le secondera du mieux possible.

Besoin de renforts

Ces nouvelles positives ne veulent pas dire que Landersen est définitivement hors de danger et qu’il n’y a plus rien à faire, bien au contraire. Le combat contre les forces du mal est permanent, et nous serions reconnaissants de voir le CA à nouveau renforcé par de nouveaux membres, de savoir que les uns ou les autres continuent à nous porter dans la prière, que des bénévoles continuent à nous aider physiquement et économiquement.

Je recommande particulièrement le CA à vos prières. Nous nous sommes donnés sans compter, et nous avons besoin de repos. Des sujets restent en suspens pour cause de ressources limitées. Ce sont 1 à 2 membres par Église d’Alsace ou de plus loin (j’adresse là un clin d’œil à Montélimar) qui seraient nécessaires. Le 31 mai prochain, nous serons en mesure d’accueillir ces renforts lors de l’Assemblée Générale de l’Association qui devrait se dérouler à Landersen.

Je pourrai vous entretenir le reste de la soirée de cette belle œuvre qui représente tant de bonnes choses pour moi, mais je conclurai par un simple merci pour votre écoute et gloire à Dieu pour ses merveilles.